AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum de RP interdit aux moins de 18 ans - Personnage masculin obligatoire - Monde fantastique à domination vampire
 

Partagez | 
Jezabel Maioresco [FINI!!!!]
Invité
Invité
MessageSujet: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 8 Jan 2018 - 1:55


Jezabel Maioresco




Identité



Age: 206 ans, 25 physiquement.
Surnom: Abel, Morphée.
Groupe:  Vampire neutre.
Nationalité/Origines:  Américaines.
Orientation:  Ambivalent.
Métier: Bouquiniste.
Signes Particuliers:  Moults tatouages, du torse au cou, la nuque complètement noire, le dos encré également, des crois blanches sur les phalanges. Il mange comme un cochon, s'en mettant non stop partout.

Derrière l'écran



Comment as-tu découvert le forum ? De partenaires en partenaires.
Es-tu un DC ? De qui ?  Non.
Age:  Plus de vingt ans, moins de trente.
Votre avatar provient de : Crimson Lazarus Blaque (OC) - Apriorii
As-tu lu le règlement ? Si oui, écris-en-nous la preuve ici :  Validé par le Créateur
Commentaire(s):  RàS mon capitaine.



Apparence



200 mots minimum:  

Jezabel, je connais son cœur par cœur. Depuis que je travaille pour lui, j’officie plus comme majordome, voire homme à tout faire que comme son assistant. Mais cela ne me dérange pas. Si je n’étais pas là pour le réveiller en début de soirée pour aller travailler, il ne le ferait pas. Il resterait dans son lit à ne rien faire, à ressasser le passé, encore et encore. Alors je le fais. Je le réveille le matin, lui prépare son petit déjeuner, avant de le laisser aller se doucher. Pendant ce temps, je lui prépare de quoi s’habiller. Il ne porte que du noir. Pantalon de ville, chemise noire, veste noire, manteau noir. Il a l’air si sinistre…

Et puis, lorsqu’il sort de sa douche, sa serviette nonchalamment enroulée autour de ses hanches si fines, j’avoue n’avoir pas réussi une seule fois à empêcher mon regard de s’attarder sur sa peau d’albâtre. Si pâle. Si froide. Si immaculée. Il a un grain de beauté, au bas des reins. Et sur le pectoral gauche, là où battait son cœur, jadis.

Je l’aide à s’habiller. Non pas qu’il n’en soit pas capable seul, loin de là. Mais si je ne suis pas là pour le motiver, il est… amorphe. Vide. Envie de rien. Et ça se voit dans ses yeux. Si clairs, ses yeux. D’un bleu splendide, qu’il cache sans cesse sous une paire de lentilles blanches. Il dit qu’il ne veut pas qu’on les voit. Il dit qu’il ne veut que plus personne y a accès. Car les yeux sont le miroir de l’âme… et qu’il est hors de question que qui que ce soit ai vu sur lui aussi profondément. Au-dessus de son regard perçant, deux sourcils bruns. Cette couleur n’est pas naturelle non plus. En soit… il n’y a plus rien de naturel chez lui, à partir du moment où il sort de son lit. Il est guindé, se force à se tenir droit. D’une droiture irréelle. Ses gestes sont lents, souples, calculés avec minutie. Pas un seul geste fait au hasard. Il ne fait rien qui soit irréfléchi, rien qui ne soit pas prévu.

Mais… non. Vraiment… je le trouve magnifique, mon patron… quel dommage qu’il se gâche autant…





Personnalité



300 mots minimum:
Je vous disais, tout à l’heure, que Jezabel se gâchait… et encore, je pèse mes mots. Il ne parle jamais de ce qu’il a vécu, avant. Mais on peut en deviner long, quand on le côtoie au quotidien. Il est si fermé, si froid, si distant. C’est volontaire, c’est calculé. Il n’a plus confiance en rien. Ni en lui, ni en les autres. Et tout ça, il le cache sous une apparence de sureté, de calcul, de… retenu, également. Il ne se dévoile pas. Ou alors, vraiment pas de manière volontaire. Parfois, dans l’intimité de la boutique, je le vois se perdre dans ses pensées, dans son passé. Il part ailleurs, et je n’aime pas ça. Je déteste perdre le peu de contact que je peux avoir avec lui.

Jezabel, c’est l’homme qui a tellement l’impression d’avoir perdu qu’il ne se rend pas compte de ce qu’il a aujourd’hui. C’est le genre d’homme, si vous ne lui dites pas vraiment ce que vous pensez, il ne le comprendra pas. Pire, il ne cherchera pas à le comprendre.

Et je crois que c’est ça le pire. C’est qu’il ne cherche même plus. Plus à s’ouvrir, plus à s’intéresser à grand-chose d’autre qu’aux livres. Il se plonge tout entier dans son travail, il efface tout le reste de ses pensées, de son esprit, de sa vision, de tout.

Il vit de manière effacée, ne cherche jamais à s’imposer, pour quoi que ce soit. Sauf quand il s’agit de moi. J’ai l’impression que ça ne le gêne pas.

Si, en réalité. Mais il ne le laisse pas paraître. Comme il ne laisse strictement rien paraître. C’est comme s’il avait sculpté dans le marbre. Impassible.

Au fond… je sais qu’il se sent seul. Je le pratique au quotidien, Jezabel. Mais il ne s’ouvre pas. Il faudrait qu’on le pousse un peu. Mais je n’ose pas. C’est mon patron, je ne peux pas non plus me permettre de trop m’imposer, de trop le bousculer. On parle de mon emploi, tout de même…

Mais pour le résumer, en un seul mot… Jezabel, c’est un…

Fantôme.




Histoire



400 mots minimum: Ecrire ici

Il pleut, aujourd’hui.

Des silhouettes sombres se découpent, dans le décor. Leurs pas pressés claquent sur les pavés. Ils se hâtent, pour se mettre à l’abri. Mais toi, tu restes planté là. Droit, comme un piquer, non loin d’un mur. Ta cigarette est détrempée. La pluie l’a faite cesser de se consumer. Tes longs cheveux platine dégoulinent sur ton long manteau noir. Les gouttes atterrissent sur tes chaussures bien cirées. Et ton regard si clair, si frappant, semble perdu. Ton esprit est ailleurs, alors que tu subis les affres de la météo.

Tu es dans le passé. Tu te revois, entre les bras de cette femme que tu aurais voulu pouvoir appeler mère. Tu te revois être éduqué pour devenir un parfait humain. Un parfait objet. Tu le revois se dresser devant toi pour la première fois. Son air sérieux, peut-être même sévère. Tu te souviens comme tu t’es senti subjugué, lorsque son regard pareil aux ténèbres s’est posé sur toi.

Tu t’imaginais déjà libre.

Tu ne veux pas te remémorer son nom. Pourtant, ta bouche s’entrouvre, ta langue effleure tes dents, bondit le long de ton palais, tes lèvres s’arquent, comme pour laisser s’échapper un souffle. Ga. Li. Le. O.

Un frisson te parcourt. Mais ce n’est pas le froid. Plutôt… Dégoût. Haine. Remords. Désir. Tu le désirs toujours autant qu’au premier jour. Mais il ne sera jamais tiens. En revanche, toi, tu lui as toujours appartenu. Corps. Cœur. Âme. Tout était à lui. Un mot et tu t’abandonnais. Un mot et tu obéissais. Un mot… et tu lui appartenais.

Au final, tu n’as jamais été libre.

Au début, tu étais le seul. Son seul. Son unique. Tu en étais heureux. Il ne se nourrissait pas sur toi. Il te dégustait. Comme le plus cher, le plus exquis des millésimes. Comme le plus rare met. Comme la chose la plus précieuse que l’on puisse avoir en sa possession. Il t’éduquait. Il t’élevait. Tu as appris à lire, à écrire, à compter. Il a fait de toi un être instruit. Un être polit. Un être maniéré. Une possession que l’on peut exposer sans craindre d’être ridiculisé par cette dernière. Un esclave convoité.

Mais tu étais trop lisse. Trop docile. Il s’est mis en tête de te trouver un petit frère. Tu ne veux pas te remémorer son nom. Pourtant, ta bouche s’ouvre dans une moue de dégout, se crispe, comme si tu t’apprêtais à cracher, avant de finalement, expectorer la dernière voyelle, se faisant froncer sourcils et nez sous la colère toujours trop vive. A. Ri. Stide.

Il te ressemblait. Beaucoup trop. Physiquement, surtout. Des traits fins, des cheveux clairs, une peau pâle. Il était presque ton sosie. Si identiques. Et pourtant, si différents. Il était ton parfait opposé, quant au caractère. Peut-être étais-tu trop naïf. Mais tu as appris à l’apprécier. Il était comme un frère pour toi. Et vous formiez les deux facettes d’une même pièce.  

Tu ne t’attendais cependant pas à te faire poignarder dans le dos.

Il avait bien remarqué avec quelle affection tu regardais votre maître. La façon dont ton sourire s’illuminait lorsqu’il était dans la pièce, ces étoiles qui apparaissaient dans tes yeux lorsqu’il s’adressait à toi, cette flamme réchauffant ta voix lorsque tu lui répondais. Il savait tout de tes sentiments inavoués à l’égard de cet homme qui t’a tant donné. Il prétendait ne rien ressentir pour lui. Ne pas le désirer. Ne pas… vouloir quoi que ce soit de lui. Il voulait sa liberté. S’échapper, un jour, être indépendant. Mais toi, tu tentais de le raisonner. De lui faire voir votre chance.

Sa chance, il a su la saisir.

Le maître t’a fait appeler, un soir, dans sa chambre. Il y faisait sombre. Mais cette odeur moite t’a sauté au nez. Le temps que tes yeux s’adaptent à la pénombre… et tu as remarqué cette silhouette se dessinant à travers les draps de soie. Il était là, ses longs cheveux platines détonnaient étrangement, dans la pénombre. Et il… te semble, aujourd’hui encore, avoir vu un sombre sourire sur ses lèvres. Tu as senti ton cœur se briser, alors que ton maître, indifférent, te demandait de leur apporter quelque chose à manger, sans même prêter attention à tes sentiments.

C’est ce jour là que l’étincelle de vie qui t’animait s’est éteinte et que ton sourire s’est brisé.

Tu as obéi. Tu as foncé à la cuisine.

Depuis ce jour, tu n’as plus jamais souri. Les années ont passé. Et tu t’éloignais d’eux deux, passant des heures entières dans la bibliothèque de cet homme que tu chérissais tant. Un soir, il est venu te trouver. Te confronter. Te demander ce qu’il se passait. Pourquoi tu étais si distant, si froid. Pourquoi tu avais changé. Tu ne lui as pas répondu. Pas à sa question en tout cas. La seule chose que tu as su rétorquer, ce fut de l’ironie.

« Vous ne vous en inquiétez qu’aujourd’hui. Quel grand maître vous faites. »

Avant de lui tourner le dos pour rejoindre ta chambre. Du moins était-ce que tu souhaitais faire. Au lieu de quoi, sans douceur, ta joue est allée embrasser le mur. Ta chemise s’est retrouvée arrachée, tes cheveux, tirés hors du passage de ses lèvres retroussées. Ses dents se sont plantées dans sa chair. Pour la première fois, il s’est nourrit de toi, te vidant de ton sang. Dangereusement. Tu l’avais mis en colère. Sa fierté d’immortel en a pris un coup. Mais, rongé de remord, il t’a porté avec toute la délicatesse du monde, avant d’aller t’installer dans son lit. Cette place que tu avais tant convoitée, des années durant.

Tu étais faible. Tu avais froid. Tu tremblais. Il s’est occupé personnellement de toi, les jours suivants. Prenant soin de toi avec attention, douceur. Il s’est excusé. Excusé de n’avoir jamais été capable de te considérer comme un homme, te considérant davantage comme un fils. Tu auras aimé qu’il te dise tout cela bien plus tôt. Mais à cet instant-là, cela ne te faisait plus rien. Tu es resté silencieux. Immobile. Et tu refusais de le regarder. Il priait pour que tu le pardonnes un jour, et tant pis si cela doit prendre l’éternité.

Il t’a offert ta liberté. Son poignet se trouvait devant toi. Le précieux liquide carmin s’échappait de sa peau sombre. Il t’ordonna de boire. Pour la dernière fois de ta vie, tu lui obéis. Il t’expliqua qu’il devait mettre fin à tes jours pour que tu puisses renaître. Plus beau, plus fort, plus libre que jamais. Tu as accepté. Tu te souviens de l’oreiller qu’il tenait. Juste au-dessus de ton visage. Tu te souviens de cette sensation angoissante que provoque la suffocation. Puis la libération.

Lorsque tu as rouvert les yeux, il se trouvait à tes côtés. Il te souriait. Mais toi, tu te sentais vide. Quoi que. Tu as ressenti… de la fierté, lorsque tu as senti le regard haineux de celui que tu considérais comme un frère et qui a tenté de tout te prendre. Toi, tu n’étais plus la chose de cette homme tant aimé. Tu étais son fils. Il t’a donné son nom. Et tu le portes, aujourd’hui.

Tes lèvres s’embrassent l’une l’autre, avant de s’arquer comme pour laisser passer un soupire pincé, tu fais trembloter ta glotte pour faire rouler cette lettre, avant que, finalement, ta mâchoire ne descende pour libérer la dernière voyelle. Ma. Io. Re. Sco.

Lorsqu’il a estimé ne plus avoir quoi que ce soit à t’apprendre sur ta condition nouvelle, il t’a offert ton indépendance en louant pour toi un appartement, à l’autre bout de la ville. Mais ce n’était pas assez. Tu en voulais plus. Tu as suivi des formations. Tu avais un objectif : tu voulais ouvrir une boutique où tu y vendrais des livres anciens, rares.

Et tu as réussi. En moins de deux-cents ans, tu as été capable d’ouvrir ta librairie. Ton public ? Des hommes riches, souhaitant que tu leur trouve des pièces de collections. Tu es, aujourd’hui, négociateur, chercheur -voire, parfois, détective-, conseiller et vendeur. Et tu n’as encore jamais échoué à une seule commande. Tu tiens à ta réputation. Tu tiens à ton image. Et tu en prends soin comme de la prunelle de tes yeux.

Et te voilà, sous la pluie, trempé jusqu’aux os. Ton assistant te tire la manche. Il t’appelle. Et tu réussis, enfin, à t’extirper du passé. Son regard semble inquiet. Il n’aime pas, lorsque tu pars ainsi, dans tes pensées. Il te demande de rentrer, te promets de te préparer un café, de te sécher les cheveux, de te coiffer. Il est toujours là pour toi. Il est ton homme de confiance. La seule personne sur laquelle tu peux compter.

Mais ça, tu ne le lui dis jamais. Tu ne le laisses même pas voir.

Il n’en a pas besoin, au final. Il te connait trop bien, pour cela.


La suite, inrp.




Dernière édition par Jezabel Maioresco le Ven 2 Fév 2018 - 14:46, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vampire gentil
Messages : 109
Métier : Danseur/ serveur
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire gentil
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 8 Jan 2018 - 3:03

Bienvenue a toi joli monsieur

_________________

   
   
“Je ris de douleur et l’on me trouve gai.”


   
(c)Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 8 Jan 2018 - 8:48

Bienvenue, courage pour la fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 8 Jan 2018 - 18:13

Bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 48
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 8 Jan 2018 - 18:24

Ces yeux owo !
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche *^*

_________________
Altaïr
♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 8 Jan 2018 - 21:25

J'aime beaucoup le "design" de ce personnage, il est...saisissant ! ##

Bienvenue en tout cas o>
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 8 Jan 2018 - 22:38

Hey !

Superbe Vava et surtout Bienvenue à toi <3 <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 8 Jan 2018 - 23:36

Haaaanwn ♥️
Merci à tous pour vos petits messages :)
Je vais m'attaquer sérieusement à ma fiche sous peu.
Il me faut juste... vous savez, me sortir les doigts, arrêter de procrastiner, tout ça...
Arrêter de trouver que j'écris que de la daube en barre, aussi, haha...
Mais merci beaucoup pour vos compliments !
Heureux que l'avatar vous plaise ! Ca fait déjà quelque chose de bien dans ce personnage tout pété, haha ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 83
Métier : Emmerdeur professionnel (quoi? C'est pas un métier?)
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 9 Jan 2018 - 6:36

Bienvenue à toi!
Bon courage pour le reste de ta fiche! o/

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur
Messages : 1136
Métier : Supporter mes adorables membres ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 9 Jan 2018 - 10:39

Bonjour et bienvenue Jeza :)

Si tu as des questions, n'hésite pas à venir PM un membre du staff!

Bonne continuation pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 9 Jan 2018 - 11:54

Bienvenue à toi mini-moi
Revenir en haut Aller en bas
Slave Sitter
Messages : 154
Métier : Slave sitter
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Slave Sitter
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 9 Jan 2018 - 15:03

Bienvenue beau monsieur :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 9 Jan 2018 - 15:33

Merci beaucoup

Denis > Ah oui. En effet. Je fais très mini-toi haha ! Et didiou, que j'aime ta plume owo genre vraiment beaucoup ! :o
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Sam 13 Jan 2018 - 2:05

Bienvenue ! On aura bientôt tout le gang d'Apriorii si ça continue =P et ce n'est pas pour me déplaire ~ Courage pour terminer ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Sam 13 Jan 2018 - 2:56

Merci beaucoup Quinn !

Cette fiche me les brise. Je ne suis jamais satisfait ;w;
Du coup j'efface tout pour reprendre de zéro... ça me pèse :')
Mais je m'accroche ! èé
Revenir en haut Aller en bas
Mignon malgré lui
Messages : 162
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 15 Jan 2018 - 13:45

Bienvenue parmi nous !

Courage pour ta fiche ! On a hâte de voir ce que donnera le contenu final ~


_________________
#ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mer 17 Jan 2018 - 2:30

Merci beaucoup Liam ♥️
Moi aussi, j'ai hâte de voir ce que donnera le contenu final, haha :') ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur
Messages : 160
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 22 Jan 2018 - 13:36

Coucou et bienvenue Jezabel, c'est aujourd'hui que tu dois finir ta fiche normalement, tout est ok? N'hésite pas à demander une semaine de délais supplémentaire si besoin. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Lun 22 Jan 2018 - 20:34

Bonsoir !
Excusez moi du retard de réponse !
Je voudrais bien un petit délais s'il vous plait !
J'ai fini l'histoire, mais je galère un petit peu sur le physique et la psycho qui sont mes bêtes noires... Je ne lâche pas l'affaire et je speed autant que faire se peut !
Merci à vous ;w; ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
Fondateur
Messages : 1136
Métier : Supporter mes adorables membres ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 30 Jan 2018 - 9:46

Salut Jeza :)

Tu t'en sors ? Le délai sup' accordé pour que tu finisses est désormais dépassé. Ta fiche devra être finie aujourd'hui ou demain avant minuit sinon elle sera archivée et ton compte supprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 30 Jan 2018 - 11:02

PARDON !
J'ai eu une semaine d'enfer et un lundi pas évident...
Mon chat est passé par la fenêtre et s'est cassé une patte hier d'où le fait que J'ai pas pu rusher...
Est ce que je peux abuser et la finir aujourd'hui ? éè

Vraiment désolé ><
Revenir en haut Aller en bas
Fondateur
Messages : 1136
Métier : Supporter mes adorables membres ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 30 Jan 2018 - 11:04


Ouch :c Ton chat va bien ? >.< Oui, comme dit, aujourd'hui ou demain :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 30 Jan 2018 - 11:06

Elle est actuellement chez le vétérinaire, on attend que le chirurgien rappelle pour l'operer.... je suppose qu'elle sera pas de retour à la maison avant jeudi voire vendredi ><

Merci >< vraiment désolé du temps pour cette fiche éè
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Mar 30 Jan 2018 - 18:27

Voilà, désolé du double post !

Mais j'ai fini, comme promis ce matin éè ♥️

Merci encore du délai ♥️♥️♥️♥️

Et merci de votre attention ♥️
Revenir en haut Aller en bas
♠ Joker ♦
Messages : 142
Métier : Directeur de Farmacom / Membre du Conseil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
♠ Joker ♦
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   Ven 2 Fév 2018 - 6:49

Hello there et bienvenue !

J'ai lu ta fiche et je n'y vois pas de soucis, elle est bien écrite et plaisante à lire.
J'ai cependant un seul doute que j'aimerais éclaircir avant de te valider, Quel âge a Jezabel quand son maitre l'obtient ? C'est peut-être moi qui ne sais pas lire, dans le doute, je préfère demander pour m'assurer que nous n'avons pas un petit soucis de contexte ^^

A bientôt !

_________________
The Joker:
 

Look at this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jezabel Maioresco [FINI!!!!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jezabel Maioresco [FINI!!!!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Premiers pas :: Présentations :: Fiches archivées-
Sauter vers: