AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum de RP interdit aux moins de 18 ans - Personnage masculin obligatoire - Monde fantastique à domination vampire
 
Nous avons actuellement un besoin urgent d'esclaves pour nos maîtres en attente! <3

Partagez | 
Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]
Esclave
Messages : 23
Métier : Esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Jeu 13 Sep 2018 - 14:17

Comme Garrett, Ysche eut assez facilement le droit de sortir, pourvu qu'il ait fait ses tâches et qu'il revienne avant la nuit tombée. Parfaitement d'accord avec ces règles, le chat s'était fait un petit sac à dos pour la journée et pour la première fois, il sortait réellement seul de la maison. Avec son ancien Maître, il n'avait jamais connu ça. Cela lui faisait un peu peur mais il avait regardé longuement son itinéraire pour ne pas se perdre. Se rendre d'un point A à un point B ne pouvait pas le faire tuer, non ?

Un peu plus habillé que d'habitude, donc pantalon, tee-shirt et chemise courte ouverte, Ysche avançait dans les rues, la queue bien droite, évitant de regarder n'importe qui dans les yeux. Il ne voulait défier personne et même si le jour, la ville était aux humains et aux hybrides, il y en avait toujours à sang chaud, capable de tout et n'importe quoi pour se rendre intéressants. Ou pour se croire puissants alors que leurs Maîtres les écrasaient comme des mouches. Bref, le chat ne voulait pas d'ennuis avec les imbéciles.

La route fut plus longue qu'il ne l'avait cru, il fit quelques pauses pour enfin voir le parc s'étendre sous ses yeux. Il en agita la queue de bonheur et entra rapidement avec la ferme intention de trouver un endroit pour faire une bonne sieste. Il huma les fleurs, se retint de se rouler dans l'herbe. Il était réellement ravi de trouver un tel lieu après deux bonnes heures de marche. Il trouva enfin l'arbre parfait, le carré d'herbe parfait... Il regarda autour, normalement, on ne devrait pas venir lui dire quelque chose, il avait bien compris qu'il ne fallait pas toucher au reptile. Et puis il avait un goûter. Il enleva le haut, les chaussures et chaussettes, soupira d'aise. Il s'affala dans l'herbe et se mit à agiter la queue de contentement, les oreilles tournées vers les allées où d'autres esclaves marchaient.

Peu à peu, ses yeux se fermèrent, il commença à somnoler, réchauffé par le soleil. Il sombra complètement à un moment pour se réveiller en entendant un bruit non loin de lui. Il n'ouvrit pas les yeux, tournant juste les oreilles vers le bruit.

-Ysche n'a pas d'argent, Ysche a juste un goûter et un livre dans son sac.

Entière vérité.

-Ysche peut se faire câliner plutôt que voler ?

Et il ouvrit enfin les yeux en se redressant, s'étirant sensuellement, comme le chat qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 79
Métier : Chieur à plein temps
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Jeu 13 Sep 2018 - 15:39


Ysche x Sasha



Je suis dehors, je n’ai pas obtenu la permission de mon maître pour le faire et de toute façon avec ou sans accord, je n’en aurais fait de toute manière qu’à ma tête.
Je me fiche éperdument de l’avis des vampires. Si j’ai envie de faire quelque chose, je le fais, un point c’est tout. Si par malheur, je me fais punir, eh bien tant pis. Advienne que pourra.
J’ai compris que mon maître n’est pas un mauvais bougre. Si punition il y a, il va sûrement me gronder et me punir de dessert. La bonne blague. S’il souhaite se faire obéir et respecter, ce n’est certainement pas en me traitant comme un gamin qu’il y arrivera. Je n'ai pas à me prendre la tête, à cette heure, il doit certainement pioncer ou travailler, si ça se trouve, il ne remarquera même pas mon absence.

Bref, me voilà sorti, j’ai enfilé un jean bleu, un t-shirt uni noir et des baskets, une tenue simple et pratique en somme. Je ne suis pas du genre à me soucier de mon apparence.
J’ai également emprunté un canif et un tournevis que j’ai caché dans une des poches arrière de mon pantalon que j’ai recouvert avec mon t-shirt afin que ce ne soit pas trop voyant. On est jamais assez prudent, on ne sait jamais ce qui peut arriver dans ce monde de dingue.

Je veux prendre l’air,  me sortir de la tête tous les soucis qui accaparent mon esprit et mon quotidien, je ne veux plus entendre les taquineries de mon vampire. Je suis sorti en journée justement pour éviter d’en croiser, c’est le meilleur moment pour cela. Ma destination ? Un coin de verdure.
Lorsqu’Alec m’a ramené de la boutique, j’ai cru remarquer des arbres et des plantes, je n’ai pas un grand sens de l’orientation, mais je pense pouvoir le retrouver si je prends mon temps. Il fait beau aujourd'hui, j'ai tout mon temps avant le coucher de soleil.

Je marche dans les rues durant une bonne demie-heure, essayant de me remémorer l’itinéraire quand au loin j’aperçois du vert. Bingo, je l’ai trouvé. Je ne doutais absolument pas de ma réussite.

Je m’y dirige, à l’entrée du parc, il y a un écriteau, je n’y prête pas attention, de toute façon, j’ai énormément de difficulté à la lecture. Il n’y a pas énormément de monde, tout est bien coupé, rangé, carré. Ça me change de la forêt. Je n’apprécie pas trop tout ce qui est carré, mais c’est toujours mieux que la maison et la ville. J’entends des bruits familiers, celui des oiseaux, du vent dans les arbres, du ruissellement de l’eau, c’est apaisant. Je sens que cet endroit va devenir mon nouveau refuge.

Une nostalgie et envie soudaine me prend, celles de grimper dans un arbre, je le faisais souvent avec ma sœur lorsque nous étions plus jeune, j’en aperçois un qui me plait, entouré d’un carré d’herbe. Je m'y approche, y grimpe et arrivé sur une branche, je remarque de l’autre côté du tronc un humain …. Je ne l’avais pas remarqué, il semble dormir...
Quelque chose attire mon attention, l’humain en question à des oreilles animales.
Ça doit être ce que les vampires appellent un hybride. Un humain modifié. J'en ai croisé quelques-uns au centre mais je n'ai pas eu l'occasion de discuter avec. Je trouve ça tellement triste, ces hybrides sont nés de l’envie des vampires, avant même leur naissance, ils appartenaient à ces saloperies. De mon côté, je suis né de l’amour et de l’union de mes parents, j’ai été aimé, choyé. Ma naissance et né d’amour et non d’une vulgaire envie d’exotisme.

-Ysche n'a pas d'argent, Ysche a juste un goûter et un livre dans son sac. Ysche peut se faire câliner plutôt que voler ?

Le Ysche semble s’être réveillé et il me fait l’inventaire de ce qu’il a sur lui avant de s’étirer et de quémander  assez maladroitement un câlin. Il est bizarre. Est ce qu’il me prendrait pour un voleur ? À sa place, j’aurais menacé directement mon éventuel agresseur. Il ressemble à un animal apeuré sur le point de se faire bouffer bien qu’il a eu le temps de faire du charme. J’ai envie d’un peu le taquiner. Ça fait longtemps que je n’ai pas pu discuter avec un autre être vivant, mon maître ne faisant évidemment pas partie de la catégorie vivant, selon moi.

- Retourne toi, ferme les yeux et lève les mains ! Je suis armé.

J’attends qu’il s’exécute, je descends de ma branche et m’approche du Ysche. Je sors mon tournevis de l’arrière de ma poche et le pointe contre son dos.
Je ne fais qu’effleurer sa peau nue qui aborde quelques cicatrices.
Il est plus grand que moi de 7 centimètres à peu près et sa queue remue de droite à gauche, venant fouetter mon bras, ça chatouille, mais je tente de garder mon sérieux.

- Donne moi ton goûter et plus vite que ça .

Cette situation m’amuse beaucoup mais  je ne compte pas éterniser ma petite farce, je ne suis pas sadique et mon but n'est pas d'en faire un ennemi. Je retire ce que je viens de dire, je suis sadique mais je n'ai aucune raison de l'être envers lui.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 23
Métier : Esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Jeu 13 Sep 2018 - 17:38

Ysche broncha à peine quand les ordres tombèrent. Armé ? Vraiment ? Hum... ll le saurait bien dans quelques secondes. Il ferma donc ses yeux vert-jaune et leva les mains. Avec sa bonne ouïe, il entendit l'humain se laisser retomber sur le sol, capta le moindre bruissement d'herbe et de vêtements. Il sentit un métal froid contre sa peau abîmée juste à peine mais ça rendait la menace plutôt réelle alors il se mit à ronronner pour se rassurer, les mains toujours vers l'avant. L'inconnu en aurait donc après son goûter ? Et pour ça, il le menaçait avec une arme ? Ca n'avait aucun sens, il l'aurait simplement demandé, Ysche l'aurait donné.

Du coup, au lieu de réagir comme la personne s'y attendrait, il déplaça sa queue sur l'entrejambe de l'homme derrière lui pour le distraire. Puis, vivement, il s'accroupit, se retourna et sauta sur le blond qui ne tenait finalement qu'un simple tournevis qu'il fit tout de même rouler dans l'herbe près de son sac. Puis surplombant cet individu, le chat l'observa calmement même si ses hanches roulaient contre celle de son "prisonnier" pour lui ôter toutes véillités à cause du choc. Il croisa un regard vert et cessant de bouger, il se mit juste à genoux pour prendre son sac. Après lui avoir léché la joue de sa langue râpeuse.

Ysche l'ouvrit, sortit son sandwich au thon de là et en arracha un bout pour le poser contre les lèvres de l'humain.

-Est-ce que tu fais "ah" ?

L'hybride était conscient qu'il allait peut-être pousser l'humain à bout mais c'était bien lui qui avait réclamé le goûter, le chat ne faisait que le lui donner à sa manière, aucune mauvaise volonté ou méchanceté derrière. Sa queue s'agitait doucement dans son dos alors qu'il attendait sagement. Il ronronnait toujours et cela s'entendait clairement.

-Ysche l'a fait au thon et à la mayonnaise. On a dit à Ysche que ce serait bon aussi avec des cornichons mais je n'en ai pas trouvé chez mon Maître. Mais promis, c'est déjà très bon comme ça.

Et au cas où l'homme s'énerverait enfin, Ysche se leva en lui laissant le sandwich sur le torse et s'étira encore en reculant. Il serait un peu irrité de devoir fuir sans son livre mais pour les vêtements... Sa queue s'enroula autour de son avant-bras gauche, le bout vint se nicher dans sa main alors qu'il ne quittait pas des yeux le blond. Il devrait être assez agile pour esquiver, il ne voulait pas expliquer à son Maître qu'il s'était fait tabasser dès sa première sortie, il en serait sûrement privé.

-Comment t'appelles-tu ? Vas-tu frapper Ysche ?

Oui, en cas de doute, encore faire croire qu'il était un peu pauvre d'esprit. Il espérait que la sécurité du parc ne serait pas attiré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 79
Métier : Chieur à plein temps
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Lun 17 Sep 2018 - 10:21


Ysche x Sasha


Le chat est particulièrement docile, il obéit sans broncher à mes ordres et ses mains se sont levées sans difficultés.

-C’est un esclave bien docile que nous avons là.

Une pointe de satisfaction s'éveille en moi. Celle de me faire obéir. Soudain, quelque chose frotte contre mon entrejambe et me distrait, je baisse les yeux et remarque qu’il s'agit de la queue du chat. Enfin, j’en déduis que son hybridation est liée au chat, bien que je trouve celle-ci bien longue pour un simple félin.
Je n’ai pas de suite remarqué que ma « victime » m’avait échappée en s’abaissant. Par contre, j’ai bien senti le choc du blond contre mon corps et la rencontre du sol avec mon dos. Ma main a instinctivement lâché mon arme sous le choc.
Je reste léthargique durant quelques secondes avant de me ressaisir lorsque ses hanches se frottent contre les miennes. Un rush envahit mes joues et je bégaie.


-Ce… Je .. Te frotte… Pas comme ça.

L’hybride se lève, me libérant de son emprise. Je vérifie que je n’ai rien de cassé en passant mes doigts sur mon torse, mes hanches et mes bras.
Je suis con, bien sûr que je n’ai aucune blessure, ce n'est pas un petit chat qui va m’occasionner des blessures, mais je ne peux nier que ma fierté en a pris un sacré coup. Moi qui pensais avoir le dessus sur lui, je me trompais, la situation s’est inversée en un quart de seconde. Ça me rappelle que je ne suis pas prêt de renverser un quelconque vampire alors qu’un simple chat de salon a le dessus.
Cette remise en question me fait chier. Il vient de me remettre les pendules à l’heure et ça me fout en rogne.
Un truc mou vient se coller à mes lèvres, me sortant de mes pensées. Je baisse les yeux pour remarquer qu’il s’agit d’un bout de pain, je garde mes lèvres fermées et relève le regard vers Ysche.

-Est-ce que tu fais "ah" ?

Il se moque de moi ? Il doit se foutre de ma gueule, il est en train de ronronner. Les chats ronronnent bien de satisfaction, non ?
Je fronce les sourcils et me recule à l’aide de mes bras pour mettre une certaine distance entre nous.


-Ysche l'a fait au thon et à la mayonnaise. On a dit à Ysche que ce serait bon aussi avec des cornichons mais je n'en ai pas trouvé chez mon Maître. Mais promis, c'est déjà très bon comme ça.

Il dépose le sandwich sur mon torse, je le retire et le pose à mes côtés dans l’herbe avant de me redresser.

-Je n'en veux pas, je n'aime pas le poisson et de toute manière, je voulais simplement te faire une blague. Tu peux le récupérer.

C’est étrange cette manie de se mentionner toujours par son nom, ça fait... Quel est le mot déjà ? Prétentieux ?  

Comment t'appelles-tu ? Vas-tu frapper Ysche ?

Je me relève, époussetant mes vêtements, malheureusement, l’herbe a déteint dessus et à moins de nettoyer ceux-ci à la machine, les traces ne partiront pas aussi facilement. BOF, je m’en fiche, Alec fera certainement la lessive lorsqu’il verra que je porte des fringues sales.

-Sasha et non, comme je te l’ai dit, je voulais simplement te faire une blague, je ne vais pas te frapper.

Je m’avance vers mon tournevis pour le récupérer et le cache à nouveau dans la poche arrière de mon jean, vérifiant que le chat ne me saute pas à nouveau dessus pour me désarmer.

-Pourquoi lorsque tu parles de toi, tu dis ton nom ? Tu peux simplement dire "je", c’est plus simple et ça fait moins… bizarre. Et pour ta gouverne, je t’ai laissé me plaquer au sol. Je trouve également que t'as une manière bien étrange de t'occuper de voleurs...

Je me dis qu’ainsi mon honneur est sauf et peut-être bien même que j’arriverai à me persuader de ce mensonge.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 23
Métier : Esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Mer 19 Sep 2018 - 13:33

Là, ça lui faisait penser à Garrett, de suite. Exactement la même réaction ou presque, bégayer parce qu'il s'était frotté à eux. Les humains étaient tous pudiques ou ne tombait-il que sur ceux là ? Bon, la suite ne plut pas à l'humain, à croire qu'il ne savait vraiment pas comment s'entendre avec eux. Ysche soupira discrètement, pourtant, il essayait de bien faire les choses alors pourquoi ça ne voulait pas marcher ? Probablement parce que les êtres humains étaient des créatures fières... Et qu'ils n'aimaient pas qu'on leur rappelle qu'ils devaient oublier cette arrogance inutile.

Ysche récupéra rapidement son sandwich pour qu'il ne soit pas trop sale. Il écouta bien sûr la réponse de l'humain qui faisait de drôles de blagues. D'ailleurs, personne n'avait rien, mais sans doute parce qu'il n'avait pas agi comme le blond l'aurait voulu. Il se mit à manger à petites bouchées, après tout, maintenant que c'était déballé, autant manger, non ? Sasha, c'était russe normalement. Mais l'hybride ne saurait dire si l'humain était bien de ce lointain continent. Pas que ce soit une donnée très intéressante au fond. Non, c'était plutôt ses réactions qui étaient intrigantes. Et très sincèrement, le chat angora devait se retenir pour ne pas rire.

Vraiment, il l'avait laissé le plaquer au sol ? Ysche savait que c'était l'élan qu'il avait mis qui avait déséquilibré l'humain. Même avec un vampire, ça aurait marché. Combien de fois l'avait-il fait à son ancien Maître pendant ses chaleurs qui le rendaient à moitié cinglé ? Et combien de fois avait-il été puni ? Valait mieux ne pas y penser. Au moins, Maître Ian était très tactile.

-Je n'aime pas qu'on me menace, je réagis toujours étrangement quand on le fait.

Puisque Sasha voulait qu'il parle normalement.

-C'est fait pour être bizarre, mais comme tu n'as pas une grande estime pour moi, oui, je peux parler normalement.

Ysche n'en était qu'à la moitié de son sandwich, la clochette attachée à sa queue tinta alors qu'il la bougeait en allant s'appuyer contre un arbre. Il semblait presque inoffensif mais l'hybride était prêt à se défendre encore. Il tenait juste à ne pas blesser l'humain dans ses actions.

-C'est possible. Mais c'est généralement efficace, tu ne trouves pas ?

Ysche était certain que si. Sinon, le blond ne serait pas revenu sur le sujet. Comme Garrett, il contenait une sorte de rage latente qu'il ne savait pas exactement quand et comment utiliser. Il agita encore la queue et termina enfin son sandwich pour se lécher les doigts, les yeux dans ceux de l'humain pour voir sa réaction. Ça pouvait paraître étrange mais à lui, ça lui permettrait de savoir s'il était encore en danger ou non ?

-Veux-tu te promener avec moi ?

Il était temps de visiter et à deux, ce serait bien plus intéressant. Ysche attrapa son tee-shirt qu'il enfila à regret, referma son sac.

-A moins que tu aies peur que je ne te saute dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 79
Métier : Chieur à plein temps
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Jeu 27 Sep 2018 - 11:45


Ysche x Sasha



Je scrute Ysche après avoir récupéré mon tournevis, j’ai cru entendre un rire, mais peut-être n’était ce que mon imagination. Il n’a pas intérêt à se foutre de ma gueule, sinon entre nous, ça risque de très mal se passer. Je lui laisse le bénéfice du doute et me rapproche.

-Je n'aime pas qu'on me menace, je réagis toujours étrangement quand on le fait.

Pas étonnant, qui aime être menacé ? Personne à ma connaissance. Quoi que mon maître semble apprécier que je m’époumone en insultes et en menaces, il a toujours ce petit sourire satisfait en coin que je ne sais supporter.
Revenons-en à nos moutons, ou plutôt, à notre chat.

-Tu as de la chance que je n’avais pas de mauvaises intentions, qui sait ce qui aurait pu t’arriver. On ne se frotte pas et on n'offre pas des repas à ces agresseurs, c’est illogique. À moins que tu ne souhaites qu’ils aient pitié de toi ? La pitié, c’est pour les faibles et dans ce monde, les faibles se font bouffer tout crus, retiens-le.


-C'est fait pour être bizarre, mais comme tu n'as pas une grande estime pour moi, oui, je peux parler normalement.

C’est étrange, pourquoi souhaite t’il être bizarre, quel drôle de type. Je le regarde manger son sandwich et un tintement retentit, je hausse un sourcil et baisse les yeux vers la source du bruit.


-C'est possible. Mais c'est généralement efficace, tu ne trouves pas ?


-Hmm ? Ah heu… Pas vraiment. La prochaine fois, défends-toi et garde toujours une arme sur toi, comme moi.


Cet appendice est intriguant, je me demande de quelle manière il est rattaché à son corps, s’il sait le bouger à sa guise et bien d’autres choses encore.
J’hésite un instant puis lui tend le tournevis en signe de réconciliation. Je n’en ai de toute façon pas l’utilité vu que j’ai encore mon canif.

Malgré ce petit incident, cet hybride m’intrigue et me plait bien. Si j’ai la possibilité de m’en faire un camarade, ce ne sera pas plus mal. Depuis que ces saloperies de vampires m’ont volé ma famille, la solitude se fait quelque peu ressentir. Alec travaille beaucoup et lorsque je le vois, on se chamaille. J’ai peur de finir fou si je ne tisse pas d’autres liens sociaux.
J’ai bien entendu toujours le projet de sauver ma sœur du centre de reproduction, mais comme je l’ai entendu une fois dans la boîte magique, heu ... La télévision, pardon. Rome ne s’est pas fait en un jour. .. Bien que je ne sache pas ce qu’est Rome, je pense avoir compris le sens du dicton.

-Veux-tu te promener avec moi ?


Je lui souris et répond gaiement.

-Bien sûr … Heu enfin … Je tente de cacher mon enthousiasme et lui réponds plus calmement . J’ai rien d’autres à  faire de toute manière.

-A moins que tu aies peur que je ne te saute dessus.

J’attends qu’il s’habille et me met en route à ses côtés. Il est d'ailleurs dommage qu’il ai décidé d’enfiler son haut, il n’était pas vilain à regarder, mais soit.  

-Je n’ai aucunement peur de toi, pourquoi aurai-je peur ? Tu comptes me sauter dessus ? À nouveau ? Il y a d’autres manières de draguer, tu sais. … Le sol, un petit peu dur pour mon dos.  


Je lui lance un petit sourire moqueur et fixe nouveau sa queue qui fend l’air, de droite gauche et de gauche à droite. Quel ballet fascinant, j’ai une soudaine envie de la toucher, de la serrer dans mes bras et de la frotter contre ma joue. Elle ressemble un peu aux peaux de lapins que ma mère faisait pour nous tenir chaud durant les hivers rudes en forêt. Je me demande d’ailleurs quel genre de texture elle peut avoir.
Ne pouvant résister, je le laisse me dépasser de quelques centimètres et attrape sa queue pour la caresser. C’est soyeux et ça frétille entre mes doigts. J’adore. c'est aussi doux que dans mes souvenirs.


-T’as des sensations dans cette queue ? Elle a toujours eu cette taille ou elle a grandit avec toi ? Tu peux la bouger comme bon te semble ? Si on coupe les poils, ça repousse, c’est rattaché comment ? Si on te la coupe, c’est dangereux, tu peux en mourir ?


Qu’il se rassure, je ne compte pas lui arracher la queue, mais toutes ces questions me taraude et je n’aime pas être dans le flou. Il est bien plus intéressant que la végétation qui nous entoure, je ne la regarde même plus. Je veux en savoir plus sur lui, comprendre pourquoi les vampires créent des hybrides, qu’est ce qui les attirent chez eux. Est ce vraiment qu’une question de queue et de poils ? Je me le demande.

- Ton maître de pacotille, il aime ta queue ? Ça fait quoi d’être un hybride, est ce que tu te laves en te léchant les roubignoles comme le font les chats ?  

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 23
Métier : Esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Mar 2 Oct 2018 - 16:56

Sauf que l'illogisme choquait et cela, Ysche l'avait bien compris. Ça avait marché avec le blond quoi qu'il en dise, il avait été complètement désarçonné par l'attitude de l'hybride. Donc le point était bien pour le moins fort des deux. Ysche préféra ne pas commenter le couplet sur la pitié, déjà parce qu'il n'attendait rien de tel mais en plus parce qu'il se demandait pourquoi l'humain pensait à une telle donnée de suite. Parfois, l'esprit était vraiment étrangement fait et cet homme le lui confirmait encore.

L'hésitation de Sasha le fit sourire encore tandis qu'il lui conseillait d'avoir une arme. Ysche ne pensait pas que ce soit une bonne idée, sa propre arme pouvait facilement être retourné contre soi. Sans compter que si la Milice tombait dessus, il pourrait se voir avoir de gros ennuis. Il commençait une nouvelle vie, il n'avait pas envie qu'elle se termine aussi brutalement pour cela. Aussi, quand le blond lui donna le tournevis, le chat ne pensa qu'à le garder en souvenir, dans sa chambre. Mais pas question de l'avoir sur lui. Il remercia donc l'autre esclave et le rangea dans son sac, soigneusement.

Ysche remarqua que l'humain semblait heureux mais il ne comprenait pas bien pour quoi, en quoi. Il rit quand même quand Sasha lui disait que sa drague était nulle. Pourquoi aurait-il envie de draguer un inconnu de la sorte ?

-Tu n'as pas l'habitude de dormir sur l'herbe, pourtant, ça fait beaucoup de bien...

L'hybride se sentait bien reposé pour sa part. Pour sursauter quand le blond s'empara de son appendice caudale. Il s'arrêta et tourna la tête pour le regarder, un peu étonné. Son grelot fit encore un son alors qu'il tenta doucement de sortir de sa prison de doigts. Et puis les questions fusèrent, Sasha ne le laissant même pas répondre peu à peu, lui lâchant donc un vrai bombardement. Il n'essaya donc pas de récupérer sa queue et commença à répondre calmement.

-Alors... Oui, j'ai des sensations, tu serres un peu trop d'ailleurs.

Ce serait bien de ne pas lui faire mal, même s'il supportait la douleur, l'hybride.

-Elle a grandi aussi, elle était plus petite et moins touffu quand j'étais enfant. Je la contrôle tout le temps et les poils repoussent oui, puisque j'en perds.

La couper... Qui oserait faire ça ? Ysche reprit la marche, laissant donc sa queue dans la main de Sasha. Autour, ça les regardait bizarrement, mais il fallait dire qu'ils donnaient une drôle de scène tous les deux. Et il continua à répondre.

-Je ne pense pas que j'en mourais, mais je serai handicapé. Et oui, je crois qu'il l'aime bien.

Ysche perdit un peu son sourire en se rappelant la dernière question. C'était plus douloureux qu'autre chose. Il aperçut les premiers lézards, se mit bien en face pour les voir. Ils étaient si étranges, ces trucs. Ça semblait être lents mais en réalité, ça pouvait être aussi rapide qu'un chat. Il agita un peu les oreilles, mais pas la queue, du coup.

-Non, je me lave comme tous les humains. Je suis bien plus humain que chat, tu sais.

Même si en général, ça ne se voyait pas puisque Ysche aimait jouer les simples d'esprit. Il regarda Sasha, puis sa queue. Il n'avait pas pensé que ça puisse donner tant de questions à quelqu'un. Il revint à ce blond qui avait l'air surtout de vouloir un ami. Il caressa la joue de Sasha pour voir, pour l'embêter un peu aussi et demanda.

-Et toi, comment ça fait d'être un pur humain et de te dire que si tu deviens un vampire, tu seras libre ?

Un iguane, tout proche, semblait les regarder. Ysche avait envie d'y toucher mais il savait que c'était interdit. Ou plutôt, il le supposait, aussi il surveillait l'humain, que celui-ci ne fasse pas la bêtise de vouloir le faire lui. Il ne voulait pas se faire jeter du parc avec l'interdiction d'y revenir.

-Et comment est ta vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 79
Métier : Chieur à plein temps
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Sam 20 Oct 2018 - 13:26


Ysche x Sasha





J’adore la sensation de sa queue entre mes doigts, je la sens bouger, voulant s’échapper de mon emprise et cela me fait sourire. Je m’émerveille facilement devant la nouveauté. Après tout, le concept d’hybride, de ville, de technologie, c’est nouveau pour moi.


-Alors... Oui, j'ai des sensations, tu serres un peu trop d'ailleurs.


-Pardon, je ne voulais pas te faire mal


Je desserre un peu mon emprise, mon but n’était pas de lui faire mal, mais je la garde toujours en mains, je m’abaisse même pour la frotter contre ma joue, c'est dingue comme c'est doux. Je marche pour suivre le chat, tout en continuant de caresser son appendice caudal. Il m’explique que celle-ci a grandi avec lui, qu’il perd des poils et que ça repousse et qu’il peut la contrôler comme il le souhaite. C’est fascinant.


-Je ne pense pas que j'en mourais, mais je serai handicapé. Et oui, je crois qu'il l'aime bien.

-Oh d’accord.

Je fixe Ysche un instant et relâche un peu plus sa queue. Il est vrai que ce serait embêtant que son nouvel ami soit handicapé. Il ne connaît pas non plus la résistance de cette queue, il pourrait la briser en étant trop brusque, autant être délicat pour éviter toute catastrophe.

-Non, je me lave comme tous les humains. Je suis bien plus humain que chat, tu sais.


Voilà qui est rassurant, je pourrai donc bel et bien m’en faire un ami. Je dois avouer n’avoir jamais sur comment me comporter avec les animaux et d’ailleurs, les seuls contacts que j’ai eu avec c’était pour les chasser et les bouffer. Niveau contact, on peut faire mieux.

Je finis par lâcher complètement la queue d’Ysche lorsque celui-ci caresse ma joue, je ne m’attendais pas à ce geste d’affection.

-Et toi, comment ça fait d'être un pur humain et de te dire que si tu deviens un vampire, tu seras libre ?


La question me fait remettre les pieds sur terre, je le fixe et y réfléchis. Je ne me la suis jamais vraiment posée, il n’y a pas si longtemps, pour moi, les hybrides, ça n’existait pas et les vampires, je n’en avais jamais croisé non plus.

- Eh bien, ça ne fait pas grand chose, je me sens normal, par contre, jamais je deviendrai un vampire, je préfère crever plutôt que de devenir comme ces monstres.

La colère monte, à chaque fois que le mot vampire me vient à l’esprit, une haine toujours plus grandissante me ronge. Je les hais tellement, ils m’ont tout pris. Plutôt crever que de devenir comme eux. Je serre les poings et pousse un soupir, essayant tant bien que mal de me calmer.

-Tant qu’on y est, je ne me considère pas comme esclave. Je dis, je pense, je fais tout ce dont j’ai envie et cela ne changera jamais.

-Et comment est ta vie ?


Je remarque enfin l’iguane qu’observe Ysche, je n’en ai jamais vu. Je me rapproche et remue d’excitation. Quel étrange animal. Je découvre de nouvelles choses jour.


-Hein ? Bah heu …. Ça va plutôt pas mal, comme je te l’ai dit, je fais ce que je veux, je dis ce que je veux, je pense ce que je veux. La personne qui m’héberge n’est pas une mauvaise personne, c’est simplement un obsédé sexuel et toi ? Ça va de ton côté?

Je franchis la délimitation du sentier pour m’approcher de l’étrange créature, je l’attrape par la queue d'un coup et la soulève, me tournant vers Ysche. Ce machin a plutôt bon poids, je ne l’aurais pas cru.

-C’est quoi ?! T’as vu, c’est bizarre, tu crois que ça se mange ?

L’animal se tortille pour échapper à mon emprise, je rigole en essayant d’éviter les coups de griffe et morsures.


-Haha, c'est vif.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 23
Métier : Esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Mer 24 Oct 2018 - 13:52

Ysche avait bien compris que l'humain n'avait rien de dangereux pour lui au fond. C'était juste une sorte de grand enfant qui apprenait encore des choses sur le monde comme s'il n'avait pas vécu toute sa vie avec les vampires. Avait-il donc connu la liberté ? Enfin, la liberté... L'hybride ne s'imaginait pas une seule seconde vivre sans Maître. Pas qu'il ne pourrait pas mais il se sentirait tellement seul que... Et puis physiquement, ce serait douloureux, il aimait le sexe lui. En plus d'en avoir besoin quand il était en chaleur.

L'esclave-chat remarqua le soulagement du blond à côté de lui quand il dit être tout de même plus humain qu'animal. Pourquoi cela pouvait-il être si important pour Sasha ? En tout cas, il retrouva une totalement de mouvement et sa queue s'agita plusieurs fois, faisant tinter le grelot en continu quelques secondes avant de retomber le long de ses jambes. S'il avait su que toucher l'humain le pousserait à le lâcher... Bah, ça n'avait pas été si gênant et au fond, Ysche aimait qu'on le touche.

Par contre, il n'aurait pas cru dire une bêtise en posant sa question. Quel esclave humain n'aimerait pas devenir un vampire ? Passer du rang de dominé ou rang de dominant ? Ou même tout simplement de libre. Bien qu'il était conscient que la liberté, c'était dans la tête qu'on l'avait le mieux.

-Monstres... D'habitude, les gens pensent que ce sont les hybrides les monstres. Sans les expérimentations, nous ne serions pas là.

Saurait-il même voir Maître Ian comme un monstre ? Ysche savait que non et pourtant, l'homme était un éducateur.

-Tu es furieux.

Pas une question mais une affirmation dite d'une voix douce et calme. Pas apaisante. L'hybride constatait simplement, l'ambiance entre Sasha et son vampire devait être souvent explosive. Cependant, la suite l'étonna de plus belle et ses oreilles se dressèrent réellement sur sa tête tellement il en était surpris. Pas... Alors ça devait être plus que récent pour Sasha. Il n'était pas esclave de naissance, c'était obligé. Ysche en savait assez sur les capacités d'adaptation pour savoir que si le blond refusait tout en bloc, c'était qu'il n'était pas dans le système depuis très longtemps.

-Je veux bien te croire, tu sembles avoir beaucoup de caractère.

Ysche se raidit en remarquant la façon dont Sasha regardait l'iguane. Ça allait mal finir, ça... Il voulut le retenir par la parole mais il ne voulait pas non plus interrompre l'humain. Du moins jusqu'à ce qu'il soulève l'iguane. Il vint rapidement se poster près du blond, ne put s'empêcher de le taper avec sa queue alors qu'il récupérait la pauvre bestiole dans ses mains. Il ne réagit pas quand le reptile le mordit mais le re-déposa délicatement sur sa branche.

-Ce n'est pas gentil de faire ça ! Je t'ai dit qu'une queue, c'est un peu fragile. Imagine que je t'attrape par le sexe pour te soulever... Tu ne ferais pas le malin non plus.

L'hybride ne regarda pas l'humain d'un air sévère mais plutôt triste.

-Oui, ça peut se manger. Mon côté chat a envie de jouer avec d'ailleurs. Mais je ne le ferai pas, je mange à ma faim. Et on aurait des tas d'ennuis.

Ce qu'il ne voulait pas lui. L'iguane était en train de s'éloigner lentement, comme s'il se sentait toujours en danger. Ysche regarda le bout de son pouce tout rouge mais haussa les épaules. Il avait connu pire.

-Mon Maître aussi aime le sex... Oh, oh...

Des gardes fonçaient droit sur eux. Ysche n'était pas sûr de la marche à suivre, fallait-il courir ? Il essaya de comprendre comment ils avaient su et vit la caméra vidéo qui les filmait. Evidemment. Il avait encore envie de taper Sasha avec sa queue, démuni tout à la fois. Il recula d'un pas en voyant la mauvaise humeur flagrante des humains qui venaient vers eux.

Vous ne savez pas lire ?! C'est écrit de ne pas les toucher !!!

Si, si... Ysche savait lire. Mais Sasha, aucune idée de si c'était le cas ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
Messages : 79
Métier : Chieur à plein temps
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esclave
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   Aujourd'hui à 10:47


Ysche x Sasha




-Monstres... D'habitude, les gens pensent que ce sont les hybrides les monstres. Sans les expérimentations, nous ne serions pas là.

Le ysche m’avoue que je ne réagis pas comme le commun des mortels en traitant les vampires de monstres et que d’ordinaire, ce sont plutôt les hybrides qui sont traités comme tel. Il est vrai que les hybrides sont étranges voir fascinant, mais je ne les vois pas comme des monstres, après tout, leur cœur bat et ils ont une part d’humanité en eux.

-Peut-être, mais les monstres se sont ceux qui ont eu l’idée de faire des expérimentations sur les humains, vous, vous n’êtes que des victimes.

Je ne me rends pas compte que ce que je viens de dire peut être blessant pour Ysche, je ne suis pas très à l’aise avec le savoir-vivre. J’ai toujours dit ce que je pensais sans me soucier des conséquences.


-Tu es furieux.

-Oui, je le suis, contre tous ces vampires qui nous arrachent à ceux qu’on aime ; qui nous volent à notre maison alors qu’on ne leur à rien demandé ! C’est tellement injuste !

Je tente de me calmer, j’inspire et expire à plusieurs reprises, mes doigts se décrispent, puis la bestiole m’a aidé à focaliser mon attention sur autre chose.
Ysche vient à moi pour m’arracher l’animal des mains et me frapper avec sa queue. L’animal le mord, il n’a pas été super prudent, c’est d’ailleurs pour cette raison que je l’avais attrapé par la queue, pour éviter les griffures et morsures, l’hybride n’est pas très intelligent, je trouve.


-Ce n'est pas gentil de faire ça ! Je t'ai dit qu'une queue, c'est un peu fragile. Imagine que je t'attrape par le sexe pour te soulever... Tu ne ferais pas le malin non plus.


Ysche semble triste et me fait la morale. Je ne comprends pas, je ne voulais pas lui faire de la peine.
Je hausse les épaules et regarde sur le côté, ne sachant pas trop me comporter face à sa déception.

- Nan, je n'aimerais pas ça, mais c’est un animal, on peut le manger ? Du coup, comment on fait pour les attraper et éviter les morsures s’il ne faut pas les attraper par la queue ? Je ne comprends pas.

Je n’ai pas été éduqué pour me soucier du bien être animal. Nous étions surtout soucieux de ne pas mourir de faim et lorsque nous attrapions un lapin, des mulots ou des oiseaux on se fichait pas mal de comment lesattraper puisque les animaux  ne sont que de la viande.


-…

Cette attitude, ce n’est pas justement celle qu’ont les vampires envers nous ? Non, je ne veux pas ressembler à ces monstres, je n’attraperai plus jamais les bestioles par leur queue, plus jamais.

- Je ne suis pas comme les vampires !

- Oui, ça peut se manger. Mon côté chat a envie de jouer avec d'ailleurs. Mais je ne le ferai pas, je mange à ma faim. Et on aurait des tas d'ennuis.

Je hoche la tête, étant d’accord avec son raisonnement.

- Tu as raison, je ne le ferai plus, je ne vis plus en forêt, je n’ai plus besoin de chasser.

Je me tourne vers le lézard qui a grimpé plus haut dans l’arbre et m’excuse auprès de lui pour les désagréments causés. Une fois fait, je me tourne et remarque des gens courant vers nous.  
Oh Ysche est super intelligent, il a en plus pu prévoir que les ennuis allaient arriver, il faut absolument que je m’en fasse un allié, ça peut être super utile les gens qui ont des pouvoirs de divination.

Je reste stoïque dans un premier temps devant les gardes, ne comprenant pas ce qu’ils nous veulent. Ah bon ? C’est écrit de ne pas les toucher ? Ou ça ? Et puis de toute manière même si j'avais vu le panneau, je ne sais pas bien lire et quand j’arrive à déchiffrer des mots, je ne comprends bien souvent pas le sens de ceux-ci, donc pourquoi aurais-je pris la peine de lire quelque chose ? Quelle idée aussi de mettre des bestioles bizarres en liberté dans un parc, ça nous incite forcément à les toucher, non ?

- Naan et alors ? On l’a reposée la bestiole, pas besoin d’en faire tout un plat !

J’attrape Ysche par le bras, dévisageant les gardes qui nous font la morale et lorsqu’un d’eux nous somme de les suivre à leurs bureaux pour contacter nos maîtres, ça me saoule et je décide de partir. Je prends mes jambes à mon cou, traînant Ysche derrière moi.


- Haha, Grouille toi le Ysche, ils vont nous rattraper !

Je rigole parce que je trouve la situation comique et que ça faisait longtemps que je ne m’étais pas dégourdi les jambes. J’aime courir, ça me fait me sentir vivant. Nous nous arrêtons un peu plus loin, près d'arbres, je colle Ysche contre l'un d'eux et prends sa main blessée. Je la lèche tout en lui souriant.

- Je ne me souviens plus s’il faut lécher une blessure pour la désinfecter ou faire pipi dessus. Du coup, je préfère lécher avant de pisser dessus, c’est plus logique. Tu veux bien devenir mon ami ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chat dormant dans l'herbe... [PV Sasha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» couché dans l'herbe ...
» Assise dans les herbes piquantes
» Trouvez le chat !
» Le fantôme du Pays de l'Herbe
» le gif du chat potté dans le modèle il est trop swagg. (salut sinon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Dornia :: Divertissements :: Parc Floral de Dornia-
Sauter vers: