AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum de RP interdit aux moins de 18 ans - Personnage masculin obligatoire - Monde fantastique à domination vampire
 
Nous avons actuellement un besoin urgent d'esclaves pour nos maîtres en attente! <3

Partagez | 
Nikolai Ivanenko [Terminée]
Messages : 19
Métier : Secrétaire du Capitaine de Milice
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Nikolai Ivanenko [Terminée]   Jeu 8 Nov 2018 - 17:22


Nikolaï Ivanenko




Identité



Age: 32 ans d’apparence. 395ans
Surnom: Nik
Groupe:  Miliciens
Pays de naissance:  Biélorusse
Orientation sexuelle:  Dominant (verra par la suite que cela peut changer ehehe )
Métier: Ancien psychiatre de l'armée, Secrétaire du Capitaine de Milice
Anniversaire : 27 Février 1963
Signes Particuliers:  Ses cheveux rendus blancs à cause de traitements médicaux, ses lentilles rouges le feraient passer pour un albinos mais il n’en est rien. Accent russe assez prononcé et très compréhensible. Peut toujours exercer en tant que psy. Il use de ses dons très souvent, ayant un penchant marqué pour la télékinésie qu'il a peaufiné depuis deux cent ans.

Derrière l'écran



Comment as-tu découvert le forum ?  On m’a amené ici ! Mais je dirai pas qui XD
Es-tu un DC ? De qui ?  Taiga/ Rhys/Julian/Lev/Naoya/Cameron/Ian
Age:  Parlez pas de choses qui fâchent XD Majeure !
Votre avatar provient de : Gilbert Beilschmidt ‘’Prussia’’ Hetalia !
As-tu lu le règlement ? Si oui, écris-en-nous la preuve ici :  
Commentaire(s):  J’ai craquéééééééééé



Apparence



Comment je me perçois ? Eh bien si je dois parler de ma taille, je vous dirai que je mesure 1m90 pour un poids moyen de 80kg. Le rapport taille/poids est donc assez proportionné, je ne suis pas une armoire à glace non plus. La couleur de mes cheveux vous choque ? Oui, ils sont blancs alors que je parais si jeune. Je m’y suis habitué depuis bien longtemps. Cela est dû aux nombreux traitements que j’ai eus dans ma vie de mortel pour enrailler la maladie. Pour ce qui est de mes yeux rouges, ce sont tout bonnement des lentilles, mes yeux sont naturellement bleus mais un peu d’originalité n’a jamais fait de mal à personne si ? Mon visage est plutôt fin et harmonieux, il dénote avec mon regard qui peut paraître froid vous ne trouvez pas ? Enfin cela m’aide très souvent à rester seul au calme.

Je souris peu, cependant cela m’arrive tout de même, je ne suis pas dénué de sentiments, je ne suis en aucun cas un automate, même si parfois il m’arrive d’agir tout comme. Le fait de sourire varie surtout pour le contexte et les personnes qui m’entourent, je ne suis pas du genre à avoir un sourire greffé sur les lèvres en permanence. Même si je ne suis plus sur les terrains de combat, je n’en oublie pas moins d’entretenir mon corps aux muscles finement ciselés. Les termes ne sont pas de moi, mais plutôt des rares personnes à pouvoir m’approcher dans mon intimité. Elles disent donc que ma peau est douce aux teintes claires, elle était déjà ainsi de mon temps mortel.

Pour le côté vestimentaire, j’arbore le plus souvent un uniforme noir aux galons argentés avec la coiffe qui va de mise avec, à savoir une casquette d’officier. J’aime les tenues strictes et tirées à quatre épingles lorsqu’il s’agit d’être professionnel pour ne pas entacher l’image de mon capitaine et de paraître le plus sérieux au possible. Mais je sais me montrer décontracter dans le côté privé de ma vie, portant souvent donc des chemises avec des jeans ou pantalons en coton suivant l’envie du moment. Sans oublier les tenues chics pour sortir…




Personnalité



Froid et distant, c’est comme cela que je parai aux yeux des autres, comme si j’étais inatteignable. D’ailleurs, je ne laisse que très peu de personne m’approcher, je préfère les garder à distance, sans doute pour me protéger par réflexe des liens affectifs potentiels. Oh non je ne suis pas quelqu’un de sauvage, mais je suis plutôt de nature méfiant, bien que je n’ai connu aucune trahison ou quoi que ce soit de ce genre par le passé et aux jours d’aujourd’hui. Non, cela a toujours été. Si je vous laisse entrer dans le petit cercle fermé de mes proches, alors vous verrez que je suis quelqu’un de loyal, d’attentionné même si je me montre plutôt maladroit dans ce cas de figure.

Je suis de nature assez calme et posé, ne prenez pas cela pour de la mélancolie ou quelque chose dans le genre, vous feriez fausse route. Calme et posé oui, mais je n’en oublie pas moins d’avoir du caractère, je peux me montrer franc et direct, que cela plaise ou non. La violence ne fait pas partie de mes traits de caractère, cependant je peux en faire preuve ans gêne, je l’emploi plus souvent que vous ne le pensez, ajoutez à cela que je peux me montrer un brin pervers et sadique. Oh cela vous étonne ? Ma foi oui avec mon visage et ma personnalité vous ne pouviez pas le soupçonner. Je suis autant serviable qu’autoritaire, reste à savoir dans quel contexte cela s’applique…

Je suis quelqu’un de polyvalent, dans tous les sens du terme. Professionnellement parlant, j’ai touché à beaucoup de domaines, mais ma petite vie de secrétaire me plait bien plus que lorsque j’étais sur le terrain des opérations. Cela dit, toutes mes connaissances peuvent encore servir, seulement, je n’en fais bénéficier mes collègues dans une absolue nécessité. Je ne suis pas un pantin que l’on articule comme bon nous semble. Le charisme est quelque chose d’insoupçonné chez moi, pourtant je sais faire entendre ma voix lorsque cela est nécessaire. On peut me faire une confiance absolue, me confier le moindre secret, je ne suis pas homme à révéler les secrets du pays ou de mon supérieur.

Sexuellement parlant, je suis dominant, je le pense très sincèrement. Je ne me vois pas passer en dessous, j’aime diriger les choses, pas me faire diriger. Je m’y refuse en tout cas, n’est pas né celui qui me fera changer d’avis. Je ne me laisserai pas faire vous pouvez en être certain.

Sinon, à part cela, même si je suis quelqu’un de calme, très sérieux et à l’esprit analytique, je n’en suis pas moins un humain à l’origine, donc je peux me montrer parfois souriant, bien que cela soit très certainement de façon timide et effacée. Mais qui sait ? Peut-être qu’au fil de mes rencontres je ferai des efforts pour m’ouvrir aux autres ? Mais pas trop quand même, je n’accepterai pas n’importe qui dans mon cercle très fermé…

Pour ce qui est des esclaves et hybrides ? Eh bien ma foi ils sont autant utiles l’un que l’autre, je n’ai aucun scrupule à en posséder. Je ne les vois cependant pas comme des objets de décoration, j’ai tout de même un peu plus de considération pour eux. Cela dit, en présence d’autres personnes, j’aurai tendance à me montrer froid et distant comme avec tout le monde. Dans le privé, c’est autre chose… me montrer aimant ça, j’en doute, mais doux et attentionné cela est possible. La rébellion est d’un ennui, le trop plein de servitude également, si je devais posséder un ou des esclaves, il leur faudrait être dans le juste milieu, qu’ils aient un peu de caractère en somme, je préfère cela. Mais au final, entre ce que je veux et ce que je pourrai obtenir, cela dépendra bien évidemment de l’objet de ma convoitise…



Histoire



Biélorussie, 27 Février 1963,

Ma naissance fut tout ce qu’il eut de plus banal. Une famille aimante mais stricte, un frère de deux ans mon aîné que j’aimais beaucoup, Aleksei. Une enfance dorée si l’on peut dire, mon père était un militaire haut gradé de l’armée. Nous faisions partie de la Sainte Mère Russie. Je grandis alors avec mon frère jusqu’à ce qu’il quitte la maison pour partir en école militaire. Nous avions des précepteurs pour nous donner des cours, et notre mère nous inculquait les rudiments de la musique au piano. Je n’étais pas particulièrement doué mais le faisait avec plaisir, m’efforçant alors de jouer du mieux que je pouvais. Aleksei lui avait plus de pratique, je l’avais écouté jouer lorsqu’il était encore à la maison.

En 1981 à l’âge de 18ans, je me plonge assidument dans les études. J’obtiens mon diplôme dix ans plus tard avec la spécialisation en psychiatrie en poche, le tout à Moscou dans les meilleurs établissements que le pays pouvait compter. A l’âge de 28ans, je rentre à l’armée, prenant un poste dans un hôpital militaire à Moscou en tant que psychiatre où j’avais commencé à faire ma vie. Malheureusement, la vit ne fut pas si facile…

J’avais développé une maladie fulgurante, je n’en avais pas réellement éprouvé les symptômes avant ce fameux jour. Quelques examens furent pratiqués sur ma personne et on me diagnostiqua une maladie incurable affectant les poumons. Nombres de traitements l’avaient été administrés pour enrailler le processus. Tellement lourds qu’il y avait eu des effets secondaires auxquels je ne m’attendais pas. Mes cheveux noirs devinrent progressivement blancs jusqu’à leur totalité. Ma famille et mes amis me rendaient visiter assez souvent, j’étais heureux de les voir. Mon ami le plus proche vint une nuit, je ne sais comment il était entré mais j’étais heureux de le voir. Ivan, mon très cher ami, te voir avec cette mine si fermée m’attriste, elle me condamne un peu plus vite au sort qui m’attend.

Je savais ce qu’il était, nous étions suffisamment proches pour les confidences sur l’oreiller, et puis le voir arriver de nuit je n’aurai pas été dupe longtemps. Ivan me demanda ce que je comptais faire, ma foi je n’y voyais aucune échappatoire, j’allais tenir bon aussi longtemps que je le pourrai. J’allais succomber à la maladie d’ici quelques mois voire une année tout au plus. Mais je savais au fond de moi qu’il ne me laisserait pas faire. Je consentis à lui dire oui lorsqu’il me supplia de le laisser me transformer. Ma vie de mortel se termina sur un lit d’hôpital à l’âge de trente-deux ans dans les bras de mon aimé. Je demandais à sortir pour rentrer chez moi dès le lendemain, n’ayant plus aucune raison de rester ici. Ils se demandèrent comment j’avais réussis à me remettre de la maladie et jamais je ne consentis à répondre, m’évanouissant dans la nature pour toute réponse. Je restai avec Ivan des années durant, il fut mon guide pour tout ce que j’entrepris malheureusement il disparut une nuit me laissant alors seul livré à moi-même.


En 2048, j'arrivai dans une ville proche de Dornia, j'y avais élu domicile? J'avais repris un petit cabinet de consultation dans un centre hospitalier. Je travaillais de nuit, ce qui arrangeait mes collègues voulant travailler de jour. Ils furent bien entendu intrigués par ma couleur de cheveux et je leur avais donc dis que cela était de la faute de traitements que j'avais eus étant jeune à cause d'une maladie qui était maintenant guérie. On ne pourrait donc soupçonner ma nature d'oiseau de nuit ainsi.

En 2056, la guette éclata, opposant les mortels aux immortels. C'est à ce moment-là que mes collègues découvrir ma vraie nature, me fermant alors leur cœur et me tournant le dos. Ils furent tous asservis s'ils n'étaient pas tués, j'aurai aimé en prendre avec moi pour assurer leur sécurité, mais ils refusèrent, me crachant presque au visage. Dès lors, mon regard sur les humains changea. Je ne serai plus aussi avenant et attentionné, pas au tout début tout du moins. Mériter ma confiance, voilà ce qu'ils se devaient de faire avant toute chose. Je ne pouvais donc plus officier dans cet hôpital, trop de mauvais souvenirs, je ne voulais pas me les ressasser en parcourant les couloirs du bâtiment, je quittai alors mon poste pour me tourner vers autre chose.

L’odeur du papier, le maniement d’un stylo et l’informatique rudimentaire me manquaient. Etre au calme derrière un bureau, voilà à quoi j’aspirai maintenant, même si je pouvais très bien reprendre un cabinet ou exercer en milieu hospitalier de nouveau. Mais je ne fis rien de tout cela. Cependant je pouvais exercer en libéral de temps en temps sur rendez-vous, je n’étais nullement fermé à ce genre de chose, au contraire cela m’aidait à garder la main et l’esprit analytique. Je fus donc formé par l’élite des bureaux qui formaient les secrétaires pour les grandes entreprises et autres grands groupes importants. Avoir un esclave, j'y pensais de temps à autre, histoire d'avoir un peu de compagnie autre que mes semblables, mais je n'avais jamais sauté le pas, ils étaient si fragiles qu'il disparaissaient en quelques années qui correspondaient à un battement de cils pour nous les oiseaux de nuit.

Mon passé militaire m’ouvrit les portes de la Milice proche de Dornia aux Etats-Unis où j’avais élus domicile depuis une dizaine d’années dans le pays. Je fis donc la connaissance du Capitaine de la Milice de la ville qui allait être mon supérieur direct et de lieutenants de section que j’allais côtoyer souvent à l’avenir. Je fis rapidement mes preuves auprès de mes collègues, mais un jour mon Capitaine fut muté et je fus informé que moi aussi j’allais être transféré mais à la milice de Dornia. Nos routes se séparaient donc, j’avais été heureux de servir à ses côtés. Je fis donc connaissance des nouveaux lieutenants et on m’informa de l’arrivée d’un nouveau capitaine. Je ne connaissais que son identité, Tuàn Danh, voyons vois si on pourra s’entendre aussi bien qu’avec le précédent que j’avais connus ailleurs…





Dernière édition par Nikolai Ivanenko le Ven 16 Nov 2018 - 18:48, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertad, Igualdad y Justicia
Messages : 104
Métier : Ancien milicien désormais esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Libertad, Igualdad y Justicia
MessageSujet: Re: Nikolai Ivanenko [Terminée]   Jeu 8 Nov 2018 - 19:45

Aaaaah ! LE VOILÀ !!!!!
REBIENVENUE !! <3 <3 <3 <3 <3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 41
Métier : Hybride de combat.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Nikolai Ivanenko [Terminée]   Ven 9 Nov 2018 - 6:37

Re bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Métier : Secrétaire du Capitaine de Milice
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Nikolai Ivanenko [Terminée]   Sam 10 Nov 2018 - 4:44

Merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Métier : Secrétaire du Capitaine de Milice
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Nikolai Ivanenko [Terminée]   Lun 12 Nov 2018 - 18:15

Petit message pour dire que ma fiche est terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur
Messages : 1218
Métier : Supporter mes adorables membres ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Nikolai Ivanenko [Terminée]   Mar 13 Nov 2018 - 11:13

Coucou et re-bienvenue Nikolai ^^

J'aime bien ton personnage. Il a un côté énigmatique un peu je trouve ! Ta fiche est très bien. Toutefois, il y a un truc que, je pense, tu as oublié dans ton histoire : le passage de l'ombre à la "lumière" des vampires en 2056 xD Tu ne dis rien à propos de cet événement et on ne voit pas la différence entre le fait qu'il devait vivre caché et dans la nuit à l'insu des humains et le jour où il avait la légitimité de vivre sans se cacher en tant que vampire ! Sans compter l'esclavage mis en place par la suite. D'ailleurs, en 395 ans...il n'a jamais utilisé ce système alors qu'il ne semble pas être contre ? :o Étrange !

Si tu as besoin d'aide pour les rajouts, n'hésite pas à venir me voir ! Une fois fait, je pourrais te valider ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nikolai Ivanenko [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolai Ivanenko [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Premiers pas :: Cartes d'identité-
Sauter vers: