AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum de RP interdit aux moins de 18 ans - Personnage masculin obligatoire - Monde fantastique à domination vampire
 
Résultats des Awards/Misters 2018: ici / Nous avons actuellement besoin d'esclaves pour nos maîtres en attente!

Partagez | 
Tu devrais choisir les titres
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Tu devrais choisir les titres   Dim 22 Juil 2018 - 6:45

La femme de Darryl, Steffy, Kai la trouve passionnante... surtout son ventre rond. Il est émerveillé comme un enfant qui apprend qu'il va bientôt avoir une petite cousine avec qui jouer à noël et il est incroyablement curieux, donc la conversation tourne pas mal autour de ça. En même temps, Kai n'a jamais su comment ça arrivait, les enfants. Jusqu'à maintenant, il pensait que les enfants étaient conçus dans des laboratoires de toute pièce, puis assigné à une maman. Il a tellement plus envie de revoir sa mère, du coup. Donc, c'est autour de cette bonne tasse fumante d'eau chaude avec des feuilles, ce qui avait rendu le blond extrêmement confus, qu'Ange revint. Ça a pris du temps et Kai espère que c'est juste parce que c'est grand, ce campement. Mais en le voyant rentrer, et surtout refuser la tasse de Steffy, Kai termine sa boisson et se lève. Il est un peu gêné de lui répéter son choix et ses raisons, mais heureusement Darryl s'en occupe, souriant... et le fait qu'il appuie pleinement ses choix ne font que le faire sentir plus sûr de lui.

Ange se tourne complètement vers lui et lui dit qu'il a remarqué son malaise... ce qui élève des rires doux de la part des gens proches. Comment faire autrement? Kai ignore si eux aussi ont pu voyager aussi vite sur le dos d'Ange ou s'ils ne font que l'imaginer, mais probablement que l'image même de Kai qui se tient sur le dos d'Ange doit être ridicule. Moins que le contraire, mais quand même. Il rit un peu et secoue légèrement la tête.

- Ça va, je sais que c'est plus rapide. Je suis juste... pas habitué à la vitesse. Ça m’étourdit un peu.

Le vampire lève les yeux au ciel et il fait de même. Le sauvage est surpris qu'il soit si tard et de ne pas être fatigué, ça doit être l'adrénaline. Il regarde Steffy se lever et aller chercher quelque chose avec curiosité. Quand elle revient et installe le châle, Kai peine à comprendre comment ça va pouvoir l'aider. Heureusement qu'il a de l'aide. L'humain apprécie donc cette ceinture de sécurité improvisée mais s’accroche tout de même à Ange parce qu’il est grand et Kai ne veut pas tomber. Il rit un peu, vu comment elle le dit, la remercie et s’accroche un peu plus comme Ange rajuste le châle, puis le sauvage se positionne confortablement à son tour. Il écoute Ange et hoche la tête pour lui signaler qu’il est prêt.

Du moins, il se sentait prêt. Il ferme les yeux lorsqu’il part, tout bouge encore trop vite, et il ne peut pas s’empêcher de serrer les épaules de l’homme alors qu’ils parcourent la forêt. Lorsqu’ils arrivent dans ce qui semble être un jardin clôturé, Kai esquive un mouvement pour redescendre et perd un peu l’équilibre encore une fois. Heureusement, cette fois-ci il ne peut pas se vautrer comme une merde. Il cherche des yeux la maisonnette dont Ange parlait, mais ses yeux sont attirés vers l’immense bâtiment sombre dans la nuit. Son cœur fait un saut dans sa poitrine et son rythme cardiaque s’accélère. Il doit prendre une grande inspiration pour reprendre un peu de contenance et cherche à nouveau le potager et la maisonnette. Quand il voit quelque chose de plus petit, qui ressemble à un endroit où il pourrait vivre, il le montre à Ange.

- C’est là que je vais me reposer cette nuit?


Dernière édition par Kai Harris le Ven 27 Juil 2018 - 7:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Messages : 100
Métier : Terroriste.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hannibal
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Ven 27 Juil 2018 - 5:06


Nous tardons un peu à revenir chez moi car je fais quelques détours pour placer des traces par-ci par-là destinées à confondre des vampires se promenant possiblement dans le coin. Mais sachant que Kai n'aime pas vraiment que je le porte, je m'efforce de faire au plus rapide malgré tout et j'arrive enfin chez moi. Je scanne les environs tranquillement, puis retire mon masque pour ne pas faire moi-même le lien entre mes identités et cours jusqu'au portillon verrouillé de mon jardin, entre le code pour le faire s'ouvrir. C'est une fois bien à l'abri chez moi que je permets à mon petit koala de descendre de mon dos en prenant soin cette fois qu'il ne tombe pas lorsqu'il pose les pieds au sol. Je le laisse ensuite observer les environs, mon grand jardin ainsi que ma maison qui se distingue dans la nuit, et souris un peu à sa question tout en me désignant le cabanon.
- C'est en effet une petite planque mise à disposition des êtres vivants. Mais si tu es trop inquiet tu peux venir dormir à l'intérieur, j'ai une chambre d'amis juste à côté de la mienne. Mais viens donc à l'intérieur le temps de réfléchir ? Tu peux aussi prendre une douche et voir dans les vêtements dont je dispose ceux que tu trouverais plus confortables à porter.

Il faut que je planque le masque, heureusement que la nuit est pleine comme ça mon visage ne peut pas être facilement distingué même pour mes voisins. Que je vois très peu, d'ailleurs, et c'est très bien comme ça. Je prends déjà le chemin de la porte arrière de la maison et m'essuie les pieds avant d'entrer. Je n'allume la lumière que lorsque je suis arrivé au salon, masque bien rangé dans une commode, entouré d'une centaine de mètres carrés de Le Bon, la Brute et le Truand, Bienvenue en Equateur et autres Mission Impossible N°24587. Seulement d'un côté de la pièce cela dit, puisque de l'autre c'est ma collection de jeux vidéos. Je regarde Kai et écarte les bras avec un léger sourire, plus détendu ici que je ne l'étais à l'extérieur.
- Bienvenu chez moi. Je vais me faire un truc à manger, ça te dit ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Ven 27 Juil 2018 - 10:44

Kai semble intimidé à l’idée d’entrer dans une aussi grosse maison, mais il hoche la tête et suis Ange à l’intérieur. Il ignore à quoi s’attendre et si ça le terrifie, ça l’excite un peu en même temps. Il est tellement curieux de voir ce qu’une aussi grosse maison peut contenir, lui qui tient son lit, ses instruments de cuisine et son livre dans une seule petite tente. Ange est déjà en train de s’essuyer les pieds avant d’entrer quand Kai le rejoins. Pour sa part, il délasse et enlève carrément ses bottes brunes avant d’entrer à la suite d’Ange, avec ses bottes dans les mains. Il juge que ses bottes sont juste trop dégueulasse pour rentrer avec elles dans les pieds. Il les laisse quand même à l’entré, à l’intérieur.

Il fait un peu trop noir pour qu’il puisse distinguer la pièce, mais il voit les meubles. Il suit Ange jusqu’au salon, mais il porte plus attention à la disposition des meubles qu’à ce que le maître des lieux fait. Enfin, du moins jusqu’à ce qu’il ouvre les lumières. Kai ferme les yeux, surpris par celle-ci, et les rouvre en plissant les yeux pour filtrer doucement la lumière avec ses cils, le temps de s’habituer un peu. Puis il regarde Ange, qui semble plus détendu, les bras écartés, probablement pour désigner son chez lui. Les yeux de Kai se posent quelques secondes sur la collection de jeux vidéo, se demandant ce que c’était… il arrête de se poser des questions quand il se fait proposer à manger. Il hoche vigoureusement la tête et suis Ange à la cuisine.

Depuis sa rencontre avec Cidhe, il sait que certains vampires mangent de la nourriture humaine… et des trucs sucrés et pâteux qu’ils appellent du chocolat. Parlant de chocolat, il espère que ce n’est pas ce qu’Ange fera, donc il le regarde faire avec beaucoup d’intérêt. Surtout que tout ce qui se trouve dans la cuisine lui est complètement inconnu. Même les chaises et la table. Du coup, dès qu’Ange sort un truc, Kai lui demande ce que c’est. Après tout, tout ce qu’il possède pour cuisiner, c’est un couteau, une cuillière et une vieille poêle. Ange, lui, possède une machine magique qui fait cuire des trucs déjà dans des cartons. Et quand il sort la nourriture, Kai est tout surpris.

- WOW! Comment ça a fait pour cuire aussi rapidement? C’est chaud? Ça sens bon en tout cas! S’exclame-t-il.

T’auras jamais vu quelqu’un de plus excité que ça de voir un plat réchauffé au micro-onde. Il regarde ensuite la table, les chaises…

- Tu te caches dessous pour manger, au cas où quelqu’un voudrait te déranger quand tu manges, c’est ça? C’est quand même brillant.

Il tire donc une chaise pour aller se placer sous la table et il se sert de la chaise comme table.

- Tu vis seul?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Messages : 100
Métier : Terroriste.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hannibal
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Jeu 9 Aoû 2018 - 9:26


Je me dirige vers la cuisine tranquillement, dépose au passage mon écharpe sur une commode. Je le laisse découvrir la cuisine : moderne, claire, dans les couleurs blanc et gris métallique, pratique et fonctionnelle. Tout doit être fonctionnel, chez moi. En plus de mon corps. Je me dirige quant à moi vers le frigo et en sors deux plats individuels que je mets rapidement au micro-ondes, et pose la main sur le plan de travail tout en regardant Kai avec amusement, ses yeux pétillent de curiosité et d'un certain enthousiasme qui m'amusent. Une fois les plats prêts je les sors du micro-ondes et les pose dans des assiettes, quand même, riant un peu à la question enfantine du jeune humain.
- Oui c'est chaud. Chaud et mangeable en quelques minutes, pratique hein ?

Je me détourne pour prendre des verres dans le meuble ainsi qu'une carafe d'eau pour les remplir et me tournant à nouveau vers Kai à sa question je le vois, yeux grands ouverts d'étonnement, aller se planquer sous la table et poser son assiette sur la chaise en guise de table. Il est tellement mignon que j'en éclate de rire, le genre de rire qui me tire une larme de sang que j'essuie d'un revers de la main tout en m'efforçant de retrouver mon calme. Cela faisait un moment que je n'avais pas rit ainsi et pour cause : la dernière fois était devant le dessin animé Kuzco.
- Kai... Ce n'est pas une cachette, c'est la table ! Sors-de là s'il te plaît.

Pour lui montrer, je m'asseois sur la chaise près de la sienne et pose mon assiette, couverts également sortis et une petite serviette en tissu posée sur ma cuisse au cas où.
- Personne ne viendra te piquer ce qu'il y a dans ton assiette, je te le promets.

J'attends qu'il me rejoigne pour me mettre à manger à mon tour et secoue la tête avec dénégation.
- Non je ne vis pas seul, j'ai un hybride avec moi. Il s'appelle Deimos, c'est un scorpion et il est assez... territorial. Il dort sûrement à cette heure-ci.
J'adresse un regard en coin à Kai avant de poursuivre.
- Il ignore ce que je fais, donc si jamais tu le croisais j'aimerais que tu ne lui dises pas être un libre que j'aide. Ce serait dangereux pour vous deux et je ne tiens pas à ce qu'il vous arrive quelque chose. Par ailleurs j'ai un ami qui devrait arriver dans un peu moins de deux semaines pour me donner un coup de main et rester là quelques jours, donc si tu repasses dans le coin et que je ne suis pas là tu pourras lui dire que tu me connais.

Wallace, l'un de mes plus vieux amis résidant aujourd'hui à Brisbane. Il était vampire membre de la Résistance depuis bien avant moi et il en a connu aussi des vertes et des pas mûres. J'admire énormément ce que mon père a fait, ce que Aedhan fait, mais Wallace... c'est littéralement mon exemple. Je suis persuadé que lorsqu'il viendra ici on tuera bien plus de vampires grâce à lui. Le double, voire le triple. Wallace est une brute épaisse, magnifique, et indestructible.

Mon regard doit pétiller d'adoration alors que je continue de manger, sers de l'eau à Kai dans son verre et l'interroge à mon tour.
- Alors raconte-moi ? Que fais-tu de tes jours exactement ? Tu as ce qu'il te faut pour manger, pour dormir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Ven 10 Aoû 2018 - 19:59

Pratique, tu parles… si Kai avait ça, il n’aurait plus jamais faim l’hiver. Il regarde Ange sortir des verres d’une armoire, découvrant avec curiosité l’intérieur. Alors, derrière ces petites portes, il y a des trucs. Intéressant. Puis Ange se retourne et le regarde avec de grands yeux. Est-ce qu’il a fait quelque chose de mal? Il remonte les jambes sur sa poitrine, peu sûr de lui. Puis il éclate de rire, faisant soupirer Kai. Non, il n’a rien fait de mal, il est juste con on dirait. Il sort de sous la table et imite Ange. Mais Kai est inconfortable, les jambes pendante, alors il s’assit en tailleurs sur la chaise. Mais il imite Ange pour la serviette, et pour la fourchette… qui est comme une cuillère, mais qui pique. Il trouve ça chouette. Il hoche la tête lorsque le vampire lui assure que son assiette est en sécurité et il prend une bouchée.

La salade chaude est moins croquante que si elle avait été froide, donc ça surprend le sauvage. L’œuf est assez gros, comparé à ce qu’il a l’habitude de trouver dans la forêt et il aime beaucoup le goût, de base. Alors l’avoir en gros, c’est une agréable surprise pour lui. Il fait une drôle de tête en goûtant le lardon. C’est salé, un peu gras, mais pas nécessairement mauvais. Il est neutre, là-dessus. Donc au final, ce n’est pas mauvais, mais curieux comme repas.

Il écoute Ange parler de Deimos. L’hybride scorpion a l’air peu commode. Il est donc soulagé que celui-ci dorme. Cependant, dans l’exact contraire, lorsqu’il parle de Wallace, ses yeux brillent. Ça a l’aire d’être une personne exceptionnelle et il a envie de le rencontrer lui aussi, maintenant. Il remercie son hôte alors qu’il lui sert de l’eau fraîche, et il lui semble ne jamais avoir bu quelque chose d’aussi frais et délicieux. Il cale donc son eau, réalisant par le fait même à quel point il en avait de besoin, mettant ainsi un peu de temps à répondre au rebelle, concernant de ce qu’il fait de ses jours.

- Ma vie est loin d’être aussi palpitante que la tienne… l’été je cherche de la nourriture dans la forêt, j’écris un peu… avant je dansais beaucoup, mais je n’ai plus personne avec moi pour faire de la musique et… je suis un piètre musicien… piètre artiste en vrai. Donc l’été, ça va, je mange bien, l’hiver c’est autre chose… au moins, comme il ne fait pas clair longtemps, je ne reste pas assez debout pour m’affamer.


Il choisit de ne pas parler de sommeil. Il a en effet ce qu’il faut, sa tente, mais même s’il ne l’avait pas, avec toutes ses crises d’anxiété, ça ne sert pas à grands choses. Il se réveille au moins 3 fois par nuit, parfois il sort et a de belles surprises, parfois il choisit de rester dans sa tente… et d’autres fois, il sort et se fait prendre par des miliciens, comme c’est arrivé cette nuit.

- …Tu voudras bien me montrer comment on tue un vampire?

Et il se rappelle que l’être devant lui est un vampire. Il rougit et s’excuse.

- J’veux dire… comment mettre un vampire hors d’état de nuire. Comme tu as réussis à le faire avec les deux miliciens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Messages : 100
Métier : Terroriste.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hannibal
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Lun 10 Sep 2018 - 10:46


Tout en mangeant je l'observe du coin de l'oeil, et le voir qui semble découvrir aussi bien les lardons que la fourchette m'amuse mais me fait un peu mal au cœur en même temps. J'ai beau croiser des libres depuis des années, quand je pense à tout ce à côté de quoi ils passent ça me déchire de l'intérieur et ne fait que me conforter dans mon envie de les aider, de les sauver. D'éradiquer cette saloperie de race de vampires.

Il me parle ensuite de ce qu'il fait, de ce qu'il aime, de ce qu'il ne peut plus faire et je préfère garder les yeux rivés à mon assiette car je suis persuadé qu'ils sont flamboyants de rage et je ne tiens pas à l'effrayer. Presque le même schéma, la même histoire que tant d'autres. Combien de fois j'en ai retrouvé quasiment morts de froid en hiver, morts de faim parfois en automne, ou bien encore malades ou miséreux ? Combien m'appellent pour demander de l'aide ou finissent dans mon jardin à voler mes légumes qui sont au contraire justement là pour les nourrir ? Chaque année que je passe dans une ville, j'agrandis mon jardin au fur et à mesure que les libres parlent entre eux, divulguent l'information que oh super, il y a une maison en bord de ville qui possède un grand potager, et qu'ils sont de plus en plus nombreux à venir y prendre ce qu'il faut, ou même un peu plus que ça.

Ma main tremble légèrement sur mon couteau, je le repose et noue mes doigts sous mon menton en fixant le mur devant moi quelques instants. Puis la voix de Kai retentit et je tourne la tête vers lui avec intérêt. Tuer un vampire... J'y réfléchis un peu, c'est tellement évident pour moi et je le fais depuis si souvent que devoir l'expliquer est assez étrange. Je mords le coin de ma lèvre en me demandant comment amener la chose et finis par laisser tomber et parler franchement, sans détours inutiles.
- Un humain ne peut pas mettre un vampire hors d'état de nuire, sauf s'il bénéficie d'un énorme effet de surprise. Je ne t'encouragerai donc pas à mettre ta vie en danger pour tenter ce genre de chose, ce serait tout aussi dangereux et vain qu'essayer de lutter au corps-à-corps. Maintenant, si tu y tiens vraiment je peux t'apprendre quelques gestes qui pourraient à défaut de te faire gagner assez de temps pour t'enfuir, causer quelques désagréments à ton ennemi potentiel. Parce que la fuite est inutile avec un vampire, tu l'as sûrement remarqué.

Je prends mon verre et bois ce qu'il reste d'eau avant de le reposer puis écarte ma chaise en m'essuyant la bouche.
- Je dispose d'une salle d'entraînement au sous-sol. Rassure-toi, ce n'est pas une pièce lugubre où je vais te séquestrer pour je ne sais quelle raison ! C'est juste un sol mou, des appareils de musculation, des tapis de course... Ce genre de chose. Il n'y a que deux clés, une que je possède et l'autre que je laisse à disposition des libres qui viennent de temps en temps s'entraîner en journée. Ca te dit d'aller voir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Mar 11 Sep 2018 - 2:11

Ange le fixe avec un peu trop d’intérêt et Kai baisse les yeux, il se sent un peu ridicule. Plus lorsqu’il lui dit que c’est impossible pour un humain de tuer ou même de blesser un vampire. Il se mord la lèvre, découragé. Il sait comment jouer sur l’effet de surprise. Il l’a déjà fait avec un vampire auparavant, mais il n’ira pas raconter à Ange comment il a donné des coups de genoux dans les couilles d’un vampire.

« Maintenant, si tu y tiens vraiment je peux t'apprendre quelques gestes qui pourraient à défaut de te faire gagner assez de temps pour t'enfuir, causer quelques désagréments à ton ennemi potentiel. Parce que la fuite est inutile avec un vampire, tu l'as sûrement remarqué.

Kai le regarde à nouveau, les yeux brillants.

- Oui, j’y tiens vraiment…. Et oui, j’ai remarqué.

Il lui sourit donc en prenant une autre bouchée de son repas qui lui semble plus lourd que lorsqu’il a commencé. C’est peut-être parce qu’il y a plus de choses dans son assiette que ce qu’il mange normalement. Du moins, Kai met la cause là-dessus. Son hôte finit son eau avant de s’écarter de la table et de lui parler de sa salle d’entraînement au sous-sol… et sur le coup, Kai ne peut pas s’empêcher de regarder l’eau avec des p’tits yeux secs. Il veut en demander d’autre, mais Ange parle de sa salle d’entraînement au sous-sol et Kai oublie complètement l’eau.

- Rassure-toi, ce n'est pas une pièce lugubre où je vais te séquestrer pour je ne sais quelle raison !

Wow. Il semble tellement pur et chaste que Kai ne peut s’empêcher de sourire, attendrit… comme s’il regardait un bébé chaton (oui oui, Ange le bébé chaton) jouer avec un bout de poisson sans savoir que ça se mange. Ça brise son apparence de brute épaisse et Kai se sent un peu plus en confiance. Il repousse le reste de son repas, comme il n’a plus faim, et se lève. En plus, il avoue qu’il est curieux de voir ce que c’est, une salle d’entraînement. Un sol mou? Des appareils de musculation? Et des tapis de course? Kai s’imagine un long tapis sur lequel on court et il n’est pas sûr de l’efficacité. En même temps, quand Ange parlait de sa maison, il s’imaginait une tente. Mais ce doit être chiant pour les vampires, de camper.

- Oui, allons-y!!

Il rajuste ses pantalons un peu trop grand et le suis, encore un peu trop réveillé pour un humain qui devrait dormir depuis longtemps. Mais il est tellement content et excité de connaître des choses différentes de les siennes qu’il en oublie sa fatigue. Puis il repense aux vampires en camping.

- Au fait… comment vous dealer avec les moustiques? Est-ce qu’ils vous piquent quand même? Plus ou moins que les hommes? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Messages : 100
Métier : Terroriste.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hannibal
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Mar 25 Sep 2018 - 4:58


Il sourit, et malgré tout je me demande ce qu'il a en tête. Non que je craigne qu'au final ce soit lui qui me séquestre dans mon propre sous-sol, mais j'aurais aimé tout de même savoir à quoi il pense pour me regarder comme ça, comme s'il avait l'air... amusé de moi ? Mais qu'est-ce que j'ai bien pu dire pour l'amuser ? Il ne semble pas se moquer en tout cas, ce qui est très bien parce que c'est vexant d'être sujet de moquerie et je n'aime pas réellement ça. Mais ensuite il repousse son assiette et je fronce un peu les sourcils : ma proposition l'aurait dégoûté ? Ecoeuré ? Il est peut-être malade et je ne l'ai pas remarqué ??? Mince, et à cette heure je crois que le médecin que je connais est déjà en consultation, il m'a dit avoir un rendez-vous important et ne pas le déranger sauf s'il s'agit d'un cas de mort imminente. Et encore, il préfèrera que je force le libre en question à boire mon sang le connaissant. Sans compter que Kai semble bien se porter... Oh ! Si ça se trouve il a une plaie que je n'aurais pas vue ?!

Mon angoisse monte crescendo au fur et à mesure des films que je me fais dans ma tête et je dois inspirer intérieurement pour retrouver mon calme et ma raison. Lorsqu'il s'agit d'êtres vivants, je ne parviens jamais à rester rationnel et mes émotions, mon instinct ont toujours tendance à me guider et me dominer dans mes agissements et mes réflexions. Je sais bien que de fait je manque de discernement, mais c'est plus fort que moi. Je déteste qu'un être aille mal.

Puis Kai semble enthousiaste à l'idée de voir la salle de sport et ça me rassure un peu. J'hoche la tête et y vais tranquillement, le jeune homme sur les talons. On franchit le petit escalier d'une vingtaine de marches et j'ouvre la porte après l'avoir déverrouillée. La question de Kai me prend au dépourvu mais me fait éclater de rire aussi, et je le laisse passer devant moi en tenant la porte tout en lui répondant.
- Notre sang n'a pas de sucre du tout, donc nous ne craignons pas les moustiques. Ils préfèreront piquer un esc... un... quelqu'un d'autre dans la maison voire même une souris ou un perroquet plutôt que nous. Ils ne sont pas attirés par notre sang, je crois qu'ils ne nous voient même pas !

Je le laisse découvrir la pièce, les différentes machines et m'interroger quant à leur utilité s'il en éprouve le besoin tout en surveillant les expressions de son visage. Je ne pense pas qu'il puisse utiliser la moitié de ces trucs mais je sais que les libres sont généralement plus forts qu'on ne peut le penser en voyant leur état très souvent rachitique. Une force brute obtenue grâce à l'instinct de survie et décuplée par lui.
- Il y a quelque chose que tu voudrais essayer ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Mar 25 Sep 2018 - 20:01

La réponse me semble très logique. Après tout, un canari ne va pas faire son nid sur un chat. Il est aussi vrai que Kai, jusqu’ici, ignorait si les vampires avaient du sang. La fois où il aurait pu le savoir, il s’est complètement dégonflé. Il fait donc le tour, posant des questions sur chaque. Machine. Présente. Heureusement, il comprend assez vite que chaque machine fait travailler un endroit en particulier et ses : « À quoi celui-là sert? » change rapidement à : « Qu’est-ce que celui-ci fait travailler? » C’est déjà un peu moins ennuyeux, mais son hôte est doté d’une patience d’ange, car il répond à tous ses questionnements. Kai est tellement impressionné qu’il ne remarque pas qu’Ange l’observe.

« Il y a quelque chose que tu voudrais essayer ?

Il est porté à dire ‘Tout’, mais certaines machines l’intimident plus que d’autres, alors du coup, il ne sait pas s’il est sage, ou même s’il serait capable de toutes les essayer. Mais il est clair que le nouvel objectif de Kai est d’un jour, parvenir à toutes les essayer.

Mais il y a autre chose qui le bloque; cette soudaine douleur au ventre. Ça le fait pâlir un peu et il fronce les sourcils. Sur le coup, il se dit qu’il a peut-être mangé un peu trop vite. Il est vrai que ça fait longtemps qu’il n’a pas eût un aussi gros repas à manger. Il se rassure lui-même en se disant que ça va passer et reporte attention sur Ange.

- Tu me conseillerais de commencer par quoi, toi? Après tout, tu t’y connais un peu mieux que moi.

Il y repense un peu en regardant les machines.

- Je crois que, tout ce qui est en bas de la ceinture est assez fort mais je te laisse quand même juger, au pire.

Il espère quand même ne pas avoir à courir, comme ses pantalons sont un peu trop grands. La taille, ça va, il s’est débrouillé pour que sa tienne, mais au niveau de la longueur du pantalon c’est un peu plus compliqué.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Messages : 100
Métier : Terroriste.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hannibal
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Jeu 27 Sep 2018 - 5:45


Je le regarde déambuler, réponds patiemment à ses questions en prenant soin d'utiliser des mots simples à comprendre et pas trop technique. Ca, ça fait travailler les mollets ; celui-ci le ventre ; là encore la souplesse ; derrière, la robustesse. Je ne sais pas s'il saisit l'intérêt qu'il y a à travailler certains endroits du corps et il faut être honnête je ne saurais pas le lui expliquer. On m'a inculqué l'habitude de faire ainsi et je ne me suis jamais posé la question mais je suis persuadé que c'est très important de faire de la sorte. Donc je fais.

Lorsqu'on a fait le tour, il me demande à nouveau conseil sur cette fois la machine qu'il devrait mieux utiliser en premier et je fronce les sourcils en réfléchissant, bras croisés et index frottant pensivement mon menton. Je ne peux me baser que sur ce qu'on m'a enseigné, et je ne me rappelle pas avoir commencé par un endroit spécifique donc mon expérience ne peut être hélas d'une grande aide. Peut-être que si je demandais à Wallace... Il se souvient probablement, lui. Je le contacterai plus tard, en attendant je me concentre sur Kai, remarque qu'il a l'air plus pâle et je me décompose un peu à mon tour. Il est malade, j'en étais sûr. Quel imbécile je fais !

Je me rapproche un peu de lui dans l'idée de pouvoir réagir rapidement s'il lui prenait l'envie, par exemple, de s'évanouir et de se cogner sur la machine la plus proche, mais il semble encore ferme sur ses jambes et maître de ses mouvements. Je me tiens sur mes gardes tout de même, on n'est jamais trop prudent, et réponds enfin à la question.
- Je te propose de faire quelques tests pour voir où tu en es et ce qui a besoin d'être travaillé. Mais pour le moment je pense surtout que tu devrais aller dormir, le reste peut attendre demain. Ca marche ? Viens.

Je me détourne déjà en direction de la porte et m'y arrête pour l'attendre, me tournant de trois quart pour l'observer par-dessus mon épaule.
- Tu préfères dormir ici ou aller dans la cabane ?
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Sam 29 Sep 2018 - 6:52

Kai ne laisse pas trop de distance s’installer entre eux et le suit quand il se dirige vers la sortit. Il semble rassuré qu’Ange ait mentionné le lendemain, comme il semble en effet malade… et il est peut-être bien un peu fatigué. Il a quand même à choisir entre la maison ou la cabane.

Il voudrait dire la cabane, parce qu’il a l’impression de moins s’imposer s’il y dort… mais si tous les libres peuvent y entrer, ça devient un peu plus stressant pour Kai.

Il a aussi souvenir que la chambre d’ami est à côté de celle d’Ange, ce qui le rassure déjà beaucoup. Puis Ange lui a parlé de « prendre une douche », ce que Kai imagine être une façon de parler car il ne sait pas ce que c’est, une douche, et encore moins comment il peut la prendre. Il a aussi parlé de vêtements. Kai suppose qu’il devra se laver à un moment ou un autre entre « prendre la douche » et se changer. Peut-être que « prendre la douche », c’était passer à la salle d’entrainement.

« Je préfèrerais… la douleur au ventre revient, lui tord l’estomac à nouveau. Dormir ici… parce que tu…. Il s’interrompt, quelques secondes. Je vais être malade.

Son visage est à présent livide, il sert les dents et respire par le nez pour gagner du temps.

C’est soudain, mais Kai le sent arriver. Vaux mieux prévenir tout de suite. Et comme il ne sait pas où il vaut mieux vomir, il prend la peine de le dire à Ange. Chez lui, quand il est malade, ce qui est assez rare, il va vomir dans un buisson. Un peu plus loin de son campement. Ici, il se voit mal aller vomir derrière un rideau ou sous un tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Messages : 100
Métier : Terroriste.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hannibal
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Mar 2 Oct 2018 - 16:37


Je fronce les sourcils à le voir hésiter, plus encore à l'entendre bégayer. Et finalement il m'avoue ce que je craignais d'entendre, me prévenant qu'il va être malade. Mais malade de quoi ? La nourriture n'était pas bonne ? Périmée ? Ou bien une allergie à un aliment dont il ne pouvait absolument pas se douter car il n'en avait jamais mangé avant ? Je ne saurais dire, et je n'aime pas me poser de questions. Agir, en revanche, je sais faire, alors je fais. Ni une ni deux je reviens vers lui et le prends dans mes bras, monte quatre à quatre l'escalier pour revenir au rez-de-chaussée puis celui pour monter à l'étage, ouvre toujours à vitesse vampirique la porte de la salle de bain et viens placer Kai à genou devant la cuvette des toilettes que je lève pour qu'il puisse vomir dedans. Je m'assure qu'il tient bien sur ses genoux et le laisse sur place le temps d'aller fouiller dans mon placard à pharmacie. Ce sont les libres qui me disent quels médicaments devraient s'y trouver alors je maintiens à jour scrupuleusement la liste à la fois en nombre et en quantité pour être certain qu'ils puissent ne jamais manquer.

Je reviens quelques secondes plus tard avec un cachet et un verre d'eau, m'agenouille près de Kai et tiens doucement ses cheveux sur sa nuque pour ne pas qu'ils le gênent s'il vomit. Lorsqu'il le peut, je lui tends le verre en lui expliquant que c'est sensé soigner les maux de ventre puis attrape une serviette propre pour qu'il s'essuie le visage. Après quoi, je lui présente la douche juste derrière lui en expliquant par habitude comment ça fonctionne, et surtout en n'oubliant pas sa demande.
- Si ça va mieux, tu peux prendre ta douche. Il y a un tabouret à l'intérieur au cas où tu te sentirais mal et voudrais t'asseoir pendant que tu te laves. Si tu tournes le robinet du côté du trait bleu, c'est froid. Si tu le tournes du côté du trait rouge, c'est chaud. Au milieu, c'est plus ou moins tiède. Vers le haut tu ouvres le jet et donc fais sortir l'eau, vers le bas tu coupes le jet et donc l'eau s'éteint. La boîte bleue par-terre c'est pour te laver les cheveux, et la boîte verte c'est pour te laver le corps.

Je prends une autre serviette dans le meuble que je pose sur la paroi de la douche, vers l'extérieur, et m'écarte pour quitter la pièce et lui laisser un peu d'intimité.
- Ta serviette propre pour te sécher, ensuite je te prêterai une brosse pour tes cheveux et même des chouchous si tu veux les attacher. Pour le pyjama... Je pense avoir ta taille, je vais regarder ça mais avant je vais mettre des draps propres pour préparer ton lit, d'accord ? Je mettrai tes vêtements à laver ce soir comme ça ils seront secs demain matin. Ca va aller ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Dim 7 Oct 2018 - 0:17

Le voilà à nouveau transporté. Il ignore ou il est, maintenant. Ni comment il a fait pour arriver jusqu’ici. Mais il est à genoux, devant un truc blanc avec de l’eau dans le fond. Il voudrait se poser des questions… du genre; est-ce que l’eau est potable? C’est correct de vomir dedans? Mais s’il avait déjà envie de vomir, la vitesse vampirique lui donne un peu le tournis… alors il vomit directe. Il reste un peu contre la cuvette, au cas où ça lui reprendrait. Quand Ange revient près de lui pour lui tenir les cheveux, Kai est recrache un peu de bile… donc il reste là encore une minute, le temps que son mal de cœur passe, ainsi que ses étourdissements. Il finit par se décoller un peu de la cuvette et ferme le couvercle, un peu dégoûté. Ses yeux sont pleins d’eau et son nez coule un peu, donc par réflexe il amène son poignet à son nez et en profite pour s’essuyer les yeux, mais ne fait que étendre ses larmes sur ses joues.

Il remercie tout de même Ange et prends le cachet, avant de caler rapidement son verre d’eau. Le cachet est un peu désagréable, mais Kai en a déjà pris des plus gros… du coup il ne s’étouffe pas et ne le revomis pas. Et il prend la serviette propre pour essuyer son visage comme il faut. C’est déjà pas mal plus efficace que d’y aller à mains nues. Puis Ange lui présente la douche et écoute attentivement en enlevant les rubans qui tiennent ses tresses.

« Ahh, c’est ça, une douche alors.
- Ta serviette propre pour te sécher, ensuite je te prêterai une brosse pour tes cheveux et même des chouchous si tu veux les attacher. Pour le pyjama... Je pense avoir ta taille, je vais regarder ça mais avant je vais mettre des draps propres pour préparer ton lit, d'accord ? Je mettrai tes vêtements à laver ce soir comme ça ils seront secs demain matin. Ca va aller ?
- Oui, c’est parfait.


Il regarde Ange partir avant de se déshabiller. Dans le noir, ça le fait se mettre à poil devant un inconnu (non.) mais on dirait qu’à la lumière, Kai est un peu plus gêné. Il attend qu’Ange sorte et allume la douche. L’eau lui tombe dessus, parce que c’est comme ça que fonctionne une douche. Kai sursaute et sort directe de la douche. Il observe et met la main sous le jet. C’est trop chaud. Alors il faut aller dans le bleu. Il tourne la poignée pour aller dans le bleu. Au final, il se retrouve avec de l’eau plus froide que chaude et c’est bien pour lui. Il se déshabille donc par la suite et essaie de démêler ses cheveux en s’observant dans le miroir. Quand il enlève son couteau, attaché autour de sa cuisse avec du ruban médical, il grimace. Sa peau est bleue, presque mauve, là où était son arme et le ruban attaché. Il pose le couteau et le ruban sur le dessus de la cuvette. Ce devait être un peu trop serré. Ou bien c’est juste parce qu’il se fait mal à rien… ou c’est parce que ça fait un mois ou plus que c’est attaché là, jour et nuit.

Il va donc se laver… avec la boite bleu pour le corps, le vert pour les cheveux… non attends, c’est le contraire. Il recommence de l’autre façon. Il s’en met dans les yeux, il geint et se rince les yeux. Maintenant ses yeux sont propres aussi. À force de se laver les cheveux, aussi, il réalise que ses longs cheveux blonds suivent ses doigts. Ils tombent dans le fond de la douche en grande quantité et rapidement, le drain est bouché. Panique. Kai essaie de ramasser tous ses cheveux pour déboucher le drain et les pose à l’autre extrémité, là où le jet ne se rend pas. Il termine, coupe le jet et s’enroule dans la serviette. Il la tient autour de son corps, c’est assez pour cacher son pénis mais ses cuisses pleines de bleues sont découvertes. Il ne sait pas trop s’il doit crier pour dire à Ange qu’il a fini, mais il se souvient qu’il n’est pas seul. Il ouvre donc la porte et sort la tête dans le couloir.

- Ange…? L’appelle-t-il, un peu incertain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Messages : 100
Métier : Terroriste.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hannibal
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Lun 8 Oct 2018 - 7:03


Une fois hors de la salle de bain je vais à la chambre d'amis pour mettre des draps propres. Je fouille dans les placards, il faut dire que je n'ai pas l'habitude d'avoir des invités. J'ai Deimos, c'est vrai, mais il tient à tout faire tout seul comme la tête de mule qu'il est et je n'ai jamais besoin d'aller dans sa chambre. Non que j'y tienne spécialement cela dit, il a droit à son espace privé et je lui ai demandé de faire la même chose pour ma chambre donc il est normal que je respecte ça, mais sait-on jamais qu'il aurait besoin de draps propres ou de vêtements et je ne serais pas au courant ? Ce serait malin, tiens.

Je mets des draps rouges, car on m'a dit que le rouge donne un sentiment de chaleur alors que le bleu refroidit une pièce, donc comme je ne veux pas que Kai aie froid... Les taies sont oranges, et le dessus de lit marron. Que des couleurs chaudes, comme ça il pourra même faire une insolation si ça lui chante. Tout en plaçant les taies d'oreillers je regarde par la fenêtre, pensif, réfléchissant déjà au lendemain alors que ma principale préoccupation devrait être les couvertures que je dois aller fournir dans quelques heures. Kai ne risque rien en restant ici, il sera avec Deimos s'il a un souci. J'ai prévenu le scorpion qu'il arriverait que j'ai de la visite donc il ne devrait pas être trop surpris, et avec un peu de chance l'apparence adorable de Kai le dissuadera de l'encastrer dans un mur. A défaut, il pensera à la poussière ou au manque d'esthétisme que ça pourrait générer...

Une fois la chambre nickel je retourne à la cuisine pour vérifier que le frigo est plein, je prépare également ce que je dois apporter aux libres dans un grand sac et contacte quelques personnes de ma connaissance. Pour certains je les réveille, pour d'autres non, mais c'est ainsi dans la résistance. J'appelle également le vampire chez qui nous nous sommes arrêtés plus tôt Kai et moi, le prévenant de notre présence sur les lieux, et il m'assure aller vérifier que tout est en ordre et y envoyer ses chiens de chasse pour effacer notre odeur. Travail d'équipe. Ca me fait penser qu'un chien me serait bien utile aussi, ne serait-ce que pour justifier mes balades en forêt...

Je suis en train d'y réfléchir lorsqu'une petite voix me sort de mes pensées et je lève la tête vers l'étage, étant rendu au rez-de-chaussée. Je remonte alors, vois sa tête dépasser de la porte de la salle de bain et souris.
- Tu te sens mieux ? Tiens, si tu veux te démêler les cheveux et les attacher.
Je lui tends une brosse ainsi qu'un chouchou, le laissant en faire ce qu'il veut, et attends qu'il sorte pour attraper ses vêtements. En ressortant, je lui demande de m'accompagner et lui désigne la porte juste à côté que j'ouvre pour qu'il puisse voir à l'intérieur.
- Voici ta chambre, ton pyjama est sur le lit. Il devrait être un peu grand mais t'aller quand même, sinon tu peux juste mettre une longue chemise ou.. Enfin c'est comme tu le sens !

Et c'est en le regardant avec un sourire que je remarque les traces, les bleus sur ses cuisses, et mon sourire disparait. Je m'agenouille devant lui, posant un genou au sol, et fronce les sourcils en effleurant la peau du bout des doigts, la mine sombre.
- Qu'est-ce qui s'est passé ? Qui t'a fait ça ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Lun 8 Oct 2018 - 10:38

Il oublie son amat de cheveux qui traîne toujours dans le fond de la douche et son couteau sur le top de la cuvette. Il attache sa serviette pour qu’elle tienne sur son corps et sort de la salle de bain alors qu’Ange entre. Il prend une mèche et la brosse… et encore plus de cheveux morts suivent. Un peu découragé, il réessaie sur une mèche plus grosse, pour ne pas avoir l’impression qu’il va devenir chauve, mais la brosse reste prise. C’est à ce moment qu’Ange sort avec ses vêtements sale et lui demande de l’accompagner. Pour ne pas avoir l’air d’un gros boulet, il garde la main sur le manche de la brosse et essaie de l’enlever alors qu’il suit Ange. C’est en entrant dans la chambre qu’il réussit à l’enlever, non sans avoir les petites larmes aux coins des yeux. Mais il oublie rapidement la douleur en voyant le lit. Ça a l’air tellement confortable, chaleureux… il a presque hâte de s’y coucher.

- Voici ta chambre, ton pyjama est sur le lit. Il devrait être un peu grand mais t'aller quand même, sinon tu peux juste mettre une longue chemise ou.. Enfin c'est comme tu le sens !

Clairement, sa taille semble être dure à trouver. C’est parce qu’il est petit ou maigre? Mais il est quand même super content d’avoir un pyjama.

- Merci, c’est super gentil. Je vais mettre le pyjama en entier parce que j’aime pas ça que ça bouge, en bas, quand je dors.

Il s’y assit donc tout de suite, posant la brosse et le chouchou à côté de lui. Wow. C’est rare qu’il a un tel confort, il en est déstabilisé. Il ferme les yeux, profitant simplement du fait que ses fesses sont pas sur une roche ou à même le sol. Quand il le sent se mettre à genoux, il ouvre les yeux et ressert les cuisses, parce qu’il en quand même en serviette et il n’a pas nécessairement envie de montrer sa bite, pas le premier soir en tout cas. Il frissonne au contact d’Ange. C’est doux comme touché. Il a la chair de poule.

- Qu'est-ce qui s'est passé ? Qui t'a fait ça ?

Kai le regarde… puis il regarde ses bleus, la raison des questionnements d’Ange.

- Oh..! Tu sais, c’est pas qui, mais plus « quoi ». Il lui montre le bleu mauve qui entoure sa cuisse. Ça c’est mon couteau… et le ruban qui le maintenait en place. Le reste, c’est probablement en dormant sur des roches, en tombant… c’est… normal, non?

Puis il repense à son couteau et les cheveux dans la salle de bain.

- Ah, j’ai oublié mon couteau et mes cheveux dans la salle de bain..!!!

Il se lève donc et va chercher sa motte de cheveux, son couteau et le ruban qui le tenait en place. Il se dit qu’il va quand même donner une pause à sa cuisse et se contenter de cacher l’arme sous son oreiller. Pour les cheveux, c’est autre chose. Il ouvre le bol de la toilette et jette les cheveux morts dans le vomi. C’est dégueu et ça lui donne envie d’encore vomir. Il observe la toilette et pousse sur le petit bouton. Un bruit infernal provient de la toilette, et ça effraie un peu le libre qui se fige sur place, espérant ne rien avoir cassé. Une fois que c’est calmé, Kai regarde dedans. Plus de vomi, plus de cheveux, la vie est belle.

- WOW! Tout est parti…!!!

Il retourne voir Ange, impressionné… par la toilette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Messages : 100
Métier : Terroriste.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hannibal
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Jeu 11 Oct 2018 - 6:33


Si j'avais les cheveux aussi longs que Kai, je pense clairement que je ne le supporterais pas. Je grimace en le voyant se démêler la masse humide qu'il a sur la tête, j'ai mal rien qu'à l'idée de tirer comme ça pour arriver à m'en arracher sciemment. Il faut vraiment être masochiste... et patient ! Personnellement, ça fait un sacré moment que j'aurais mis un coup de ciseaux là-dedans rien que pour leur montrer qui est le chef. Non mais !

Une fois dans la chambre je le laisse observer, et il a l'air ravi de ce qu'il voit. Ca me réchauffe le coeur, et je souris, ris même doucement lorsqu'il me parle de ne pas aimer que ça "bouge en bas". J'hoche la tête pour confirmer que j'ai compris, je n'aime pas vraiment ça non plus donc heureusement qu'on a inventé les jeans serrés et les sous-vêtements. Je le suis du regard prendre place sur le lit avec enthousiasme, avant que ma mine ne s'assombrisse.

Il m'explique la cause des bleus et j'écoute attentivement. Pour le coup, j'étais quasiment prêt à aller attaquer le QG de la milice à moi tout seul juste pour leur apprendre la vie à ces enfoirés de fils de p... Ahem. Respire, Ange. Reste zen, cool... Alors je secoue la tête mais réponds tout de même à sa question, pensif.
- Je dirais que oui, c'est normal. Mais tu ne devrais pas serrer si fort. Je vais voir ce que je peux faire pour toi.

Je me redresse et le laisse se mettre dans la tenue qu'il souhaite, mais il quitte la pièce pour aller chercher son couteau et je le laisse faire, allant pour ma part fouiller dans mon armoire à la recherche de quelque chose qui lui ferait moins de traces. Voyons voyons... Quelque chose pour tenir un couteau... Ah, trouvé !

Je pousse un cri de victoire étouffé à l'idée subite que je viens d'avoir et retourne bien vite à la chambre quelques instants avant que Kai ne m'y rejoigne. J'entends les toilettes être tirées puis son éclat de voix, et ris en cachant ma bouche derrière ma main pour étouffer le son quand il arrive avec l'air totalement ravi. J'hoche la tête une nouvelle fois.
- Oui, c'est le principe. Ca peut tout aspirer tant que ce n'est pas quelque chose de solide. Ce qu'il y a dans les toilettes est broyé puis envoyé dans un tuyau qui... oui bon, je ne vais pas t'expliquer tout le principe parce que ce n'est pas vraiment le moment. Tiens, j'ai ça pour toi !

Je lui tends la main, dans la paume de laquelle se trouve un Opinel ainsi qu'une petite ceinture crantée pour aller avec. J'appuie sur le bouton situé sur le côté de l'objet, en faisant jaillir la lame qui se bloque aussitôt. Le manche de l'Opinel est fait d'un bois sombre presque délicat en imitation marbre, avec des striures blanches, et la lame est naturellement argentée ainsi que parfaitement aiguisée avec une courbure fine et élégante. La ceinture est faite de cuir dentelé, d'environ deux centimètres de large et finissant avec des franges aux extrémités. Esthétiquement jolie et fonctionnelle, dotée en prime d'un étui pour y ranger le couteau.
- Tu vois ? La lame entre et sort lorsque tu le souhaites, il te suffit juste d'appuyer ici. Comme ça tu peux le ranger dans ta poche ou ta capuche et non pas à ta cuisse avec le risque de te blesser. La ceinture, c'est si tu veux le garder plutôt à ta taille. Tu devrais te faire moins mal comme ça, en plus serrer ta cuisse ainsi n'est pas très bon pour la circulation du sang, c'est pour ça que tu as des bleus. Le sang a du mal à passer donc coagule, ça fait gonfler les veines et... Enfin ce n'est pas bon pour l'oxygénation de ton corps. Oh, et la lame est couverte d'argent donc non seulement tu pourras faire des trous ou couper mais en plus tu feras mal à tes assaillants. Il te plaît ?

Ce genre-là pour la lame:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse des Mousses
Messages : 67
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   Lun 15 Oct 2018 - 6:07

La chambre est à présent vide, jusqu’à ce que Kai revienne trouver Ange avec son couteau. Il est un petit peu anxieux d’apprendre que la toilette n’aspire pas ce qui est solide… mais ses cheveux ont passés alors du coup, il ne pense pas qu’il doit s’inquiéter plus que ça. Puis Ange semble avoir mieux à lui dire. Il lui tend donc un petit objet et une ceinture… et quand il appuie sur un bouton sur le côté de l’objet, une lame sort. Kai a les yeux brillants et prend les deux items, laissant tomber son vieux couteau de pêche au sol. Sa ceinture est vraiment très belle, il aime les franges, et la lame brille tellement. Il réalise que porter le couteau à sa taille sera tellement plus pratique. En apprenant que la lame est couverte d’argent et qu’il pourra réellement faire du mal aux vampires qui l’attaquent, les larmes coulent sur ses joues tellement il est heureux. Heureux d’apprendre que des nuits comme celles-ci ou il se sentait tellement faible et pathétique n’arriveront plus. Des nuits comme celles ou… non, inutile d’y penser. Il referme la lame, encore émotif.

Le libre se sentirait capable d’embrasser Ange tellement il est heureux… mais il lui saute au cou pour le serrer contre lui.

- OUI! Tellement!! Merci!

Il pense à un truc et se décolle brutalement. Il met de la distance entre eux. Il n’arrive pas à ne pas penser à cette nuit ou il a dû échanger un truc pour sa liberté. Il regarde à nouveau l’arme.

- Mais je n’ai rien à te donner en échange… à part mon corps.

Il ressert un peu la serviette sur son corps. Il n’a vraiment pas envie de se déshabiller. La dernière fois ça avait été vraiment douloureux. Il baisse un peu les yeux et essaie de se convaincre mentalement que c’est nécessaire s’il veut se défendre. Mais la fatigue embarque et les larmes coulent d’avantage.

- Mais j’ai vraiment pas envie.
Il lui retend le couteau sur ces mots. Et tu fais déjà tellement pour moi. Genre... t'as tenu mes cheveux quand j'ai vomi et...

Il ne dit plus rien, il ne se sent plus capable de dire quoi que ce soit sans réellement craquer. Donc il inspire profondément... et expire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu devrais choisir les titres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu devrais choisir les titres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» saurez vous compléter ces titres de films ?
» Bien choisir son armure evasion
» Je ne devrais pas être là.../LIBRE/
» Choisir un chaudron, un tâche pas si évidente.. (Pv libre)
» Il faut bien savoir choisir ses amis ... [Nico/Elo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Dornia :: Tour de ville :: Chez Ange, planque des libres-
Sauter vers: