AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum de RP interdit aux moins de 18 ans - Personnage masculin obligatoire - Monde fantastique à domination vampire
 
Nous avons actuellement un besoin urgent d'esclaves pour nos maîtres en attente! <3

Partagez | 
Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]
Le dingue aux reptiles
Messages : 61
Métier : Zoologiste spécialisé en reptiles
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le dingue aux reptiles
MessageSujet: Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]   Mar 14 Aoû 2018 - 12:59

//

Une disparition catastrophique !

***************

C’est une catastrophe ! Une véritable catastrophe !! Que vais-je faire ? Je l’ignore ! Mon varan de Komodo a disparu de mon parc floral et aucun des esclaves et des vampires employés ne l’ont vu ! C’est une vraie CATASTROPHE ! Je cours partout, en panique, parcourant mon parc de long en large sans jamais trouver une seule preuve. Il n’est pas caché derrière les feuillages, ne prend pas un bain de soleil. Non, rien du tout… Il s’est volatilisé ! Ou alors… On me l’a volé ! Quelqu’un ne devait pas apprécié que mon parc soit si plaisant et influent. Une jalousie maladive ? Une envie de me faire du mal ?! Je l’ignore mais si ce voleur fait du mal à mon varan, je me montrerai particulièrement créatif dans ma vengeance ! Personne ne touche à mes reptiles chéris !

En panique, je finis par m’asseoir à mon bureau et part prendre ma tête entre mes mains en essayant de réfléchir. Je dois retrouver mon reptile, à tout prix ! Il est impossible qu’il se soit enfuit dans la forêt, non ? Et pourquoi pas… ? Si c’est le cas, il pourrait être un véritable danger pour la faune environnante, dévorer les proies de leurs prédateurs naturels et blesser grièvement les sauvages qui se cacheraient parmi les feuillages. Je dois trouver une solution ! N’y a-t-il pas un détective privé ? J’ai beau avoir essayé, la milice ne s’est pas intéressée à mon cas… Elle a déjà bien à faire avec les instables qui se baladent dans la ville en quête de sang ! Je vais devoir donner de ma poche pour pouvoir retrouver mon varan chéri ! J’allume donc mon ordinateur et cherche sur internet un détective privé. Il faut qu’il soit rapide et n’ai peur de rien.

Au bout de plusieurs minutes de recherches, je tombe enfin sur l’un d’eux qui ne semble pas demander des prix trop exorbitants. Il se nomme Dylan Felix, comme le chat. Je suppose donc que ce dernier ne doit pas détester les animaux, non ? Sans attendre, je compose son numéro et le contacte. Au téléphone, je lui annonce que l’on m’a volé quelque chose de très précieux, ne faisant pas mention qu’il est probablement parti en balade et lui donne l’adresse de mon parc floral. Le rendez-vous tiendra lieu dans mon bureau ! Et sur ce, je raccroche, lui promettant une jolie somme pour qu’il retrouve mon varan. J’attends une demi-heure et enfin, on m’amène le vampire. Je me lève immédiatement de mon bureau.

« Ah, monsieur Felix ! C’est un soulagement que de vous voir !! »


L'apparence du code est reprise d'un LS de ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Détective privé
Messages : 22
Métier : détective privé
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Détective privé
MessageSujet: Re: Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]   Sam 18 Aoû 2018 - 20:33

L'affaire du Varan "perdu"



Appel sur son portable, une affaire se présente. Dylan souffle sa cigarette, pêché parfois utile pour évacuer toute sa colère, substitut sans conséquence pour sa santé, mais incontournable lorsqu’il doit rencontrer un vampire, un Américain. Paraître calme, paraître professionnel.

Ne laisse pas transparaître ta colère, bel astre vengeur...

Il sort de chez lui, il a une adresse où se rendre. Il monte sur sa moto, sentiment de liberté dans cette prison que l’on appelle la vie ou plutôt la non-vie. Le vent fouette son visage, ses cheveux volettent librement dans son sillage, un fin sourire étire ses lèvres, le seul moment de quiétude, son esprit totalement tourné vers sa conduite. Un accident ne serait pas fatal, certes, mais il risquerait de blesser un esclave innocent et cela lui est tout bonnement inconcevable. La vie, la vraie, n’avait pas de prix à ses yeux ; tout autant que la liberté. Pourtant, il était esclave, un esclave dans la pire des prisons : son esprit, sa colère, mais il l’assumait, pleinement.

Les rues défilaient devant ses yeux nus, point de casque pour un plus grand sentiment de liberté. Il conduisait avec souplesse, son corps se fondant sur sa puissante machine. Il n’avait pas pris le temps de se changer après l’appel, car il se devait de faire vite, pas trop pour ne pas montrer le peu d’enquêtes qu’on lui confiait, mais assez pour que le futur client soit enchanté de sa rapidité. Être un bon tacticien à tout instant, dans tous les sens pour ne jamais se refaire prendre.

Ne pense pas à ta lune, la rage n’est pas bonne….

Le parc est en vue, il ralentit pour enfin s’arrêter devant les grilles. Il sort sa béquille, cale sa moto puis il retire les clefs qu’il met dans la poche de son jean caché par sa cape rouge, toujours présente sur ses épaules. Il s’approche, suit les indications et se présente. On lui indique de suivre un homme, les muscles sont contractés, il n’aime pas recevoir d’ordres d’un vampire quel qu’il soit.
On frappe à une porte puis le vampire l’ouvre sur un homme… Étrange, oui Dylan le trouve étrange avec sa corde autour du cou. De plus, ses poils se hérissent lorsque l’autre se met à parler avec un fort accent américain, chose qui ne le trompe pas.

Du calme… reste tranquille… un bon travail qui te permettra de mieux connaître le personnage pour ensuite…

Oui, pour ensuite voir ce qu’il lui faudra faire. Dylan reste imperturbable. Il sert la main tendue en retour avec sa main intacte, sa prothèse cachée par sa carpe où n'est visible que les pointes dorées.

- Monsieur Atkins. Vous m’avez parlé de la perte d’un objet précieux ? Qu’est-ce donc ?

Dylan, lorsqu’il prenait une affaire, oubliait momentanément ses griefs, sa colère pour devenir professionnel. Les premiers instants d’une disparition étant cruciaux, il ne voulait perdre en aucun cas, un temps précieux, allant droit au but.




codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dingue aux reptiles
Messages : 61
Métier : Zoologiste spécialisé en reptiles
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le dingue aux reptiles
MessageSujet: Re: Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]   Dim 26 Aoû 2018 - 16:54

//

Une disparition catastrophique !

***************

Monsieur Felix entre, accompagné d’un vampire qui l’a mené jusqu’à moi. Je n’oublie pas de le remercier et le détective referme la porte. Je me retrouve désormais seul avec lui et je me redresse, tendant la main pour qu’il me la serre. J’entre très vite dans le vif du sujet, ne passant pas par quatre chemins, omettant aussi de me présenter, ou de remercier l’homme que d’être venu. Les conventions sociales n’ont jamais été mon fort, et c’est sûrement pour cela que je n’ai quasiment aucun ami… Ce qui n’est pas là pour me déplaire. Mes pensées divaguent de nouveau, alors que je songe à tout cela, oubliant presque la présence du détective devant moi. Regard dans le vide, je l’entends parler et cela me ramène à l’instant présent.

« Monsieur Akins. Vous m’avez parlé de la perte d’un objet précieux ? Qu’est-ce donc ? »

Ah oui ! Le varan de komodo, volé ou probablement disparu ! Je ne sais pas encore mais c’est une véritable catastrophe et l’hypothèse du vol me semble personnellement bien plus réaliste. Les reptiles sont des animaux particulièrement fascinants et n’importe qui aurait voulu s’emparer d’un tel animal… Mais pourquoi faire ? Probablement pour le revendre, ou alors le tuer et en faire un sac à main !! Une catastrophe… C’est une véritable catastrophe ! Une personne capable de s’emparer d’un animal et de le considérer comme un vulgaire objet, voire pire de lui faire du mal ne mérite pas d’être considérée comme une personne ! Davantage comme un monstre et devrait être condamné à la banque de sang ! Je suis catégorique sur la chose !

« Oui, tout à fait ! Très précieux, en effet ! Il s’agit de la disparition de l’un de mes varans de komodo ! Un reptile d’une grande envergure, très beau et surtout très rare ! Je suis persuadé que l’on me la volé ! Mais le voleur est très probablement un fantôme car il n’a pas laissé de traces ! Je vous dit, c’est un professionnel… Qui sait ce qu’il doit en faire à l’heure actuel ? Un sac à main ?! Non ! Il est très spécial, un sang froid, il lui faut un espace bien à lui et prévu spécifiquement pour lui ! »

Je m’exclame, la panique se lisant parfaitement dans ma voix et dans mon regard. Je finis par contourner mon bureau et passer près du vampire pour ouvrir la porte.

« Venez donc avec moi ! Je vais vous montrer les lieux du crime et vous résoudrez le crime grâce à votre œil de lynx ! »

Je quitte mon bureau et invite le vampire à me suivre, quittant le bâtiment, je parcours les allées et m’arrête finalement devant un grand enclos avec des barrières assez basses. L’herbe est verdoyante, il y a plusieurs plantes qui font de l’ombre, de gros rochers au soleil et une case pour qu’ils ‘abritent et se cachent. Je finis par me tourner vers le détective.

« C’est ici qu’il était ! »

L'apparence du code est reprise d'un LS de ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Détective privé
Messages : 22
Métier : détective privé
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Détective privé
MessageSujet: Re: Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]   Jeu 4 Oct 2018 - 12:45

L'affaire du Varan "perdu"



Dylan observait le vampire, l’agitation qui l’animait aurait pu le faire sourire, en effet, un vampire, tout ce qu’il y avait d’Américain typique ! Des vêtements jusque dans les mouvements. Tout en ce vampire attisait la colère sourde qui bouillonnait au fond de son être.
Pourtant, il essayait d’être le plus professionnel possible. Disparition inquiétante sans nul doute. Mais lorsque le vampire lui donna des détails…
Un varan ?
De Komodo ?
Une bestiole de plus de deux mètres de haut ?
Volée par un individu ?
Un individu qui n’a laissé aucune trace ?
Dubitatif était l’adjectif qualifiant Dylan à ce moment-là. Il ne voyait pas comment un vampire ou même un hybride pouvait enlever un animal de cette taille, de ce poids, sans avoir laissé ne serait-ce qu’une emprunte de pied quelque part.

Réfléchis, Dylan…. Sers-toi de ta tête…

Dylan ne pouvait suivre le vampire dans ses délires de sac à main, ou alors, avec une taille pareille, ce serait une collection complète de bagagerie et non seulement un seul petit sac à main. D’ailleurs, quelle drôle d’idée un sac à main ? Qui pouvait bien encore avoir ce genre de choses désuètes ? Partir dans de telles pérégrinations n’était pas professionnel, mais le vampire n’en montra rien. Il suivit son commanditaire à travers le bâtiment sans un mot puis le long des allées. Dylan ne pipait mot tout en marchant, il se concentrait sur tout ce qu’il voyait.
Quel gâchis de voir bons nombres d’animaux réduit à l’état de simples attractions pour vampires américains dénués d’intelligence.

Du calme Dylan, ne t’énerve pas. C’est pour le travail, tu ne dois pas te faire remarquer….

Sa raison l’incitait à se calmer, mais la colère en lui montait toujours plus haut. Elle en devenait presque palpable tant elle était grande. Ne pas laisser sa haine exploser était un combat de chaque instant, pourtant, l’œil professionnel, lui, ne ratait rien de tous les détails qui s’offraient à sa vue.
Les grands espaces peuplés d’animaux rares, la flore luxuriante, les allées entretenues.
Arrivés à l’enclos des varans, le vampire recommença à s’animer par de grands gestes.
Première observation, l’enclos était grand et bien aménagé pour de tels reptiles. Aucune trace de pas humain, seuls les empruntes de pas des varans étaient visibles.
Relever des indices de l’extérieur n’était pas chose aisée, aussi, Dylan sauta par-dessus la barrière pour atterrir dans l’enceinte et ainsi, il put commencer à chercher. Les possibles exclamations de son client ne l’intéressaient pas. Il était concentré sur les traces, suivant l’une puis l’autre, examinant chaque d’entre elles jusqu’à le conduire à un rocher pouvant les dissimuler du soleil, absent pour l’heure. Point de reptile à l’horizon. Il ressortit de la cachette et vint se poster au centre de l’enclos. Il suivit une nouvelle trace qui le conduisit jusqu’aux hautes herbes tout au fond de l’enclos. Un léger bruit le fit sourire. Il s’avança prudemment en écartant une touffe puis il découvrit l’étrange spectacle qui s’offrait à lui.
Il revint près de là où se trouver son client, son sourire ne quittait pas son visage jusqu’à voir le visage de l’Américain, là, il reprit son air renfrogné. S’il avait pu faire abstraction de sa haine durant ses recherches, à présent, elle revenait à lui comme une seconde peau.

- votre varan n’a pas fini en sac à main, Mr Atkins. Elle n’a même pas quitté son enclos.

Il avait utilisé le pronom elle avec malice et attendait que son interlocuteur reprenne la parole. Allait-il le faire mariner ou lui livrer les informations qu’il possédait ? Le choix était difficile. S’amuser à faire languir l’un de ces salauds de ricains ou faire son job professionnellement ?




codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dingue aux reptiles
Messages : 61
Métier : Zoologiste spécialisé en reptiles
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le dingue aux reptiles
MessageSujet: Re: Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]   Mar 30 Oct 2018 - 10:38

//

Une disparition catastrophique !

***************

Je mène donc le détective jusqu'à l'enclos du couple de varans de Komodo que j'accueille dans mon parc et dont la femelle à disparu. Pendant le trajet, en expliquant un peu comment est organisé leur enclos et n'oubliant pas de préciser que je fais bien attention à ce qu'ils ne manquent de rien. Finalement, je m'arrête devant la barrière et présente les lieux du crimes au détective en espérant qu'il saura le résoudre assez vite... Bien avant que des malandrins ne transforment ce magnifique animal en sac à main !

Dylan se met donc au travail, il saute dans l'enclos et je grimace un peu, pensant à ses pauvres genoux qui doivent flageoler lorsqu'il atterri au sol et je me demande comment il fait pour ne pas montrer qu'il a mal... Peut-être est-ce un homme qui sait parfaitement cacher les choses ? Qu'importe ! Il se met à observer le lieu de vie des varans et chercher différentes empruntes. Les minutes défilent et je bouge d'un pied à un autre, impatient d'avoir son verdict tandis qu'il disparaît derrière les fourrés. Il revient finalement, un air sérieux accroché au visage... Ou alors grave ?! Je ne saurais dire.

« Votre varan n'a pas fini en sac à main, Mr Atkins. Elle n'a même pas quitté son enclos. »

Je fronce soudainement les sourcils à la révélation du détective. Comment ça, elle n'a pas quitté son enclos ?! C'est impossible que cela ne soit pas le cas... J'ai été vérifier chacun des enclos tout à l'heure et il en manquait bien un ! Non, je n'y crois pas une seule seconde ! Je m'y connais quand même bien assez en reptiles pour savoir quand il me manque un congénère ! Qu'est-ce que c'est que cette limonade ?!

« Qu'est-ce que vous me chantez là ?! Bien sûr qu'elle avait disparu, sinon, je ne vous aurais point alerté ! C'est un coup monté, voilà tout ! Poussez-vous ! »

Je m'exclame en le repoussant pour rejoindre prudemment l'enclos. Je m'approche doucement de là où sont supposés être les varans et écarquille les yeux en constatant qu'elle couve quelques oeufs sous le regard bienveillant de son cher compagnon... C'est pour cela qu'elle s'était caché ! Pourtant, je m'y connais dans ce domaine, cela est impossible. Choqué, je me tourne vers le détective.

« Qu'est-ce que c'est que cette limonade ?! Ou alors... C'est vous l'ignoble kidnappeur, ou vous en êtes complice et vous l'avez ramené dans son enclos pour me faire une mauvaise blague ! »
L'apparence du code est reprise d'un LS de ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Détective privé
Messages : 22
Métier : détective privé
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Détective privé
MessageSujet: Re: Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]   Ven 9 Nov 2018 - 18:59

L'affaire du Varan "perdu"



Dylan regardait le ricain. Il essayait de garder son calme, à grand-peine, mais de là à l’accuser, lui ? Alors qu’il venait juste d’arriver sur les lieux, qu’il ne connaissait ni d’Adam ni d’Eve son client ? Non, il ne pouvait laisser passer l’affront. Impossible, intolérable.

Du calme Dylan, reste sage…. Il ne faut pas. Tu ne dois pas….

Autant pour la petite voix de la raison. Il s’avança jusqu’au vampire outré. Son air était plus dur qu’à l’accoutumée, il n’allait pas se laisser marcher sur les pieds ni même laisser son intégrité professionnelle être remise en question par un sale ricain complètement fou. Hors de question.

- Vous osez m’accuser Mr Atkins ? Vous m’avez appelé par hasard. J’accepte votre affaire, Mr Atkins, je viens jusqu’ici et vous m’accusez de votre négligence, Mr Atkins ?

Sa voix étonnement grave résonnait comme une prière funèbre dans l’enclos. Il ne pouvait pas laisser passer l’affront, non, bien sûr que non. Sa main métallique attrapa la gorge du vampire tandis qu’il le rapprochait de son visage qui n’exprimait actuellement, qu’une colère sourde. L’écho de sa colère, de sa rage brûlante reflétée dans son regard. À peine un frémissement de vêtement avait pu être perçu. Bouger furtivement était l’une de ses spécialités, développée non pas pour son travail officiellement, mais lorsque, dans les coins sombres, il s’occupait de ceux qui avaient causé tant de souffrance à ceux de son espèce. Les esclaves battus, les esclaves mutilés pour l’amusement de vampires sans conscience.
Il souleva lentement le vampire du sol, très lentement, pour lui faire comprendre à quel point il pouvait être dangereux s’il le désirait. Dans ce mouvement, son arme se dévoila de son pardessus prouvant une nouvelle fois que Dylan n’était pas vampire à se laisser faire.

- Je vous prie de vous excuser à l’instant, Mr Atkins. Si votre varan se cache pour pondre et que vous ne l’avez pas vu, n’allez pas reporter vos erreurs sur le dos des autres. Vous ne savez pas sur qui vous pourriez tomber. Mais, si la prochaine fois vous me la refaites à l’envers, je ne serai pas aussi clément. Me suis-je bien fait comprendre, Mr Atkins ?


Dylan relâcha le vampire, distiller la peur, doux sentiment pour le vampire, encore plus doux dès lors qu’il pouvait la distiller à un sale ricains. Il se recula lentement tout en regardant le vampire.

- J’attends.




codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu : Varan de komodo [ft. Dylan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Rêve perdu cherche rêveurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Dornia :: Divertissements :: Parc Floral de Dornia :: Bureau de James Atkins-
Sauter vers: