AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


/!\ FORUM RP 18+ Yaoi au contexte contemporain fantastique. Monde dominé par les vampires. Maîtres/Esclaves - Politique - Action seront au rendez-vous /!\
 

Partagez | 
Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]
Invité
Invité
MessageSujet: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Mar 18 Juil 2017 - 5:27


Shopping de force
Envie de tout casser... J'en ai marre, j'en ai ma claque ! Depuis que je suis chez l'autre salade, je n'arrête pas d'être sérieusement irrité. J'ai beau lui faire des coups dans le dos, ce con ne cesse pas de trouver une réponse pour me punir. Raaah j'en ai marre ! Je devrais pas être son jouet ! Je devrais être libre et jouer avec ouais ! Mais il est clairement plus fort que moi et il a tout les droits cet enfoiré. Cette fois j'ai clairement décidé de lui faire le plus gros doigt d'honneur du monde. Tout ça en plusieurs étapes. D'abord, se faire la malle. Je m'habille pour ne pas passer pour un clochard, prend mon sac avec le téléphone portable que ce crétin m'a filé pour que je fasse mumuse. Ensuite, la porte de sortie. Il est partit bosser, parfait, je peux passer par l'entrée, ah ah ce con, il a oublié de m'enfermer. Ça lui apprendras bien ! Puis courir, encore et encore, assez pour m'éloigner de la zone résidentielle et attirer en pleine zone commerciale. Merde, j'ai pas intérêt à me faire repérer là. Allez, soit naturel, t'es là pour... faire des courses pour ton enculé de maître tiens, ça passeras bien. Les mains dans les poches, je déambule à la recherche d'une chose à faire pour en foutre plein la vue et accessoirement faire chier Seigei... M'en fou de me faire ramener à la baraque par les oreilles, c'est lui qui prendras pour ne pas m'avoir surveiller.

Je finis par me paumer comme un con dans une ruelle. Bah, tant pis, ça devrait aller. Y a pas l'air d'avoir grand monde. Le temps que quelqu'un remarque ma connerie, j'aurais eu largement le temps de rentrer et de me poser avec les doigts de pieds en éventail. Un bon gros paquet de cartons, ça devrait être un bon début. Un regard à droite, un à gauche... Et je sors le briquet que j'ai piqué au passage. On va commencer par faire un joli feu de joie ! Je met le feu à ces cartons et les observent commencer à s'embraser. Parfait ! Ça devrait pas cramer la boutique et les vampires à coté, juste bien leur foutre les jetons ! Je ricane fièrement et m'éloigne rapidement pour pas qu'on me relie à ce crime. Je pars dans une autre ruelle et réfléchit à quelle autre vacherie faire ici. Des vitres.. Ouais allez, bonne idée... J'ai des bonnes godasses, ça devrait largement le faire. Je m'étire d'abord, histoire d'être prêt à détaler si jamais ça venait à me courser.

Mais bon, clairement aucun risque. Je pourrais fuir tranquille, je suis un vampire après tout, je peux courir plus vite que tout le monde ! Et j'emmerde royalement la milice, elle auras pas intérêt à venir me faire chier ! Ça vaut clairement pas un bon hacking qui fout bien la merde, mais sans pc sous la main, je peux pas faire grand chose. Fait chier, je suis limité à des crimes de racaille. Bah osef, c'est ce que je suis après tout, une racaille lapin vampire ! Je suis unique vous dis-je ! Avant de cognez avec mes pieds, j'ai remarqué un bout de ferraille laissé là. Eh bah parfait, ça casseras mieux ! Je saisis la barre d'acier en question et allait frapper mais... Quelque chose m'a déranger sur le coup. Et en tournant le regard, j'ai remarquer que j'étais plus seul. Et merde, v'là les emmerdes. En plus il a l'air balèze. Mais j'me laisse clairement pas démonter. La barre de fer sur l'épaule, je clame non sans agressivité :

« T'as un blem ? Fiche le camp de là ! »

J'allais quand même pas me laisser emmerder par un type juste parce qu'il fait deux têtes de plus que moi ! Je suis puissant, je fais ce que je veux ! Et j'emmerde tout le monde ! Foi de Maxwell, ça va barder !


Dernière édition par Maxwell le Jeu 20 Juil 2017 - 4:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 54
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Mer 19 Juil 2017 - 4:51


Maxwell et Marin



La nuit venait de tomber depuis peu, le frigo de la cuisine d'Alec était complètement vide, Marin avait levé les yeux au ciel en refermant la porte, soupirant des injures à l'égard de Sasha, mais lui aussi était en tord. Il fallait dire que la semaine dernière, il s'était bien rempli la panse, en ne partageant pas ou très peu avec l'autre esclave du manoir. La nourriture était sacrée aux yeux du crabe. Avant de partir du Manoir, avec une liberté nouvelle dont il prenait soin, le crabe avait demandé de l'argent à son maître.

Il avait quitté la maison avec un sac à dos, direction le supermarché le plus proche. Enfin pas si proche que ça, puisque le manoir se trouvait quand même à plusieurs minutes du centre-ville. Après plusieurs minutes de marches, Marin avait finalement réussi à arriver au centre-ville, il fit ses emplettes, choisissant des mets de choix et agréables à cuisiner, enfournant tout ça dans le sac et partant avec un quignon de pain dans la main.

Le retour allait être long, alors au temps profiter un peu du centre ville, pour se faire une balade, avant de rentrer quand il en aurait mal, pensa-t-il.

La tête vide, il avait suivi ses pas, croquant par ci et par là dans le quignon, qui devint rapidement de plus en plus petit avant de disparaître. Les dernières miettes croquantes sous ses dents.

Ses pas l'avaient mené à quelqu'un, enfin, il fallait surtout dire que c'était un hasard, comme il était arrivé silencieusement, il avait assisté au coup de pied dans la vitre de la boutique. Marin était passé par le haussement de sourcils puis aux froncements de ceux-ci , la bouche pincée. Analysant clairement les actions de l'énergumène.

Le bruit métallique avait rapidement attiré son attention, ses vêtements se froissèrent à son mouvement d'épaule, suivit de la nuque qui craqua. Ce n'était nullement une intimidation, il avait juste eu besoin de le faire, pour soulager sa nuque.

L'étranger venait de le voir et sa réaction ne se fit pas attendre, l'air impassible et ses yeux cuivrés furent éclairé, par les phares d'une voiture, les rendant brillants, du moins pour une fraction de seconde.

« T'as un blem ? Fiche le camp de là ! »

Il semblait si jeune, mais son langage vraiment déplacé le fit sourire, moqueur, un léger rire remontant du fond de sa gorge. Qu'est-ce qu'il comptait faire avec sa barre de fer ? Il était tout de même curieux de voir de quoi, il était capable et qu'elle tête, il allait faire, s'il paraît son coup.

Cependant, Marin n'avait pas bougé, il était détendu. Et d'un ton narquois, il avait ajouté.

«Alors gamin, tu t'es perdu ? Ce n'est pas une bonne méthode de casser la vitre, pour rentrer chez soi, tu sais, même si tu as perdu les clés.»

Marin n'était pas con et savait parfaitement, que la boutique n'était probablement pas chez l'individu, le crabe avait juste envie d'être taquin.

«Tu vas te faire mal avec cette barre..tu sais elle est vraiment lourde et les objets comme ça, sont interdits aux enfants.»

Il le taquinait, c'était gentillet.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Dernière édition par Marin le Jeu 20 Juil 2017 - 4:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Mer 19 Juil 2017 - 12:05


Shopping de force
Le grand balèze s'était approché sans crainte. Bah en même temps, quand t'es foutu comme ça, je comprend que t'as des couilles. Mais c'est pas pour autant que j'allais me démonter et filer la queue entre les jambes. Je gardais ma barre bien en main, prêt à l'utiliser pour me défendre si il lui venait l'idée de s'en prendre à moi. Je suis pas ouf, j'ai pas encore une méga force alors mes poings vont clairement lui faire l'effet d'une mouche. Je pensais restez zen avec lui, mais dès qu'il a ouvert la bouche, mon poing s'est serré sur mon arme de fortune. Gamin ?! GAMIN ?! Mon sang n'as fait qu'un tour. Pour qui il me prend ?! Je suis loin d'être un gosse, je suis un putain de vampire et je lui arrache la tronche quand je veux moi ! Puis rentrez chez moi ? Wesh je casse les vitres de l'arrière  d'une boutique, il est ouf lui ! Je vis sûrement pas dans une poubelle pareille ! Il se fiche clairement de moi. Puis il en rajoutas une couche. Me faire mal avec cette barre ? Il me sous-estime clairement... Et il m'irrite aussi. J'étais venu me détendre et voilà qu'on me bazarde un machin géant pour me casser les castagnettes.

« T'sais ce qu'il te dit le gamin ?! »

J'ai les oreilles toutes droites, le poil hérissé et l'envie de bondir sur lui pour lui faire manger de la ferraille... Mais je tente de rester calme quand même. Mais bordel que je veux lui casser la tête ! C'est plus fort que moi, je renchérit verbalement :

« Je suis pas un gamin pigé ?! Je suis un vampire ! Je suis un vampire et je vais te faire une tête au carrée si tu continues de me regarder avec ta tête de con ! »

Puis je remarqua qu'il avait un sac. Tiens donc, je suis curieux de savoir ce qu'il y a là dedans... Avec un peu de chance... J'ai la dalle. Je dressas le regard sur lui et fit un grand sourire. J'allais jouer avec lui tiens. Je me redresse bien et tapote ma godasse avec le bout de la barre métallique. Puis d'un air presque angélique, je reprend :

« J'sais pas ce que t'as dans ton sac, mais si t'as du chocolat, tu me les files et je passe l'éponge pour cette fois. Et m’arnaques pas mammouth, du vrai, pas en poudre pour ton petit chocolat du matin. »

Ai-je dit en continuant de traîner un peu l'acier sur le sol, histoire de bien rappeler que moi, je suis armé. Je compte pas être un ange, je compte bien me venger de m'être fait traiter de gamin. Okay, il a l'air d'avoir plusieurs piges de plus, mais c'était pas une raison pour me manquer ainsi de respect ! Je tend ma main libre vers lui, un mouvement des doigts pour lui dire de se grouiller. Je suis pas patient, j'ai bien assez attendu comme ça. Et j'ai faim. Et mon noble ventre, on le fait pas attendre. Je me lèche les lèvres aussi en pensant, quel goût a son sang ? Bah, si je lui colle un coup, je finirais bien par le savoir ! Allez grouille maintenant, j'ai la dalle !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 54
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Jeu 20 Juil 2017 - 5:17


Maxwell et Marin



Les oreilles dressées sur la tête et son air énervé, laissait facilement comprendre à Marin que l'individu, n'était pas un vampire mais bien un hybride un peu frappé, du moins ce qu'il en voyait. Ses blagues n'avaient pas eu l'air de le dérider mais plutôt de l'énerver un peu plus. En soit, il s'y attendait un peu, le lapin n'avait pas l'air de rigoler souvent, du genre tendu du string, ça vie ne devait pas être drôle! Pensait-il et pourtant Marin n'avait pas envie d'arrêter son petit jeu de taquinerie sur le « gamin ».

« Je suis pas un gamin pigé ?! Je suis un vampire ! Je suis un vampire et je vais te faire une tête au carrée si tu continues de me regarder avec ta tête de con ! »

Marin en avait eu les yeux écarquillés, jouant la comédie face à la nouvelle, comme s'il avait été impressionné, juste pour voir la réaction de l'herbivore, avant d'éclater de rire, non bien sûr, il n'avait pas ri aux éclats, mais ça restait tout de même vexant. Le crabe avait repris son air sérieux, comme pour déceler la blague du plus jeune, en vain. Le pire c'est qu'il en était persuadé, apparemment.

* Omoshiroii
 面白い *


Se faisant la réflexion mentalement. L'insulte gratuite, ne lui avait pas vraiment plu et un léger froncement de sourcils était passé sur son visage, rendant celui ci glacial durant une fraction de secondes. Le lapin semblait avoir changé de tactiques pour tenter d'amadouer Marin, enfin peut être essayer t-il de l'intimider se tâtant le bout du pied avec la barre métallique. Avec un peu de chance, il finirait par se la faire tomber sur le pied, s'il était vampire, il n'aurait pas mal, après tout ce n'était rien d'autre que du métal.

Il étouffa un rire à nouveau, en pensant au lapin du film « Monty Python and the Holy Grail », le gamin lui faisait un peu penser à ce film tordant.

« J'sais pas ce que t'as dans ton sac, mais si t'as du chocolat, tu me les files et je passe l'éponge pour cette fois. Et m’arnaques pas mammouth, du vrai, pas en poudre pour ton petit chocolat du matin. »  

Pas de formule de politesse et un ordre mal placé, après tout ils étaient au même niveau, personne n'était au dessus ou en dessous. Marin restait inexpressif, ses yeux se baissant sur la main tendue, c'était une invitation ? L'hybride était-il si inconscient ? Un léger haussement d'épaules, jetant un rapide coup d’œil en l'air.

Le crabe avait saisit la main du lapin, entamant une valse avec lui, le faisant tourner sur lui même, plaçant le bras du lapin sous sa propre gorge
Dessin explicatif, Excuse mes talents de dessin à la souris sur paint xD:
 
, il l'avait rapidement bloqué, mais sans vraiment le tenir, il serait donc facile pour Maxwell de se dégager de la prise. La seule chose sur laquelle il avait était rapide et qu'il avait mit sa poigne de crabe avait été la barre métallique, la tenant par l'autre extrémité ! Il n'allait pas lâcher l'objet ! Oh ça non, Maxwell n'allait pas repartir innocemment avec ni même s'en servir comme il avait si bien pensé le faire.

Désormais Marin avait un avantage sur l'hybride. Et tout ça sans utiliser de violence, il fallait dire qu'il ne se battait qu'en cas de danger.

«Sympas tes talents de danseuse ! Tu m'avais caché ça ! » 

Un nouveau rire moqueur sortant du fond de sa gorge.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Ven 21 Juil 2017 - 4:52


Shopping de force
Le gorille se fout bel et bien de moi et ça, je vais pas tolérer longtemps ! J'attendais ma compensation pour l'injure, la main tendue. Mais il semblait pas prêt à collaborer. Pire encore, il semble même pas avoir peur de moi ! Va falloir que j'emploie les grands moyens alors ? Mais j'ai pas le temps de commencer à réfléchir qu'il me saisit et me coince. Putain, là je me suis fait avoir. Me faisant une clé de bras à moi même, je le sens tenir fermement mon arme de fortune. Ah tu veux jouer à ça ?! Même sans armes je te démonte mec ! T'as beau être grand, je vais pas céder comme un gamin. J'suis pas un gamin, je suis bien mieux que ça ! Je suis bien plus fort qu'il ne le crois ! Putain, pourquoi mes pouvoirs prennent autant de temps à se manifester ?! Je dois pas boire assez de sang... Et le voilà qui me traite de danseuse ? Il veut vraiment que je le bute c'est pas possible autrement ! Je me défait rapidement de cette position dans laquelle il m'a foutue. La seule chose qui nous lie désormais, c'est qu'on tient chacun un coté de la barre de fer. Et ce con veut pas lâcher ! Je grogne en tentant de tirer mais forcément, il lâche pas, il a plus de force que moi ce truc. Est-il seulement humain ? Y a un truc louche maintenant que j'y pense.

Mais peu importe, je me devais de lui faire payer sa moquerie incessante. Un rapide regard autour de moi, rien qui puisse vraiment faire l'affaire. Et merde, ça c'est con. Je suis dans une merde pas possible, manquerais plus que notre bordel attire la milice et je suis marron. J'ai les jambes qui frétillent. Bien, il est temps de laisser parler le lapin. Je le fixe d'un air mauvais :

« Bien bien, t'as peut-être gagner pour cette fois mammouth, je vais aller me défouler loin de toi. »

Et sur ces mots, j'ai filé dans l'autre sens pour aller m'enfoncer dans une autre ruelle. Je met ma capuche, plaquant du mieux que je pouvais mes oreilles de lapin sur ma tête pour paraître le plus humain possible et je rentre dans une boutique. Une boutique de bijoux, des trucs qui valent la peau du cul. Parfait, si je fais de la casse, Seigei devras payer cher, très cher. Et je vais prendre très cher aussi accessoirement, mais voir la tête qu'il va tirer quand la facture arrivera vaudras largement le coup. Je vais vers le fond, j'observe. Y a pas grand monde, deux clients, le vendeur. Aucun semble m'avoir réellement calculé pour le moment. Je regarde derrière moi, on dirait que personne m'a suivit.

Parfait, plus qu'à réfléchir à quoi faire pour bien tout péter. Rien ne semble prendre feu, puis en regardant bien au plafond, je vois les dispositifs d’extinction. Oublions donc le feu. Je me verrais bien briser quelques vitres, mais les trois couillons auront vite fait de me choper dès le premier bruit. Je devais trouver bien plus sournois. Je croise les bras, hmm, ça risque d'être compliqué. Oh mais.. c'est une vitrine mal fermée que je vois là ? Je souris grandement et glisse doucement une main pour chourer une bague. Elle brille, elle à l'air classe ! Je la glisse soigneusement dans ma poche après avoir retirer son étiquette et n'ait plus qu'à sortir les mains dans les poches. Ca c'est un joli larçin. En revendant ce bidule, je devrais avoir assez pour m'acheter moi même du sang et ne plus avoir à compter sur la salade. Je m'éloigne des gens et observe ma prise. Parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 54
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Ven 21 Juil 2017 - 6:31


Maxwell et Marin



Coincé contre son bras, il tenait l'hybride et son arme, la grimace que le lapin venait de faire l'avait bien satisfait, se débattant dans sa prise, le japonais avait encore étouffé un rire. Le rongeur était vraiment marrant à voir et aussi un sacré petit con. Marin n'avait pas bougé d'un pouce quand le plus jeune avait tiré sur la barre.

« Bien bien, t'as peut-être gagné pour cette fois mammouth, je vais aller me défouler loin de toi. » 

À ces mots et en le voyant s'éloigner, Marin avait préparé une position de défense, se stabilisant bien sur ses pieds s'il y avait un retour de bâton. Mais le lapin semblait seulement avoir lâché prise pour aller faire d'autres conneries plus loin. Il savait qu'il devait rester prudent, après tout ce petit con savait probablement sauter haut et avec la gravité, le jeune pouvait faire mal. Ne le quittant pas du regard, le crabe avait marqué un temps avant de partir dissimuler la barre métallique, dans un coin ou le plus jeune ne penserait pas à chercher, ni personne d'autre. 

Il avait repris sa suite en grandes enjambées, bifurquant au même endroit, le suivant silencieusement malgré sa taille et son poids. La petite boutique, se trouvait être une bijouterie.

Marin s'était mis dans un coin de la ruelle, attendant que le lapin ressorte de la boutique.

« Donc, maintenant, tu voles les honnêtes citoyens ? »

Il avait un peu des airs de justicier et avant que le lapin ne puisse dire quoi que ce soit, le crabe, venait d'attraper fermement les poignets du plus jeune, usant de sa force de crabe pour l'empêcher de fermer sa main et reprendre son butin.

« Merci. » 

Avait-il répondu, tout en attrapant son « camarade » par le poignet fermement, pas décidé à le lâcher, il était retourné dans la boutique, usant de belles phrases et de courtoisie, reposant la bague sur le comptoir, quand les gérants furent occupés à autre chose. Rapidement, ils étaient ressortis, Marin avait traîné le lapin, plus loin dans une autre ruelle, finissant par relâcher sa poigne de fer de son poignet. 

« Allons, tu pensais vraiment t'en tirer aussi facilement ? »

Marquant un temps.

« Estime toi heureux, qu'ils ne s'en soient pas aperçus, je t'ai épargné le centre de dressage, à moins que ce soit ce que tu veux ? Remarque avec tes conneries, t'aurais sans doute pu finir à la banque de sang non ? Les vampires aiment bien le sang des petits rongeurs dans ton genre, mon garçon. » 

Marin n'allait bien sûr par le taper, ni user de violence, il savait utiliser les mots, pour tourner à son avantage et battre en général son adversaire. Sauf lorsque celui-ci avait le Q,i d'un petit-pois.

En plissant doucement le nez, il continuait de regarder le lapin.

« Autant me dire tout de suite, quel sera ta prochaine connerie, je me ferais un plaisir de te mettre des bâtons dans les roues, gamin ! »

Un nouveau rire, sortant de sa gorge, cette fois ouvertement moqueur. Tout en tapotant le haut du crâne de Jeannot lapin.

« Jeannot ? C'est ça ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Ven 21 Juil 2017 - 7:19


Shopping de force
Moi qui me pensais tranquille, il est revenu à charge en fait ! Non mais alors là c'est un sketch ! C'est un larbin de Seigei ou quoi ?! Il me traque là, c'est pas possible autrement ! Parce que pour m'attendre devant la boutique, c'est clairement qu'il m'a suivit ! Il a de la poigne le mec, j'arrive même pas à fermer le poignet pour tenter de sauver ma prise. Putain c'est pas humain d'être fort comme ça, c'est limite si il m'as pas craqué un os ce con ! Et puis les honnêtes citoyens. La bonne blague, les honnêtes citoyens n'arrivent même pas à voir que je suis comme eux ! Et c'est qu'il me lâche pas, me traînant de nouveau dans la boutique pour que je vois bien mon butin être rendu. Fais chier, c'était un putain de coup de chance et ce mec me l'arrache sans vergogne. J'ai envie de lui en coller une... Et il m'a tiré jusqu'à une énième ruelle pour me faire la morale. Non mais oh, t'es pas mon père ! Le centre de dressage, la banque du sang ? D'la merde oui, j'irais nul part ! Je suis un vampire et non un simple esclave, quand est-ce qu'ils vont enfin le remarquer ?! Ça me trou le cul sévère cette histoire. Et ma prochaine connerie ? T'éclater. Et m’appeler Jeannot fut une erreur fatale.

Je sert les poings en tremblant de tout mon corps. Trop c'est trop. J'ai fait un bond. Et PAF ! Mange mon pied dans ta tronche ! Dans la joue droite, direction la gauche mon petit ! J'ai des jambes fortes, faut pas croire. Une fois que j'ai atterrit devant lui, je gronde encore, plein de colère ;

« De un, je m'appelle Maxwell. De deux, je fais ce que je veux. Et... je... ne suis pas... UN GAMIN ! »

Mon coup a dû au moins lui faire tourner la tête et j'espère laisserais une joli marque sur sa joue pour un moment. J'avais que des vielles baskets toutes nazes, pas de quoi péter une mâchoire, surtout à un baraqué comme ça. Je me suis pas retenu, j'ai laissé mon pied gauche allez s'enfoncer à pleine vitesse dans son ventre pour en rajouter une couche. On se moque pas impunément de moi, le puissant Maxwell ! Ce gars a intérêt à cesser de faire le malin tout de suite ou je l’enchaîne ! Parce que clairement, je suis sur les nerfs. Il m'a bien chercher le salaud !

« Pour la énième fois, je suis un vampire, tu devrais t'écraser devant moi au lieu de faire le malin. C'est pas parce que mes pouvoirs sont pas encore là que tu dois me prendre pour un vulgaire lapin ! Recommence à te foutre de moi et je te le fait payer. »

J'ai pas peur de lui, j'ai aucune raison d'avoir peur, je suis un immortel, je suis bien plus puissant qu'il ne peut l'être ! Je me lèche les lèvres, j'ai soif. Ça vient donc de là la tremblotte. Fais chier, j'ai pas de réserves sur moi, juste une source pas consentante en face de moi. Et comme j'ai pas encore mes crocs, pour le mordre, ça va être galère. Va falloir qu'il soit mignon et qu'il s'ouvre lui même. Hmm, faudrait que j'aille chercher un éclat de verre là bas, ça sera très bien comme outil pour le faire saigner. Mais il me lâcheras clairement pas. Alors je me contente de le fixer en serrant les poings. Je peux encore tenir, pour le moment.

« Excuse toi et casse toi maintenant. »

Une ultime chance d'en finir avant que je me laisse totalement aller. Il sera le parfait défouloir. C'est endurant un type comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 54
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Ven 21 Juil 2017 - 8:01


Maxwell et Marin



Il hausse la voix et voilà que Marin se prend deux coups bien placés dans sa mâchoire, la faisant craquer, au moins il lui a remis en place. Un sourire moqueur s'affiche sur le coin de ses lèvres, un peu sonné par les coups, il n'a pas eu le temps de se protéger, ni même de le bloquer, trop occupé à se moquer gentiment de lui.

Le coup qui suivit dans son ventre, fut atténué avec la contraction des abdos du crabe, le gamin ne semblait vraiment pas se prendre pour de la merde. Tout en s'étirant et se massant doucement la mâchoire douloureuse et les gencives légèrement gonflées, le goût du sang dans la bouche. Hm pas mal pour un lapin après tout. Marin n'avait encore rien fait, il écoutait simplement le plus jeune.

Jusque-là, Marin avait été gentil mais il ne fallait pas trop pousser le bouchon. Parce qu'il lui arrivait parfois de vriller, bien sûr pas au point de l'éclater à mort. Mais assez pour calmer et dissuader une prochaine riposte. Bien sûr parfois ça ne suffisait pas. Mais il n'était arrivé qu'à ce genre d'extrémités, seulement deux fois dans toute son existence.

« Pour la énième fois, je suis un vampire, tu devrais t'écraser devant moi au lieu de faire le malin. C'est pas parce que mes pouvoirs ne sont pas encore là que tu dois me prendre pour un vulgaire lapin ! Recommence à te foutre de moi et je te le fais payer. »

Mais quel con, il semblait noyé dans un mensonge, mais son air hautain et ses menaces plus ses précédents agissements, firent soupirer bruyamment Marin. Celui-ci s'était avancé sans plus de cérémonie vers l'individu et il fit mine de s'excuser, allant pour se courber devant Maxwell.

Il attrapa le haut de son col, écrasant brusquement sa tête dure contre celle du lapin, assez fort pour le sonner un peu, suivit d'une balayette, il l'avait rattrapé avant qu'il ne tombe et l'avait plaqué brusquement face contre le mur, histoire de le désorienter complètement. Un craquement s'était fait entendre, peut être une dent qui avait sauté, ou un bras qui c'était remis en place. Il ne savait pas et sur le coup, il s'en fichait pas mal et puis il n'avait pas fini de faire ce qu'il avait à faire avec le lapin.

Maxwell avait été retourné contre le mur et Marin le regardait avec un air inexpressif, comme s'il était lassé de faire ce qu'il aller lui donner en retour. D'un coup sec de l'intérieur de son poignet, il vint l'écraser contre le nez du plus jeune, lui réduisant en miettes sans plus de cérémonie, c'était rapide et propre, pas de sang qui l'avait tâché. Et puis avec tout ce sang qui allait couler dans sa gorge, il avait de quoi se nourrir de sang vu qu'il semblait être un lapin-garou.

Sans nul doute Maxwell allait sûrement avoir des marques et un coquard à cause du mur contre lequel il avait été plaquer précédemment. Marin lui avait juste finalement tordu le poignet, avant de l'attraper par le même poignet serrant sa poigne sur celui-ci, le poussant vers une ruelle principale puis vers le parc, il avait finalement poussé Maxwell dans un banc avant de le regarder.

Marin était calme et gentil, mais pas au point de se laisser marcher dessus par n'importe qui.

« Tu devrais rentrer chez toi, tant que tu le peux encore. »

Désormais, Marin n'allait pas le quitter des yeux et son visage gardait les traits tirés, lui était prêt à toute riposte du lapin désormais. Crabe des cocotiers versus lapin garou.

« Je suis Marin, tâche de te souvenir de ce prénom. Ptit con.»

Marin avait creusé l'écart et Maxwell était tout à fait libre de partir, il n'allait pas le retenir une fois de plus.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]   Ven 21 Juil 2017 - 8:22


Shopping de force
Je crois que c'est des regrets qui me traversent l'esprit. J'ai rien capté à ce qu'il s'est passer. Il s'était rapproché de moi, puis d'un coup, BOUM ! Crâne contre crâne, ça a fait un mal de chien putain. Le temps que je me réveille de ça, j'ai embrassé un mur. Putain il est violent lui aussi ! Qu'est-ce que j'attendais en même temps, v'là le retour de flammes. Puis il me retourne, tain, j'ai déjà mal partout là ! Du calme grosse brute ! Je t'ai mis deux kicks moi ! Un peu d'honneur que diable ! Mais de quoi je parle, l'honneur ça existe pas ici bas. Puis ça cogne dans le pif, ça craque, ça pisse le sang et se glisse dans ma bouche. Le goût du sang, le mien, pas celui d'un autre, pas bon. Je me fais encore embarquer sans avoir le temps de comprendre. Je finis par capter qu'il nous as foutu en plein milieu du parc, mais pourquoi faire ?! L'est vraiment débile celui-là. Il me fixe mauvais, ouais, un pet de travers et il m'éclate autre chose que le nez. Je dois retourner auprès de mon connard de maître. Son sang me guériras de tout ça, mais faut que je me grouille. J'ai pas encore de pouvoir de guérison, je suis encore dépendant du sang d'un frère vampire. Si ça cicatrice comme ça, j'aurais l'air d'un con pour le restant de l'éternité ! Putain ça doit pas se produire ! Tant pis pour l'honneur, là je dois détaler comme le lapin d'Alice aux pays des merveilles. Ce foutu rongeur toujours en retard, qu'il est énervant.

Y a presque personne dans ce foutu parc, je pourrais tellement me jeter sur lui et déclencher une apocalypse sur sa tronche, mais là, j'ai bien compris que j'ai pas les armes qu'il faut. Et les blessures sont déjà bien là. Non, combattre est pas une bonne idée, je suis pas con à ce point là. Tsss, il ne perd rien pour attendre.

Ce con pense être un dieu et avoir la science infuse, mais je le retiens. Quand je serais un fort vampire, je viendrais prendre ma vengeance. Ce sera moi qui lui écrasera le nez dans la tronche et qui l'observera pisser le sang avec un grand sourire sur le visage. Alors ouais du con, je vais rentrer chez moi. Marin, pff, t'as un nom ridicule. J'ai même pas envie de lui parler. Avec le nez comme ça, ça va ressembler à un canard. Pas question qu'il se fiche de ma gueule encore une fois. J'suis pas en état de riposter. Je dois reconnaître que j'ai perdu cette bataille, mais pas la guerre ! Le temps que ma tête arrête de tourner et je me relève. Puis je cours vers lui et bondit. Une main sur son épaule et je passe au dessus de lui pour filer en courant. Et ouais, il était sur mon chemin et je lui fait comprendre que j'aurais pu lui en coller encore une. Mais là, j'ai d'autres priorités. J'ai retenu sa tronche, j'ai retenu son nom. T'en fait pas Marin d'eau douce, ça se payeras.

Je détale après avoir bien remis ma capuche, direction la maison de la salade pour y chercher des soins... et sûrement une deuxième correction. Mais au stade où j'en suis, qu'est-ce que ça peut me foutre ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Cassage de vitre ou de couilles ? [PV: Marin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renom et Wanted du tigre marin !
» quel est ce marin ?
» Rien de mieux que l'air marin! (libre!)
» Avez-vous le pied marin...
» Hannah Marin || Validée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Hors Rp :: Archives :: RPs Terminés-
Sauter vers: