AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


/!\ FORUM RP 18+ Yaoi au contexte contemporain fantastique. Monde dominé par les vampires. Maîtres/Esclaves - Politique - Action seront au rendez-vous /!\
 

Partagez | 
Suave esclave, esclave sauvage (ft. Njaka)
Vampire ni pour ni contre
Messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire ni pour ni contre
MessageSujet: Suave esclave, esclave sauvage (ft. Njaka)   Mar 5 Sep 2017 - 17:35

ft. Skanda

ft. Njaka

「 Suave esclave, esclave sauvage 」
Timides, incoercibles, dessinant des ombres dans la lumière vespérale, mes pieds m'avaient mené vers le magasin d'esclaves et ce n'est qu'une fois à l'intérieur, quand un retour en arrière aurait paru aux yeux de tous ridicule que je m'étais senti con, que je m'étais rendu compte d'où j'étais. Un esclave... est-ce que j'en avais vraiment besoin ? Certes, je ne pouvais nier qu'il y avait quelques avantages à en posséder un, mais étais-je vraiment prêt à m'occuper de quelqu'un d'autre que de moi-même ? Mais je ne pus y songer plus longtemps ; le vendeur était là, me souriant aimablement tout en pensant à l'argent que je pourrais lui fournir – et sans doute de quelle teigne je pourrais le débarrasser – et attendant sans doute que je parle. Les yeux ronds, je ne sus que dire. Je le saluai, bien sûr, parce que j'étais poli, mais n'étant jamais vraiment entré dans ce genre d'endroits, surtout pour un achat, les mots me manquaient. Heureusement, il fit la conversation pour deux et m'extirpa quelques informations dont je ne me souviens plus. En fait, cette discussion ne m'a pas marqué plus que cela pour que mon cerveau la retienne de manière durable.

Quelques instants plus tard, il m'amenait pour voir les cages et la marchandise charmante qu'elles contenaient. Ici, il n'y avait, à vue de nez, que des hybrides, et la plupart semblaient malheureux. Je sentis mon cœur se serrer douloureusement dans ma poitrine. N'ayant jamais subi par le passé de tels traitements, je ne pouvais bien sûr pas pleinement comprendre leurs souffrances, mais je tentais de les imaginer, et ce que ça m'apportait n'avait rien de positif. Pauvres êtres. D'un coup, j'avais envie de tous les adopter, de tous les prendre avec moi, dans ma maison. Mais je savais bien que ce n'était pas possible.

J'écoutais d'une oreille terne les palabres du vendeur qui me présentait les différents esclaves qui pourraient me convenir. Mouais, non, pas celui-là, et celui-ci avait l'air bien trop agressif. Je n'avais sans doute pas la tête à m'occuper de quelqu'un de désagréable. Ni l'envie. Une personne douce me conviendra tout à fait. Comment ça, celui-ci est déjà réservé ? Il est mignon pourtant.

Une aile venait d'être visitée par nos pas et je ne m'étais toujours pas décidé. Je suivis donc mon hôte vers un autre côté du magasin, où il me disait, il y avait quelques merveilles. Aux prix des plus exorbitants. Avais-je vraiment envie de dépenser autant pour un esclave avec qui, peut-être, je ne m'entendrais pas ? Je m'apprêtais à remercier l'homme et à prendre congé pour vite rentrer chez moi lorsqu'une odeur m'attira. Et sans vilain jeu de mot, je pouvais sans problème affirmer que ça sentait le fauve, et pas qu'un peu. Je tournai la tête dans toutes les directions, cherchant l'origine d'une telle senteur – ou plutôt puanteur – quand je vis un pauvre esclave mussé dans un coin d'une cage. Et dans celle d'à côté, un charmant hybride qui semblait très satisfait de la terreur qu'il dégageait vis-à-vis d'autrui. Ah. Ça venait de lui.

Doucement, je m'approchai de cette adamantine personne, à l'éclat sauvage et au sourire brillant. Il m'intriguait. Je lus sur le grillage son nom. Njaka. C'était déjà dur à prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 12
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Suave esclave, esclave sauvage (ft. Njaka)   Sam 9 Sep 2017 - 17:21

Deux mois que je suis dans cette cage à regarder les esclaves être amenés et vendus. Mon voisin de cage avec qui je m'entendais si bien a été vendu depuis quelques jours et je n'ai plus de compagnons autour de moi.

La plupart des vampires ne viennent pas par ici. Et je suis sûr que ce con de vendeur l'a fait exprès ! Quand on voit des cages vide dans le fond du magasin est-ce qu'on a envie d'y aller ? Bien-sûr que non ! On se dit qu'il n'y a rien à voir ! Et c't'enfoiré ne veut pas qu'on m’achète. Je lui rapporte trop d'argent en arène ! Bref je m'en fou. Mais merde, je me fais chier ! Certes, je peux dormir quand je veux, autant que je veux. Mais le reste de temps, je tourne en rond. Au moins avant, j'avais un voisin que je pouvais emmerder. Mais là, rien, je tourne en rond, me lave, mange, ... Bref... Je fous rien.

Mais des pas vers moi me font me redresser. Un vampire. Son air jeune me fait tout de suite penser qu'il ne s'intéressera pas à moi. Et pourtant... Il s'arrête devant ma cage pour lire mon prénom.

- Bonjour !

J'essaie de paraître poli, j'ai envie de sortir d'ici. Même si je sais que s'il m’achète, il me ramènera aussi tôt. Mais au moins, j'aurais essayé et je pourrais peut-être changer de magasin et avoir plus de voisin à faire chier. Je lui offre un sourire qui essaie de paraître « gentil », mais mes canines rendent les choses un peu différente. Mon sourire est donc plus sauvage et presque provocateur. De toute façon, je ne sais pas sourire autrement à part quand c'est naturel.

- Alors, comme ça on cherche un esclave ? Je ne suis peut-être fais pour votre salon ! Mais je serais vous faire gagner des sous ! À votre avis pourquoi je ne suis pas encore vendu, et pourquoi on ne m'a présenté à vous ?! Parce que ce salaud se fait de l'argent sur mon dos en m'emmenant en arène. Et vous pourrez faire pareille ! Je suis un bel investissement.

Oui, je me vends ! Et alors ?! En plus il n'y a pas de vendeur qui l'accompagne. Je préfère être chez un vampire dans un vrai lit ou avec quelqu'un à qui parler, et faire des trucs de mes journées qu'être dans un stupide magasin à tourner en rond. Les autres esclaves préfère être libre parce qu'il y a de méchant vampire. Okay ! Je veux bien ! Mais moi je sais me défendre s'il va trop loin. Donc je n'ai rien à craindre à me faire acheter. Et puis, lui et ses cheveux gris ne semble pas pourvoir me faire du mal. Alors bon, je tente ma chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire ni pour ni contre
Messages : 34
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire ni pour ni contre
MessageSujet: Re: Suave esclave, esclave sauvage (ft. Njaka)   Dim 10 Sep 2017 - 17:48

ft. Skanda

ft. Njaka

「 Suave esclave, esclave sauvage 」
Alors que je levai mes yeux pour observer de plus près l'esclave à l'hygiène sans doute un peu douteuse, je remarquai qu'il était déjà en train de me regarder. Timidement, je lui souris. J'aurais presque eu l'impression qu'il allait me bouffer. Cependant, il y avait un petit quelque chose chez lui, dans son comportement qui ne cessait de m'attirer. J'étais toujours dans les limbes concernant une possible adoption dans ce refuge pour esclaves, mais celui qui était en face de moi poussait peu à peu mon choix vers le positif. Et je trouvai bizarre.

Parce que honnêtement, qu'avait-il ? Pas loin, il y avait tout un tas d'esclaves plus beaux, plus propres et certainement plus charmants. Celui-ci semblait être fait pour se foutre de la gueule du monde. Son sourire était carnassier, et n'avait rien de gentil, ni de doux. J'avais, tout près, un véritable prédateur. Et je ne sus pas pourquoi, mais se simple fait ne fit qu'augmenter mon attention. Je ressentis même un peu d'excitation. La vie avec lui, à la maison, pourrait se révéler pleine de surprise. Il avait la tête à mettre de l'animation partout où il allait. Tout ce qui était autour de moi était face, en ce moment, j'aurais bien eu besoin de cet esclave.

Puis, je pensais au sexe, aussi. Et je crus que j'allais m'auto-gifler.

Par contre, pour se vendre, il était plutôt nul. Enfin, il était sûr que plein de vampires seraient intéressés par sa valeur pécuniaire, mais ce n'était pas mon cas. Qu'importe l'argent que me rapportera mon esclave, je ne les achetais pas pour faire du pognon sur leur dos. L'important, pour moi, étant de leur donner un mode de vie sain et heureux et de me satisfaire moi-même avec un peu de compagnie. Alors même s'il prospectait joyeusement sur ses futurs combats, je secouai la tête et lui avouai simplement que je n'étais pas ici pour acheter une vache à lait.

Cependant, je n'allais pas reculer. Il se battrait s'il en avait envie – même si je n'étais pas forcément pour les combats en arène, je n'aimais pas voir ces pauvres hybrides blessés – mais il ne serait pas chez moi sans cette optique. Je me tournai par la suite vers le vendeur qui attendait un peu plus loin ;

« J'aimerais prendre cet esclave, s'il-vous-plaît. »

Bon, l'homme ne semblait pas ravi de mon choix et tenta même de m'en dissuader, mais je tint bon et signai les papiers relatifs à l'adoption. Je payai ensuite une somme assez conséquente pour acquérir le dénommé Njaka et revint vers lui, une fois sûr qu'il serait bien à moi. Je ne lui avais que peu parlé, le pauvre.

Après que je vendeur ait ouvert la porte grillagée de la cage, je me penchai à l'intérieur. Bon, déjà, au niveau de la propreté de ce garçon, il y aurait bien des choses à mettre au point, mais je ne flancherai pas. Il deviendrait propre, un point c'est tout.

« Allez, tu peux sortir. Tu es libre, suis-moi. »

Ces paroles choquèrent celui qui me l'avait vendu mais je le rassurai d'un regard. Je ne laisserai pas ce lion courir dans les rues tout seul, en totale liberté, mais par rapport au magasin dans lequel il moisissait depuis un moment, oui, il était libre. Et j'espérais que je pourrais le rendre un peu plus heureux que dans cette cage trop petite et malpropre. Il méritait mieux. Comme tout le monde.

« Tu auras un joli lit qui sent bon, tu verras. Et un grand bain pour que toi aussi, tu sentes bon. »

Je posai les yeux sur son corps. Il ne semblait vraiment pas frais. Ses vêtements non plus, d'ailleurs. Ah ! Les choses allaient changer pour ce félin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 12
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Suave esclave, esclave sauvage (ft. Njaka)   Dim 29 Oct 2017 - 16:46


Je ne comprends plus rien mais j'ai l'impression que tout se passe bien. Il ne m'a pas adressé la parole pourtant je suis sûr qu'il m'a acheté. Je ne grogne pas. Je le regarde faire de loin tout en fusillant le vendeur des yeux quand il essaie de dissuader mon nouveau futur maître.

J'attends donc tranquillement qu'on vienne m'ouvrir, en espérant que tout se passera bien. Que je pourrais dormir quand je veux, me doucher tous les 4 jeudis et qu'il me donnera des bons gros steaks d'antilope. Je vais peut-être quand même faire un effort pour la douche... Peut-être... à moins que ce soit mon odeur de fauve qui l'ait convaincu. Ça serait génial ! Je suis sûr que je ne suis pas le seul à aimer mon odeur de fauve, d'homme, de sang et de crasse. Et puis merde je ne suis pas sale ! Je me lave ! Comme le félin que je suis. Bizarrement ça dérange personne quand leurs chats domestique se lavent comme moi.

Bref ! Ce trou du cul de vendeur et mon maître -parce que vu les papiers qu'il a dans la main ce n'est plus mon futur maître mais bien mon maître.- se rapproche de nouveau de moi et il m'adresse enfin la parole. Libre ? Je sors de la cage sans lui adresser de sourire et je le suis.

Content, je ne lui parle pas, je ne le montre pas, mais je suis content, en plus il a l'air hyper sym... Attends, il m'a parlé de douche ? Donc il est pas fan de mon odeur...Merde ! J'y ai vraiment cru moi ! Je pensais qu'il était attiré par mon odeur, où sont les vampires qui aiment les vrais mâles, les vrais fauves !?

Mais je peux faire un effort. J'ai pas vraiment envie de revenir dans cette connerie de magasin. Ouais... Mais... J'ai pas envie de me doucher... Une fois par semaine c'est pas si dur.

Je hoche la tête pour lui répondre tout en continuant mon combat intérieur mais je le suis jusque chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Suave esclave, esclave sauvage (ft. Njaka)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Uruk-Haï sauvage
» creation d'un BB ork sauvage
» Profil d'Uruk Haï sauvage
» petit dio pour ork sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Hors Rp :: Archives :: RPs Terminés-
Sauter vers: