AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum de RP interdit aux moins de 18 ans - Personnage masculin obligatoire - Monde fantastique à domination vampire
 

Partagez | 
You're mine, little thing. (pv Matej)
Vampire ni pour ni contre
Messages : 33
Métier : Mannequin pour magasines coquin et mode.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire ni pour ni contre
MessageSujet: You're mine, little thing. (pv Matej)   Mer 12 Sep 2018 - 19:08

We're not broken, we're just bent and we can learn to love again

Ankhou & Matej


         L’ennui.

Cela faisait bien des années qu'il ne s'était pas autant ennuyé. Bien sûr, il avait toujours quelque chose à faire et c'est bien pour ça que jusque-là il n'avait pas ressentit autant d'ennuis... à vrai dire, lorsqu'il rentrait chez lui, bien que jusque là ça ne l'avait pas gêné de n’avoir personne pour l’accueillir... Au fils des années, cela commençait à devenir un poids. Bien sûr, il aurait très bien pu acheter un esclave depuis le temps que l'on lui disait de le faire. Mais il n'en avait jamais eut envie... En faite, il voulait trouver l'être qui allait être comme un coup de foudre. THE esclave qui allait faire toute la différence. Quelque chose d’intéressant, qui pourrait animer son quotidien. Un petit esclave tout docile n'était pas dans ses plans. Il ne savait pas ce qu'il voulait réellement et il avait beau quelques fois regarder les annonces et « articles » dans les magasins des alentours, il n'avait jamais rien trouvé qu'il lui avait tapé dans l’œil.

… Jusqu'à ce jour.

Ce type. Ce n'était pas un humain totalement lambda, ni même un hybride à la race douteuse. Un vampire. C'était un vampire qui s'était fait esclavagé et voilà qu'il avait atterrit dans une boutique. Pourquoi ? Comment ? Il était resté bouche bée devant l'annonce de la boutique en lisant et relisant sans cesse les informations. Il ressentait comme une certaine excitation rien qu'en imaginant la vie qu'il aurait avec cet homme chez lui. Il avait l'air comme malade, très maigre et assoiffé. Il avait l'air d’avoir eut une sale vie et cela intéressait grandement Ankhou. Un grand sourire indescriptible se dessina sur ses lèvres tandis qu'il lâchait un petit rire. Lui, innocent ? Bien sûr que non. Il pensait à tout et n'importe quoi. N'importe son identité, si il l'achetait, il sera à lui, et rien qu'à lui. Il sera obligé de se plier à ses exigences... Même si il n'allait pas non plus lui pourrir la vie. Juste s’amuser...

Il avait mit du temps à se décider, mais le temps passait. Il s'écoulait bien trop vite et quelqu'un d'autre pourrait s'y intéressé... Et certainement pour lui faire des choses bien plus sombre que ce que pensait Ankhou. Il avait juste arrêté de réfléchir pendant quelques instants, écoutant le silence pesant de son loft. Et c'est après de longues minutes comme ça qu'il se décida. Il lui fallait ce vampire. Alors ni une ni deux, il avait fait ce qu'il fallait pour acheter l'esclave en ligne. Pas besoin de se déplacer, ils trouveront très bien un moyen pour l’emmener jusqu'ici... Rien qu'à cette idée, le vampire jubila, tremblant d'excitation. Pour préparer l'arriver de son esclave, il avait fait ainsi le tour de la demeure pour être sûr que rien ne traînait. Il allait ainsi voir comment était la deuxième chambre et allait fermer à clef le plus important, c'est-à-dire le dressing, au cas où.

Il savait très bien à quoi s'attendre. Un vampire esclavagé n'allait pas être un enfant de chœur. Il l'imaginait presque crever de soif ou avoir même des problèmes psychologiques qui sait ? Il avait hâte d'en savoir plus sur lui, même si il était persuadé que ça n'allait pas être une mince affaire. Mais c'est ce qu'il recherchait. Il voulait ne plus jamais s'ennuyer... Pouvoir jouer avec quelque chose lui appartenant entièrement. Corps et âme... Si il en a encore une. Il attendait, encore et encore... Sans jamais perdre sa grande impatience qui était née en lui. Il avait envie de le voir.
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Métier : Esclave 0u0
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: You're mine, little thing. (pv Matej)   Mer 12 Sep 2018 - 21:44

You're mine, little thing.
Encore une journée de passer et toujours rien, Matej espérait au fond de lui, que quelqu'un viendrait l'acheter. Il commençait à en avoir marre de rester ici, dans cette cage. Cependant, il ne pouvait pas non plus se plaindre énormément, il ne prenait plus de coups, bon, il fallait pour cela être sage et obéir, mais il se dit que peut être de jouer la comédie, à faire semblant d'être un soumis, l'aiderai à être adopté plus vite. À chaque client, il était d'une douceur, que même lui n'en revenait pas, pourtant lorsqu'ils lisaient l'annonce, généralement, ils changèrent très vite d'avis et poursuivirent leur recherche. Qui voudrait d'un esclave qui pourrait les tuer. Matej soupira avant de s'adosser contre le mur. Il était prêt à s'endormir, faire une sieste pour passer le temps jusqu'au soir, or un homme vient devant lui, clé dans la main. Mat' se demandait ce qui se passer, il ne voyait aucun acheteur aux côtés de l'homme. Tout un tas de questions fit son apparition dans la tête du rouquin dont est ce qu'au final, il va mourir, fini comme ces esclaves auxquels on suçait le sang pour la banque. L'homme ouvrit la cage avant de s'adresser à Matej, prenant aussi ces précautions en mettant des menottes et une muselière.

- T'as du bol, il y a une personne qui a été tarée de t'acheter.


Matej ne lui répondit pas, affichant plutôt un sourire pour le narguer un peu, mais celui-ci ne prit pas le temps pour dire quoi que ce soit qu'il poussa le vampire pour qu'il avance. Matej chercha du regard la personne qui l'avait libéré de cette prison. L'homme en costard vit la réaction du roux et lui tapota sur la tête comme un chien en rigolant un peu. Ne pouvant rien faire, Mat grogna pour montrer son mécontentement. S'il pouvait, il ne se serait pas gêné pour lui en coller une.

- Ça ne sert à rien de chercher, ton futur maître ne prend même pas la peine de se déplacer pour venir te chercher. On va devoir te livrer, comme si c'était notre boulot...

L'homme attrapa fermement le bras de Matej et l'emmena vers sa voiture. Etant donner qu'il devait prendre sa propre bagnole et clairement ça le faisait chier, il rouspéta pendant presque tout le trajet avant d'arriver devant le véhicule. Il fit monter Mat derrière en pensant évidemment à attacher les menottes à une des barres de l'appui-tête. Comme il aurait très bien pu ouvrir la portière et sauter de la voiture. Il n'était pas con, depuis le temps qu'il faisait ce métier. Il alluma le contact et commença à rouler regardant de temps en temps dans le rétroviseur.

- Tu veux que je présente ton nouveau maître en avance ?
- Fous moi la paix vieux con.

Il rigola avant de s'allumer une clope restant silencieux tout le long du trajet.

Une fois arriver à destination, le vendeur détacha Mat et le fit marcher devant lui sans trop le quitter non plus, parce que sa cours ces merdes-là. Il lui prit le poignet et avança avec lui jusqu'à la porte. Il sonna pour qu'on lui ouvre la porte d'entrée et poussa Mat à l'intérieur. Ils passèrent devant le gardien en demandant au passage l'appartement de monsieur Djéhoutymès. L'homme espérait qu'il y avait un ascenseur, car il ne voulait pas se taper tous les étages à pied. Il chercha donc l'appareil avant de le trouver, appuyant sur le bouton regardant par la suite Matej.

- Il aurait pu te changer, que tu sois présentable, m'enfin ce n'est pas mon problème. Je pense qu'il a déjà eu pitié de toi pour t'acheter, alors ta tenue, ça ne changera rien et je pense que tu ne vas pas la garder longtemps.


Mat resta silencieux, ne prêtant pas attention à lui, le suivant dans l'ascenseur, s'adossant contre le mur fermant les yeux, n'aimant pas trop ça. Après pas mal d'étages, ils arrivèrent enfin au dernier étage. Tous les deux sortirent de l'appareil et se rendirent devant la porte du client, avant de frapper à celle-ci. Tous les deux maintenant attendit ce fameux Ankhou venir leur ouvrir. Matej était, dans un sens, impatient de voir l'homme qui allait devenir son maître, l'homme avec qui il allait s'amuser à l'envoyer chier.
ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire ni pour ni contre
Messages : 33
Métier : Mannequin pour magasines coquin et mode.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire ni pour ni contre
MessageSujet: Re: You're mine, little thing. (pv Matej)   Hier à 21:16

We're not broken, we're just bent and we can learn to love again

Ankhou & Matej

Le vampire essayait de s'occuper comme il le pouvait dans sa demeure en attendant que son esclave veuille bien montrer sa frimousse. Du moins il fallait que le vendeur de cette fameuse boutique veuille bien lui-même se dépêcher de lui livrer ce qu'il avait acheté. Il aurait très bien pu y aller lui-même, cela lui aurait passé le temps mais il aimait bien faire quelques caprices de ce genre. Et puis comme ça ils seront directement à la maison, pour pouvoir... discuter, que ce soit tranquillement ou non. Mais à l'instant où il entendait quelqu'un frapper à la port,e il s'était redressé tellement vite que si il aurait été un humain, il se serait sûrement fait mal. Mais à la place, il eut un grand sourire qui apparaissait sur ses lèvres. Ca y'est, c'était le moment. Trottinant jusque la porte, il referma son kimono tandis qu'il soufflait tellement qu'il était impatient. Il savait quel tête il avait mais, en vrai c’était toujours mieux. Il se calmait un peu afin de pouvoir enfin ouvrir la porte pour y découvrir deux vampires. Mais l'un d'entre eux était attaché et avait même une sorte de muselière. Oh ça... C'était une surprise par contre. Mais cela ne gâchait pas la bonne humeur du vampire qui trouvait ça plutôt très sympathique. L'autre vampire devait être le vendeur qui s'était donc déplacé rien que pour lui. Il avait fait les gros yeux d'ailleurs, certainement qu'il l'avait reconnu.

« Oh, pile à l'heure ! Faites pas cette tête, attendez.. » D'un geste rapide, il lui donna quelques billets dans sa main, avant de le regarder dans les yeux, sans lâcher sa main. « Et au plaisir mon chou. »

Sans plus attendre, il empoigna ce qui lui appartenait avant de le tirer chez lui en disant au revoir de son autre main au vendeur. Il refermait simplement la porte, ne voulant pas s'embêter avec les formalités vu qu'il avait déjà payé, et il allait recevoir les dossiers de l'esclave par courrier. Il lâchait l'esclave pour pouvoir ensuite se tourner vers lui afin de mieux le regarder, l'observer. Y'a pas à dire, c'était effectivement bien mieux de le voir en vrai. Il était encore plus mignon que sur la photo... Il avait toujours ce sourire indescriptible sur les lèvres tandis qu'il s'approchait du jeunot. Il avait soif, cela se voyait beaucoup sur son visage. Maintenant qu'il l'avait devant lui, il ne savait comment réagir. Surtout qu'il semblait d'avoir un caractère difficile rien qu'en voyant sa tronche. Mais ça n'allait pas être un problème ça... Lentement, il glissait son doigt le long de sa... muselière ? Cela lui donnait un air de chien enragé. Excitant.

« Alors alors... Comme ça, on vient de devenir un vampire ? Devenir esclave tout de suite après c'est bien triste... » Lui disait-il tout d'abord d'une moue légèrement triste avant de vite changer d'humeur en ricanant. « Tu es affamé, je me trompe ? »

Il l'attirait ensuite dans le salon sans même attendre qu'il lui réponde. À vrai dire, qu'il soit content d'être ici ou non, le vampire s'en fichait bien. Il était sa propriété maintenant... Il réfléchissait à beaucoup de choses au sujet de ce nouvel achat. Cependant, il allait voir certaines choses au fur et à mesures et surtout en fonction des paroles et actions de l'esclave. Car après tout, il n'était pas un simple humain... Et ça, il ne pouvait pas l'ignorer.

« Oh et tu gardera pas cette horreur que tu porte sur toi. C'est vrai que j'aurais dû penser à leur demander de t'habiller plus convenablement... » Puis, en cherchant dans une armoire, il en sortie une poche de sang, avant de tourner lentement sa tête vers l'esclave. « Je n'ai pas d'humains à te mettre sous le nez mais... J'imagine que tu peux bien te contenter de ça, hm?~ »

Enfin, est-ce qu'il allait lui donner ou non ? À voir... Selon ses réactions. Il avait envie de jouer. Et de ne pas le détacher pour l'heure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You're mine, little thing. (pv Matej)   

Revenir en haut Aller en bas
 
You're mine, little thing. (pv Matej)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» exploration (pv Mine de charbon)
» Crise de la mine
» 03. [Immeuble Hemmens/Catalano] The girl is mine
» Une noyade évitée ! [RP Mine de Charbon] | End |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Dornia :: Habitations :: Quartier riche :: Ankhou D. Loft-
Sauter vers: