AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum de RP interdit aux moins de 18 ans - Personnage masculin obligatoire - Monde fantastique à domination vampire
 
Résultats des Awards/Misters 2018: ici / Nous avons actuellement besoin d'esclaves pour nos maîtres en attente!

Partagez | 
Nouveau compagnon [ft. Deimos]
Libertad, Igualdad y Justicia
Messages : 102
Métier : Ancien milicien désormais esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Libertad, Igualdad y Justicia
MessageSujet: Nouveau compagnon [ft. Deimos]   Dim 27 Mai 2018 - 18:19

//

Rencontre musclée

***************

Un jour s’est écoulé depuis que je suis arrivé chez Ange. Nous avons fait le tour du propriétaire ensemble et je suis ravis de voir qu’il est sympa, voire carrément sympa. Il semble me laisser une certaine liberté que je vais pouvoir utiliser à profit, même si je vais devoir faire attention à ne pas trop jouer avec le feu, concernant ma peine et la rencontre de certains de mes anciens collègues. Pour l’instant, je ne suis pas déçu. Franchement, il y a pire comme vie et j’aurais pu tomber sur le pire des connards, profondément ancré dans la culture de l’esclavage et désireux de me briser. Ange, lui, me respecte et de ce fait, je le respecte aussi.

Maintenant, je suis seul dans cet immense manoir et j’ai envie de visiter un peu. Du moins, plus en détail. Il paraît qu’il y a souvent des esclaves qui viennent se réfugier ici et c’est une chose qui me plaît. J’ai hâte de pouvoir rencontrer les hors la loi et de leur venir moi aussi en aide. Mais aussi, il paraît que Ange à aussi un esclave en sa possession, un hybride nommé Deimos. Je ne l’ai pas encore rencontré et le vampire ne m’a pas vraiment fait une description précise de ce gars-là. En fait, c’est à moi de découvrir ce qu’il est, et de me faire une idée. De ce fait, je profite de l’absence de Ange et du calme du manoir pour me mettre en quête de cet hybride nommé Deimos. Je préfère éviter de l’appeler, de peur de passer pour un abruti et surtout, de l’agacer.

Après tout, je ne le connais pas encore et j’ai bien envie de savoir quel genre de mec il est avant d’essayer de faire ami-ami avec lui. Je parcours donc le domaine de long en large à la recherche de l’hybride mystère sans même savoir à quoi il ressemble. Je sais juste que c’est un hybride scorpion et par conséquent, que je vais devoir faire attention à l’énorme queue qu’il doit trimballer partout derrière lui. Finalement, au bout de quelques minutes, j’entends du bruit venant du salon et je m’y engage rapidement, cherchant l’esclave du regard.

Je tombe enfin nez à nez avec lui et je suis impressionné par sa taille colossale. C’est simple, ce mec est cubique. Je manque de me faire un torticolis en levant le nez pour mieux voir sa tête et ne peut retenir un sifflement impressionné face à la carrure de cet animal. Bah putain, ils font des bêtes monstrueuses dans les laboratoires de Farmacom. Je doute qu’il faille trop le provoquer celui-là, surtout avec ma faible carrure d’humain, causée par les injections d’inhibition de pouvoirs.

« Salut. Tu dois être l’esclave de Ange, Deimos ? Je suis Julian, Julian Alvares et moi aussi, je suis dans le même panier que toi… Je suis son nouvel esclave, retour à la case départ pour moi ! Enchanté. »

Je lance en tendant la main vers l’hybride tout en me présentant. J’attends qu’il me serre la main, espérant qu’il ne me la broiera pas trop avec sa force… J’ai surtout l’impression d’être David contre Goliath et je crois qu’il doit faire cet effet à pas mal de personnes.

L'apparence du code est reprise d'un LS de ©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Hellgazer
Messages : 19
Métier : Gladiateur
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Nouveau compagnon [ft. Deimos]   Dim 27 Mai 2018 - 20:15



Un nouveau compagnon

ft Julian Alvares

Petit à petit, le scorpion prenait ses marques, prenant ainsi le contrôle sur son nouveau territoire. Sa situation actuelle était bien différente que celle qu’il avait vécue jusqu’ici. Le vampire qui l’avait pris en sa possession ne semblait pas être dirigé par les mêmes motivations que son prédécesseur, au contraire. Était-ce une bonne chose ? Rien n’était sûr. L’inactivité rendait le gladiateur nerveux, frustré. Sa gloire, l’arène était devenue une drogue qu’il peinait à se débarrasser. Deimos était une véritable bombe à retardement.

Ses pensées devenaient meurtrières, raison pour laquelle, il s’était isolé durant plusieurs jours avant de refaire surface. Il venait à peine de sortir d’une douche rafraîchissante, un simple jeans noir et déchiré en dessous et un linge de la même couleur sur ses épaules, ses cheveux encore humides laissant coulé quelques gouttes le long de sa musculature, lorsqu’un inconnu, un intrus, vint subitement l’aborder dans le salon, son salon.

Silencieux et immobile, il se redressa de toute sa hauteur afin de toiser l’étranger. Ses yeux sombres et glaçants parcouraient lentement ce dernier, s’attardant brièvement sur le tatouage qu’il pouvait apercevoir à son bras tendu. Ce qu’il venait de lui annoncer ne lui plaisait pas. Le même panier ? Un nouvel esclave ? Il grondement retentit du fond de son être alors qu’il s’avance s’approche dangereusement de lui, son appendice animal grattant le sol, son dard soigneusement enroulé dans un bandage.

« Pourquoi… ? »

Sa voix était grave, son regard toujours aussi menaçant, son allure imposante. Si cela ne tenait qu’à lui, cela ferait longtemps que cet… humain ? Ne serait plus ici. Lentement, il le força à se reculer jusqu’à l’un des quatre mûrs qui les entouraient avant de déposer sa main à côté de sa tête et de se pencher sur lui, son regard ne quittant jamais le sien.

« Qu’est-ce que tu fous là ? »

Sa question était simple, directe. Il avait besoin de savoir, de comprendre, la raison de sa présence ici, sur son territoire. Qu'est-ce qu'Ange lui avait trouvé ? Qu'est-ce qu'il lui avait encore ramené ici ? Dans quel but ? En vérité, il avait déjà une petite idée sur la question. Mais il espérait se tromper.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertad, Igualdad y Justicia
Messages : 102
Métier : Ancien milicien désormais esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Libertad, Igualdad y Justicia
MessageSujet: Re: Nouveau compagnon [ft. Deimos]   Dim 27 Mai 2018 - 20:59

//

Rencontre musclée

***************

Deimos ne semble pas être heureux de me voir, et j’avoue ne pas vraiment comprendre pourquoi. Il faut dire que Ange ne m’a pas vraiment parlé de lui et donc, que je dois apprendre à connaître l’hybride moi-même. Je baisse les yeux vers sa queue qui est soigneusement emballée et qui traîne malgré tout par terre. Je me demande d’ailleurs comment le dard fait pour ne pas percer l’étoffe mais à voir le regard sombre de Deimos, je préfère m’abstenir de poser la question. Je garde la main tendue, mais l’hybride ne me la serre pas, il se contente de me transpercer du regard et cela me forcerait presque à détourner les yeux. Pourtant, je reste immobile à attendre une réponse de sa part. Parce que l’on ne risque pas de s’entendre s’il ne m’adresse pas la parole.

Je doute qu’il voit que je suis un vampire, en même temps avec ce produit inhibiteur, je suis semblable à un humain, à la seule différence que je crains toujours autant le soleil et que j’ai encore besoin de sang pour vivre. Je peux donc mettre ces premiers préjugés de côté. J’aurais pu penser que son absence de courtoisie envers moi serait parce que je suis un vampire, et donc, qu’il a possiblement vécu une très mauvaise expérience avec eux… Mais s’il ne sait pas que j’en suis un, cela retire cette hypothèse. Peut-être est-il juste très peu sociable et que Ange est le seul à avoir réussi à le faire parler ? Si tant est que c’est le cas.

« Pourquoi… ? »

J’arque un sourcil devant sa question… Pourquoi quoi ? Pourquoi est-ce que je suis ici, ou pourquoi est-ce que je le salue et que je me présente ? Je m’apprête à rétorquer mais Deimos me force à reculer. Il avance vers moi et je suis obligé de prendre de la distance. Sa carrure imposante fait que naturellement, je courbe l’échine. Je fronce les sourcils devant sa tentative d’intimidation et pousse un soupir lorsque mon dos rencontre le mur. J’ai beau traiter équitablement chaque vampire et esclave qui croise ma route, je n’hésiterai pas à lui foutre une raclée s’il me pousse un bout.

Tout cela parce que justement, je traite tout le monde avec égalité et que je juge qu’un vampire et un esclave peut s’en prendre une s’il me pousse trop à bout. Son énorme main se plaque à quelques centimètres de mon visage et je plonge mon regard dans le sien après avoir jeté un coup d’œil à son bras. Je ne peux pas profiter de ma force vampirique pour le flanquer au sol. Avec cette substance qui annule mes pouvoirs, je vais être obligé de m’écraser… Le street fighting ne pourra rien face à un colosse armé d’un dard pointu.

« Qu’est-ce que tu fous là ? »

Je lâche un nouveau soupir et passe une main dans mes cheveux pour dégager mon champ de vision et mieux voir l’esclave qui essaye de m’intimider. Je me demande bien pourquoi il est aussi offensif avec moi, surtout que nous ne nous connaissons pas. Est-ce qu’il est jaloux parce que je suis le nouvel esclave de Ange ? Ou alors, il a juste un pète au casque. Qui sait ? Quoi qu’il en soit, je ne compte pas me laisser faire par lui et passe mon pouce sur le bout de mon nez en faisant claquer ma langue contre mon palais en signe d’agacement.

« ¡ Coño ! (Putain) T’y vas pas de main morte, toi, avec les nouveaux. Calme-toi mon grand, j’vais pas te voler ta place sur le canapé. »

Et puis soudainement, je passe sous son bras tendu et pivote sur le côté pour me libérer de son emprise. Je n’aime pas être bloqué de la sorte et je n’avais pas envie qu’il profite du fait que je sois coincé contre le mur pour me tabasser. Qui sait ce qu’il a dans le crâne. Je fais rouler mes épaules, cela fait des lustres que je ne me suis pas battu, moi qui adorait pratiquer le combat de rues avec des gars volontaires… Je vais peut-être devoir recommencer. Je fais craquer mes doigts et pousse une nouvelle injure en Espagnol avant de regarder Deimos, jugeant qu’il serait bien de me présenter sincèrement. Après tout, je vais passer 80 ans ici, il va bien falloir qu’il en apprenne plus sur moi.

« J’ai pris 80 ans d’esclavage pour avoir rédigé des pamphlets contre l’esclavage, et avoir aidé des esclaves à s’échapper. La milice a aussi découvert que j’aidais parfois des libres à trouver de la nourriture. C’est pas avec moi que tu risques quelque chose, crois-moi, amigo. »


L'apparence du code est reprise d'un LS de ©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Hellgazer
Messages : 19
Métier : Gladiateur
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Nouveau compagnon [ft. Deimos]   Sam 14 Juil 2018 - 18:23



Un nouveau compagnon

ft Julian Alvares

Impassible, la bête continua d’observer l’intrus avec méfiance et hostilité. L’intimidation était présente et pesante, mais aucune violence ne s’en dégagea. D’ailleurs, il laissa sa proie fuir son emprise sans broncher, sans même répondre à sa première déclaration.

Lentement, toujours aussi observateur, il se redressa et se tourna face à l’homme qui venait de se présenter à lui. L’attitude d’abord amicale de nouveau se transforma en quelque chose de plus hostile, méfiant. Les craquements de ses muscles, son attitude corporelle montrait bien que ce dernier était prêt à se défendre en cas de nécessité. Il n’avait donc pas affaire à un oméga. Pouvait-il espérer un gamma ? Ou allait-il devoir s’imposer pour établir la hiérarchie ?

Perdu dans ses pensées, il tiqua et revint à lui lorsque les paroles du nouvel esclave vinrent à lui.

« 80 ans ? »

Le visage impassible et sombre afficha alors une expression de surprise, discrète. Les yeux légèrement écarquillés, les lèvres entrouvertes. Néanmoins, celle-ci fut rapidement remplacée par un regard long et pesant.

Par réflexe, sa main vint avec douceur, mais détermination, se loger à son menton afin de relever ses lèvres comme s’il allait pouvoir y déceler des canines. Un réflexe idiot, car inutile et retira sa main assez rapidement.

« Mh… »

C’était donc cela. Ange avait trouvé un confrère… Un long soupir s’échappa alors de ses lèvres tandis qu’il se mit à masser son front. Pourquoi fallait-il qu’il soit entouré de vampire révolutionnaire ? Pourquoi devait-il s’en coltiner un deuxième ? Cette pensée le fatiguait déjà.

« Je comprends mieux. »

Lâcha-t-il simplement en se détournant de lui pour mieux se diriger à la cuisine, ou plus précisément au frigo. Il y trouva quelques bouts de fromage qu’il se mit à grignoter avant de finalement en proposer à ce dernier.

« Vous vous êtes bien retrouvés. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertad, Igualdad y Justicia
Messages : 102
Métier : Ancien milicien désormais esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Libertad, Igualdad y Justicia
MessageSujet: Re: Nouveau compagnon [ft. Deimos]   Mer 1 Aoû 2018 - 22:43

//

Rencontre musclée

***************

Je parviens à me dégager sans mal de l’emprise de l’hybride et prend rapidement mes distances, surtout avec sa queue que je crains voir se lever pour m’attaquer. L’esclave ne semble pas être satisfait de ma présence ici, et je ne parviens pas à comprendre pourquoi. Il n’y a rien en moi qui soit une menace. Je suis simplement un vampire qui vient purger sa peine et va faire en sorte que la cause pour laquelle il se bat, ne coule pas. Je me recule alors de quelques pas et verrouille mon regard sur la silhouette de Deimos. J’inspire profondément, les genoux légèrement pliés, prêt à recevoir la bête s’il jamais il lui venait à l’idée de se ruer sur moi. Mais il n’en fait rien. Il se contente de me détailler de ses iris sombres. Alors moi aussi, je me détends progressivement.

Je glisse mes mains dans mes poches et prends soin de lui montrer que je ne suis aucunement une menace… Surtout si c’est le genre de type à ne pas blairer les vampires. Il s’étonne sur ma peine. Je lui fais comprendre que je suis un noctambule mais je ne sais pas vraiment s’il a percuté la chose, probablement trop occupé à s’agacer de voir un nouvel esclave sur son territoire. Au bout de quelques secondes, néanmoins, il s’approche. Je me raidis, sur la défensive et baisse mes orbes sur sa queue, me méfiant le plus de cette appendice. Deimos se contente pourtant de soulever ma lèvre pour y voir mes canines. Elles sont belles et bien là et j’arque un sourcil, me laissant faire. Qu’est-ce qu’il lui prend, au juste ? Il ne croyait vraiment pas mes dires ?

« Mh… Je comprends mieux. »

Il se détourne de moi et se dirige vers la cuisine. Je le suis du regard et fini par entrer dans la pièce à mon tour, sans comprendre. Il pensant vraiment que j’étais simplement un humain ? L’évocation de ma peine ne lui a pas suffit ? Bordel, ce gars est vraiment du genre méfiant. Il ouvre le frigo et attrape un morceau de fromage qu’il me tend. Je refuse d’un hochement de tête et continue d’observer l’hybride. Ce type a une position de force ici, d’après ce qu’il me montre. Il garde le dos droit et le regard qu’il a pour moi me le fait vite comprendre. Pourtant, je suis loin de m’en sentir agacé. C’est surtout une certaine méfiance à son égard que je ressens. Surtout après qu’il ait essayé de s’en prendre à moi.

« Vous vous êtes bien retrouvés. »

Je fronce les sourcils à ses mots, me demandant si Deimos est au courant que Ange est un révolutionnaire. Je suppose que oui. Il n’aurait pas pu cacher ses activités à un hybride. Et puis, c’est un esclave, il n’est forcément pas satisfait de sa condition et au final, peut-être que son acte de brutalité précédent était simplement de la méfiance pour son maître. Je l’ignore. Je finis par hausser les épaules et par m’appuyer contre le plan de travail.

« Ouais, faut dire que j’ai eu pas mal de chance. J’aurais très bien pu tomber sur un malade qui m’en aurait fait voir de toutes les couleurs. Je suis content de me retrouver ici. Et de te rencontrer, par la même occasion. T’es là depuis longtemps ? »


L'apparence du code est reprise d'un LS de ©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Hellgazer
Messages : 19
Métier : Gladiateur
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Nouveau compagnon [ft. Deimos]   Mar 25 Sep 2018 - 11:05



Un nouveau compagnon

ft Julian Alvares


Le constat était simple et sans appel. Ce n’était pas un esclave qu’Ange lui avait ramené, mais un camarade. Et ce n’était pas une punition que le vampire en question subissait, mais un sursis. Bref, l’ordre dans cette maison n’était pas prêt de s’établir et cela fatiguait déjà l’hybride de combat. La question maintenant était de savoir comment il devait traiter ce nouveau venu. Étant donné que c’était la décision de son maître, il n’avait pas le choix de s’en accommoder. Mais cela ne voulait pas dire qu’il accepterait tout et n’importe quoi de sa part, au contraire.

Le langage corporel était bien plus parlant que les paroles. Et les deux hommes semblaient le comprendre, facilitant la communication. Les tensions étaient encore présentes, après tout, chacun allait devoir trouver sa place. D’ailleurs, les paroles du vampire sonnaient incroyablement faux aux oreilles du scorpion.

« Content de me rencontre, mh ? Humpf. »

La froideur de sa réponse laissait clairement entendre qu’il ne partageait pas ce sentiment. Et puis, ce genre de politesse totalement futile et hypocrite avait le don de l’agacer profondément.  Appuyer contre le plan de travail à l’ opposer de lui, il continuait de s’accommoder de sa présence avec méfiance.

« Non. »

Combien de temps ? Il n’en savait trop rien. Il commençait à peine à s’habituer à ce nouveau territoire et à ce maître irresponsable qu’il allait devoir gérer un nouveau trouble fait. Un nouveau grondement insatisfait s’échappa de lui à cette pensée. Si cela ne tenait qu’à lui, cela ferait longtemps que cet intrus serait chassé à l’extérieur… Sans doute qu’il allait devoir avoir une longue conversation avec son maître adoré pour s’expliquer. Mais en attendant, il était là.

« Et donc ? Qu’est-ce qu’Ange t’a raconté ? »

Bras croisé, redressé contre le plan de travail, il continuait de contempler le suceur de sang sans pouvoir s’empêcher de son montrer toujours aussi intimidant et curieux face à ce qui restait un intrus.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertad, Igualdad y Justicia
Messages : 102
Métier : Ancien milicien désormais esclave
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Libertad, Igualdad y Justicia
MessageSujet: Re: Nouveau compagnon [ft. Deimos]   Mer 26 Sep 2018 - 18:18

//

Rencontre musclée

***************

« Content de me rencontrer, mh ? Humpf. »

Je fronce les sourcils et observe l'hybride, glissant mes mains dans mes poches. Pourquoi est-ce qu'il est autant de mauvais poil, ce type ? C'est dingue. Il devrait être content d'être tombé sur un vampire pas trop chiant qui va davantage devenir son pote qu'un emmerdeur. Et lui, au lieu de ça, il fait la tronche. Franchement, je comprends que dalle. Il prend même ses distances avec moi et je me dis que je suis sûrement tombé sur quelqu'un de vraiment pas marrant. C'est rien, je pourrais essayer de le détendre un peu. Il doit simplement être du genre à ne pas aimer faire de nouvelles rencontres, c'est tout.

Je lève mon regard vers lui, en profitant tout de même pour lui demander s'il est là depuis longtemps et il s'avère que non. Oh, je comprends mieux... Il n'a même pas encore eu le temps de prendre ses marques, c'est pour ça qu'il n'est pas à son aise. Hannibal aurait dû me le dire plus tôt, je n'aurais peut-être pas été aussi chiant alors. Bon, le mal est fait. Je finis par investir un peu la cuisine, observant les lieux et j'ouvre le frigo, cherchant quelque chose à boire. Je souris de toutes mes dents en constatant qu'il y a de la bière et j'en attrape deux, les déposant sur la cuisine. Je lève le nez vers Deimos qui reprend la parole.

« Et donc ? Qu'est-ce qu'Ange t'a raconté ? »

J'arque un sourcil, ne comprenant pas vraiment le sens de sa question et farfouille dans les tiroirs à la recherche d'un décapsuleur. J'en trouve enfin un et m'affaire à décapsuler les bières avant d'en tendre une à Deimos. Je prends la mienne et me délecte du liquide. Je repose ensuite la bouteille et semble réfléchir. Raconté ? A propos de quoi... ? Il ne m'a rien raconté, en fait, il m'a simplement fait visiter la maison et nous avons discuté de la résistance et de la façon dont je peux lui prouver qu'il peut me faire confiance. C'est là que j'ai reçu ma première mission : me rapprocher de Vice Alexander. et à propos de Deimos ? Rien du tout, si ce n'est qu'il avait un hybride et c'est tout.

« Il m'a juste raconté qu'il avait récemment acheté un hybride, et c'est tout. Il m'a donné ton nom et juste dit que tu es assez calme. Mais on a surtout parlé d'autres choses, lui et moi. »

Je lui offre un sourire, préférant ne pas encore parler de la Résistance. Après tout, je ne sais pas trop ce que Ange a pu lui dire, je préfère le laisser prendre l'initiative.

« Mais j'ai pas envie de me faire une impression sur ce qu'on m'a dit. J'voudrais apprendre à te connaître en discutant avec toi, mon pote. »
L'apparence du code est reprise d'un LS de ©️ 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouveau compagnon [ft. Deimos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau compagnon [ft. Deimos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau compagnon de route
» E3 2012 - SWTOR
» Un nouveau compagnon ? - PV Alba.♥
» Un nouveau compagnon en or ! - SOLO
» TAO UN NOUVEAU COMPAGNON POUR MA TRIBU PAR DAYSIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Dornia :: Tour de ville :: Chez Ange, planque des libres-
Sauter vers: