AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum de RP interdit aux moins de 18 ans - Personnage masculin obligatoire - Monde fantastique à domination vampire
 

Partagez | 
Une page se tourne [pv. Jess]
Esclave
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Une page se tourne [pv. Jess]   Ven 16 Nov 2018 - 23:51

Une page se tourneTu cours, tu as bien les nerfs d'avoir laissé ton arc là-bas, chez ce vampire. Tu sais très bien comment il va finir, probablement dans une poubelle, brisé, ca te fous en rogne rien que d'y penser, mais tu y peux rien. Tu devrais déjà t'estimer heureux qu'il te laisse partir hein. L'espoir revient quand tu penses au fait que oui, tu as beaucoup de chance et puis de toute façon, tu pourras toujours ne voler un autre d'arc, n'est-ce pas ? Tu es un peu perdu dans tes pensées en courant, si bien que quand cette flèche vient s'enfoncer dans le tronc d'arbre juste à côté de toi, tu sursautes et tu t'arrêtes instantanément.

Attends… cette flèche, c'est une des tiennes ! Tu t'apprêtes à te retourner, mais trop tard. Tu tombes, tu fais un roulé boulet avec ce vampire en essayant de te débattre mais tu finis face contre terre et lui, il te retient, tu ne peux plus te lever. A ce moment précis, de multiple réaction se mélange dans ta tête, pourquoi ? Comment ? A t-il oublié sa promesse ?? Que faire ??? Tu n'as pas trop le temps de réagir a ces multiples question que tu le sens mordiller le bout de ton oreille. Raaaah. Cette manie d'être a ce point si tactile, tu grimaces un peu, t'agitant mais en vain. Il finit par parler.

Là tout s'éclaire. Ben ouais, Alt, quel naïf tu as été sur le coup. A croire que tu as passé trop de temps éloigné de ces vampires pour croire que tu allais t'en sortir. Tu te maudis intérieurement en l'entendant.

« Tu te fous de moi ? C'est pas réglo... »

Ouais, dit comme ca, on a vraiment l'impression que tu te rends pas compte que tu es encore fourré dans cette merde et que tu risques d'y passer. Il faut croire que les nerfs ont lâché, en même temps, même un type comme toi, calme, patient, a ses limites. Surtout que là, il s'agit de ta liberté chérie quand même ! Tu es forcé de te redresser, il te tire, te forçant a te déplacer. Tu traînes des pieds, mais en l'écoutant, tu hallucines a nouveau. Franchement, ce vampire, c'est une vrai girouette ! D'un coup il veut te tuer, et l'autre coup, il veut te ramener chez lui… Tu ne sais plus quoi penser mais pour le coup, même si tu traîne des pieds, tu es bien obligé de le suivre.

« T'es obligé d'être aussi crus dans tes mots …. J'ai l'impression que tu vas me sauter dessus dès que tu m''auras ramené chez toi, puis que tu me tueras a la limite… Bref, c'est pas rassurant et en vrai tu parles vraiment beaucoup pour un vampire… Jess… »

Tu hésites, si tu lui donnes ton nom, ca comporte un risque non ? En vrai, a ce stade, le risque encouru est moindre car tu es déjà dans la merde. Tu sais qu'a partir de ce moment précis, quelque chose va changer dans ta vie, tu ne sais pas encore comment. Malgré que tes battements de coeur s'accélère au fur et a mesure que vous vous approchez de la sortie de la forêt et de cette voiture, tu te montres calme. Règle numéro 1 : ne jamais montrer un état de panique à un vampire.

« C'est Altaïr. »

Voilà qui est lâché. Mais en vrai, a force de te faire traîner, beaucoup de question te reviennent, tu appréhendes.

« Bon sérieusement, tu veux faire quoi de moi maintenant ? »

Ce vampire est décidément une énigme et même toi qui a pour habitude d'analyser la personnalité des personnes en détail, tu as vraiment du mal a le cerner. Il va falloir du temps, et en attendant, autant ne pas empirer ton cas n'est-ce pas ?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smith & Wesson
Messages : 136
Métier : Garde du corps / Tueur à gages.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Smith & Wesson
MessageSujet: Re: Une page se tourne [pv. Jess]   Jeu 22 Nov 2018 - 17:09


La contrariété de l'humain, ses interrogations ne trouvent chez Jess aucune réponse, aucune réaction si ce n'est un grand éclat de rire. Pas réglo ? Cru ? Oui, il est un peu de tout ça. Il est également beaucoup de choses supplémentaires mais ça rares sont les personnes à le savoir et il tient à ce que ça reste ainsi. Se livrer c'est prendre le risque d'être trahit, or il n'a jamais été homme à apprécier la trahison. Alors il s'adapte, et son comportement de branleur détestable lui convient très bien pour garder ce monde qu'il hait à distance de son cœur blindé. Il continue donc de marcher tranquillement jusqu'à la voiture, et à son approche celle-ci bip et les portières se lèvent automatiquement. Son futur esclave lui donne alors enfin son prénom.
- Altaïr ? C'est joli. C'est le nom d'une étoile, tu le savais ?

Il le force à se pencher vers l'avant pour le faire entrer sur le siège passager et referme la porte derrière lui, qui se verrouille tandis qu'à vitesse vampirique il rejoint son propre siège. La voiture démarre presque aussitôt et à fond les ballons il retourne en ville, roulant brutalement et vite jusqu'à l'immeuble où se trouve son loft. Il sort ensuite, récupère l'ANCIEN LIBRE et, son bras toujours maintenu dans le dos, le pousse devant lui pour entrer direction ascenseur puis dernier étage. Une fois dans l'appartement, de style très épuré et dans les tons blancs, il verrouille la porte dans son dos et lâche enfin le jeune homme.
- Bien ! Voici ton nouveau chez toi, Alt. Tu permets que je t'appelle Alt ? Nous allons être intimes très bientôt après tout... Tu veux boire quelque chose ? Je vais me prendre une bière.

Et sans spécialement attendre, il se dirige vers l'un des frigos de sa cuisine pour s'y prendre l'une des nombreuses bières qui s'y trouvent. Il la décapsule et s'appuie contre l'îlot central, dévisage l'humain tranquillement.
- Qui aurait crû qu'un esclave mettrait les pieds ici... Ah, faut que j'appelle pour que tu sois enregistré, d'ailleurs !
Il sort donc son téléphone, contacte un ami qui travaille au centre de dressage et qui se charge de la paperasse pour lui. Deux heures plus tard, il devrait apparaître comme étant légalement propriétaire de l'EX SAUVAGE.

En attendant que tout le bordel se fasse, il avance vers l'homme et commence à glisser la main sous sa chemise.
- Tu veux bien retirer tout ça ? Ca m'a l'air croustillant vu d'ici mais j'aimerais m'en assurer. J'aime savoir ce que je gagne...
Et il attend presque patiemment. Inconsciemment le calme du sauvage déteint sur lui comme l'aurait fait sa colère ou sa haine, Jess ayant du mal à ressentir les émotions il absorbe celles des autres et se calque instinctivement dessus. Altaïr restant zen, il ne peut donc techniquement pas s'énerver tout seul pour sa part. Il se colle à son dos, caresse le ventre ferme sous sa main en cercles concentriques du bout des doigts tout en embrassant la peau découverte de la gorge qu'il finit par mordiller un peu.
- Alors raconte-moi. Ca fait combien de temps que tu étais libre ? Pourquoi aucun vampire ne t'a mis la main dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Une page se tourne [pv. Jess]   Mar 18 Déc 2018 - 17:32

Une page se tourneTu sentais que là, à partir du moment où tu étais entré dans cette voiture, a partir du moment ou cette voiture avait quitté la forêt pour se rendre en ville que c’était mort. Tu étais plus dans la merde non, tu étais juste foutu, tu pouvais dire adieu à ta liberté. Ca allait te faire un sacré choc oui ! Enfin, rien n’était sur, tu te voyais déjà retourner en cage, car même si c’était pas un milicien, il avait tous les droits et il pouvait très bien te renvoyer en boutique. La voiture c’était finalement arrêté, devant ce qui semblait être un immeuble. Ce n’était pas une boutique et le fait qu’il t’ait sortie que ton prénom était aussi le nom d’une étoile te laissait croire que ce gars-là, il n'était pas bête,il était même très intelligent et il savait ce qu’il faisait.

Ses intentions restaient flous et ça t’angoissait, pourtant, tu n’en montrait rien, tu te contentait de garder ce visage neutre qui te caractérisait. Tu regardais un peu partout autour de toi, dans cet ascenseur c’était compliqué de définir dans quel genre d’endroit il comptait t’emmener, il te tenait bien alors tu ne pouvais que regarder, se débattre face à un vampire… c’était idiot et tu le savais, alors tu ne gigotais pas trop. En revanche, chose utile à savoir, tu étais monté jusqu’au dernier étage. Ca allait être compliqué de fuir.

Tu finis dans ce loft, il ne relâchera sa prise que quand il aura fermé à clef la porte. Tu attends toujours la réponse à sa question. Tu regardes ce loft assez spacieux, épuré et qui semble confortable. Droit comme un piquet tu ne bouges pas. Tu te contentes d’écouter ce vampire qui lui confirme indirectement une chose : tu n’iras pas en boutique. Bizarrement, ca te soulage. Il semblerait qu’il t’ait capturé pour t’acquérir.

« Chez moi hein… je vois … et je ne pense pas que tu ais besoin de mon autorisation pour m’appeler ‘’Alt’’ à ta guise ! »

Avant même qu’il appelle son fameux pote tu t’en doutes et finalement, en quelques minutes, tu sens qu’officiellement, tu n’es plus considéré comme libre. Tu soupires doucement, a la fois rassuré de ne pas être un homme mort ou de ne pas être en boutique et à la fois angoissé de la suite des événements.

« Et qui aurait cru que je me retrouverais capturé après toute ces années… il ne faut jamais dire jamais comme on dit... »

T’es plutôt a l’aise pour lui répondre, en vrai, tu as toujours eu ce répondant… Il s’approche, tu lèves la tête, le suivant du regard. Tu serres les dents, encore sa manie de te toucher. Tu le sens, il est plutôt tactile mais pas méchant. Il est derrière son dos a caresser ta peau de sa main alors qu’il veut que tu ailles plus loin que tu lui montres clairement ce que tu caches en dessous de ce haut. Tu ne sais pas trop comment réagir à ca… Le pire dans tout ca, c’est que tu ne peux rien faire contre ses gestes, il te mordille la gorge et même si ça t’agace, tu ne peux pas risquer de jouer les rebelles dans cette situation.

« Nh...Alors qu’entends-tu par ‘intime’ exactement ? En vrai, je crois bien que je peux dire adieu à mon haut si je ne t’obéis pas ? »

Pas que adieu a son haut a vrai dire, le vampire aura certes, vite fait de le déchirer pour le forcer a se montrer mais il aura aussi vite fait de te punir. Tu le sais, tu n’es plus dans ton univers-là, la forêt c’est finit maintenant tu es sur le territoire de ce vampire. Alors, tu te retournes, lui faisant face, volontairement par ce geste, tu peux au moins l’empêcher de te mordre complètement la gorge. Tu laisses tomber ta veste, puis, un brin hésitant, tu finis par tour retirer. Tu n’iras pas plus loin, tu l’espères, car franchement, pour le coup, il a de la chance, tu n’es pas quelqu’un de pudique. Torse nu, tu finis par répondre à sa dernière question :

« Un petit moment déjà ...9 ans je crois… enfin bref, si aucun vampire ne m’a mis la main dessus, je dirais que c’est parce que j’ai su faire de cette forêt mon terrain de jeu, j’ai tourné ce territoire à mon avantage et j’ai étais prudent avant tout. »

Claire que niveau prudence, il y a pas mieux que toi. Tu roules un peu les yeux et puis finalement, tu finis par te dire que tant qu’a rester un moment avec ce vampire, autant ne pas tenter le diable en jouant les froids, tu ne comptes pas obéir a des ordres qui t’humilierais mais là pour le coup, il ne te demande rien de sorcier alors autant se la jouer humain sympathique.

« Et toi, c’est quoi qui t'a décidé de prendre un esclave ? Et d’ailleurs, pourquoi tu n’en avais pas avant, tu n’approuves pas le système ? »

Ce n’est pas un souci d’argent, ca tu le sais car vu son logement, il semble plutôt aisé, alors pourquoi ? Tu as du mal à cerner ce vampire encore et lui poser des questions pourrait bien t’aider a mieux le comprendre et a mieux savoir quel caractère il a. Attendant patiemment, tu ne le quittes pas du regard, tentant une dernière question :

« Bon, je crois que tu t’es suffisamment rincé l’oeil… je peux remettre mon haut maintenant ? »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smith & Wesson
Messages : 136
Métier : Garde du corps / Tueur à gages.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Smith & Wesson
MessageSujet: Re: Une page se tourne [pv. Jess]   Mer 26 Déc 2018 - 7:15


Cet humain a du répondant et c'est quelque chose qui plait à Jess. Il a toujours préféré les gens qui disent ce qu'ils ont en tête, il n'aime pas devoir trouver seul ou tourner autour du pot. Il n'a jamais été très joueur et, il faut l'admettre, n'a jamais aimé non plus devoir faire fonctionner ses méninges pour comprendre les autres. Pour ce qu'il aurait à y gagner, en plus ! Bon, alors. De fait, il sourit et rit même un peu quand l'humain mentionne qu'il n'a pas vraiment besoin de son autorisation pour l'appeler comme ça. Sauf que tout compte fait, ça ne lui convient pas cette histoire et il hausse les épaules en caressant toujours son ventre presque machinalement, sans désir dans les doigts.
- Ouais mais non, j'ai pas envie. En plus Alt c'est moche, alors que Altaïr c'est joli. Donc autant t'appeler par ton prénom entier. En plus, tous tes potes doivent t'appeler comme ça et je n'aime pas faire comme tout le monde !

Le voici donc qui a changé d'avis, et l'humain quant à lui finit par s'écarter pour obéir relativement docilement et retirer sa veste pendant que Jess croise les bras et l'observe attentivement, réfléchissant aux diverses choses qu'il vient d'apprendre et aux questions qui lui ont été posées. Il aime avoir son temps pour réfléchir, il n'aime pas qu'on le bouscule et tandis que le sauvage retire en premier lieu sa veste il répond enfin à sa remarque au sujet de l'intimité.
- Bah c'est évident, non ? Je suis un vampire, mes murs sont fins exprès pour que j'entende tout ce qui se passe dans mon loft et il y a des caméras et des micros partout ici au cas où. Alors oui, nous allons être intimes parce que je vais te voir prendre ta douche, t'entendre aux toilettes lorsque tu iras chier un coup et d'ailleurs si tu pouvais te retenir tant que je dors ce serait sympa, t'entendre renifler quand tu auras un rhume, avoir des gaz et ronfler quand tu seras malade. Ah, et si tu veux te branler il n'y a pas de problème pour moi mais fais-le plutôt quand je suis partit bosser, tu veux ?

Il ne répond pas en revanche quand Altaïr veut savoir ce qu'il pourrait advenir de son haut, préférant le laisser faire ses propres conclusions -fausses ou pas- en rivant un regard appréciateur au torse qui se dévoile finalement devant ses yeux. Gain de temps et d'énergie, ça il aime ! La veste se retrouve au sol et il fronce légèrement les sourcils avant d'approcher pour la ramasser et la poser par automatisme sur le dossier de son canapé avant de tourner légèrement autour de l'homme. Il semble en bonne santé, solide, et il est bien fait de sa personne, c'est parfait ! Ca aurait été dommage qu'il doive se contenter d'un petit chétif et, au vu du personnage, vraiment décevant. Alors que là, ça va ! Il reprend ensuite place devant lui et incline la tête sur le côté, surpris, en clignant un peu des yeux avant de répondre le plus naturellement du monde.
- Je suis mysanthrope, hybridogine et asociable. Je n'aime pas les gens et les hybrides encore moins. Alors oui, je suis clairement contre le système qui veut quasiment nous imposer d'en avoir. Je suis plutôt pour leur abattage à vue, tu vois ? Moins il y aura de monde sur cette planète et mieux je me porterai, mais vu que c'est pas prêt d'arriver... Je me contente d'espérer qu'on pourra déjà commencer par me débarrasser de ces satané bestioles, et vu qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, je me dévoue pour donner l'exemple.

Ses bras se décroisent de son torse et il approche d'Altaïr pour laisser courir un doigt paresseusement sur le torse nu, effleurant un mamelon au passage tout en le regardant droit dans les yeux. Taille identique oblige, l'humain est même légèrement plus grand que lui. Il approche son visage du sien au point qu'il pourrait presque l'embrasser mais s'en garde bien, sait-on jamais qu'en fait il aurait prévu de l'attaquer mais le cache bien ? et susurre simplement à son attention.
- Alors si je peux te donner un conseil, Altaïr... Ne m'emmerde pas. Je ne sais pas vraiment ce que tu fous là ni pourquoi tu y es, mais c'est un fait alors autant faire avec. Tu aurais été une bestiole, ta tête serait accrochée au-dessus de ma cheminée. Un seul battement de cil de travers et tu seras vendu au marché noir en pièces détachées. Tiens-toi à carreaux, et tout ira bien pour toi.

Il pourrait terminer sur un "marché conclu ?" mais ce n'est pas du tout son genre. Il ne passe jamais de marché, c'est oui ou non et pour sa part, le sujet est clos. Il s'écarte donc rapidement et rejoint la cuisine, derrière le bar, où il ouvre un gros frigo et en sort une bière qu'il décapsule avec les molaires. Il s'appuie contre le plan de travail et observe sa nouvelle acquisition.
- Le frigo de droite ce sont les bières, le frigo de gauche ce sont les pizzas (végétariennes), si tu as faim tu te débrouilles. Tu es grand. Tu dormiras dans la chambre d'ami à l'étage et pour les fringues, tu devrais rentrer dans les miens pour commencer. J'ai aucune envie de t'acheter des vêtements si c'est pour te voir te barrer avec dans trois mois parce que tu te seras arrangé pour que j'ai un minimum confiance en toi. Des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une page se tourne [pv. Jess]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une page se tourne [pv. Jess]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti tourne la page... enfin !
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Tourne la Grande Ourse, tourne la Petite Ourse (PV Justin)
» Gros mekk tourne boulon et Gros mekk la feraille
» Tentative de vol de sac à main... qui tourne court !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Dornia :: Habitations :: Quartier riche :: Chez Jess Adam Richard Aka Smith-
Sauter vers: