AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


/!\ FORUM RP 18+ Yaoi au contexte contemporain fantastique. Monde dominé par les vampires. Maîtres/Esclaves - Politique - Action seront au rendez-vous /!\
 

Partagez | 
Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]
Docteur tout nu
Messages : 65
Métier : Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Docteur tout nu
MessageSujet: Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]   Sam 15 Juil 2017 - 14:39

Un an, une année, douze putain de mois que je cherche un assistant. Oui, je ne veux pas aller l'acheter, non pas parce que je n'ai pas les sous, mais je ne veux pas d'un esclave ! Je veux un humain, quelqu'un qui travaille parce qu'il en a envie ou besoin comme au bon vieux temps... Mais voilà, je me retrouve dans une impasse, les patients s'accumulent, et je n'arrive pas à gérer les consultations, la prise de rendez-vous, mes recherches de Mike et mon temps libre. Et pourtant, ce n'est pas faute de ne pas avoir essayé. J'ai cherché partout, j'ai demandé aux vampires s'ils voulaient proposer un job à leurs esclaves, aux vampires qui cherchent un travail, bref j'ai tout fait. Mais entre les maîtres qui se servent de leurs « esclaves » – je n'aime vraiment pas ce mot – pour faire tout et n'importe quoi, ne leur laissant aucune liberté, et les autres qui ne connaissent même pas le mot « travailler », je décide d'abandonner.

J'ai donc fermé le cabinet aujourd'hui pour ce début de soirée – habituellement j'ouvre sur le coups des 22 h jusqu'à 2 h et rouvre à 3 h jusqu'à 5 h – mais cette fois j'en ai marre. J'ai annulé tous mes rendez-vous de la première partie de ma soirée pour m'occuper sérieusement de me trouver un assistant. Et tant pis, je vais l'acheter. Mais il est hors de question que je le traite comme un toutou.

Je m'habille, je réponds à quelques appels, et enfin je sors. Je monte dans ma voiture, c'est un vieux modèle, un 4x4 BMW X15, avant c'était un modèle qui valait de l'or, aujourd'hui encore, mais ça reste une vielle voiture. Je l'ai acheté en arrivant en Floride, c'était une occasion, elle avait quelques problèmes que je me suis amusé à réparer seul et maintenant elle est comme neuve. Je suis venue avec à Dornia. Avant de trouver mon logement, c'est elle qui m'offrait un toit.

Je parcours les rues à la recherche de ses « boucheries ».

J’arrive dans cette rue, la rue des marchands d'esclaves. Il y en a plusieurs, tous ne vendent pas la même chose. On aurait dit les vieux centres commerciaux où il y avait plusieurs magasins de vêtements mais le style et les prix étaient différents. Là, c'est pareil, mais nous parlons d'humains... De magasins d'humains. Ça m'énerve mais je ne suis pas venu là pour ça. Je me gare devant une boutique, n'importe laquelle. Je ne connais pas la différence entre chacune d'elles et je m'en fou. Je sors de ma voiture et entre dans le magasin juste à côté.

- Bonjour.

Je regarde un peu autour de moi, répugné de voir ces gens en cage. Je m'en veux mais je n'ai pas le choix, et surtout si j'en embauche un ici, je le libérerai de sa cage.

Mes réflexions sont interrompues par un vendeur.

- Bonjour monsieur ! Vous avez choisi la meilleure boutique de cette rue. Comment puis-je vous aider ? Je ne vous ai jamais vu dans le coin, c'est votre premier esclave ? Ou alors vous en avez perdu un, mais ce ne sont pas mes affaires.

Le vendeur a un rire commercial qui me donne envie de sortir. Et en plus il continue de parler...

- Quel genre d'esclaves recherchez-vous ? Qu'allez-vous en faire ? Je ne suis pas là pour vous juger, je suis là seulement pour vous conseiller ! Afin que vous soyez satisfait de nos pro...

Je l’interromps d'un geste de la main. Habituellement je ne suis pas du genre à être mal poli, mais je ne voulais pas entendre ce mot pour désigner des humains.

Je l'abandonne à l’accueil du magasin et je commence à sillonner les rayons. Sans vraiment regarder les personnes dans les cages. Je prends une grande respiration et m’arrête devant une cage au hasard. Le vendeur me suit mais ne parle plus, attendant tranquillement que je fasse mon choix. Sûrement qu'il est payé à la commission et ne veut pas rater une vente.

Enfin, je prends mon courage à deux mains, et pose mon regard sur la cage et sur celui qui se trouve dedans...

Un brun aux yeux bleu... Il est adorable, mais je suis pas sûr qu'il apprécie le fait d'être ici.

Le vendeur me vante ses qualités comme si c'était un vulgaire aspirateur. Je préfère ne pas l'écouter. Je souris à l'être dans cette stupide cage et m'adresse à lui.

- Hey, bonjour... Je m'appelle Kieran, je suis médecin et je cherche quelqu'un pour m'aider dans mon cabinet médical, pour prendre les rendez-vous, répondre au téléphone et d'autres choses. Je t'expliquerais... mais je veux ton avis ? Acceptes-tu de me laisser t'embaucher ?

Le vendeur est choqué, apparemment c'est un rebelle, et le fait que je m'adresse à lui comme si je m'adressai à un vampire, le choque encore plus. Mais je m'en fou, ce que je veux, c'est ne pas forcer cet humain et surtout, le sortir de cette cage.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]   Sam 15 Juil 2017 - 15:45




Entretien d'embauche particulier

Kieran Sevensea x Shawn

Comme chaque jour depuis mon retour en boutique il y a deux semaines, je fusille du regard les maîtres vampires qui circulent dans le magasin, assis au fond de ma cage, les genoux ramenés à ma poitrine et encerclés par mes bras. Ils ne le savent pas mais dans ma tête, je les massacre les uns après les autres. Enfin, à la fin. Ceux que je trouve à mon goût, j'imagine d'abord que leur bonne grosse queue me ramone jusqu'à ce que j'en jouisse au moins deux fois avant de les tuer. Tss. Je suis pitoyable. Ma main me frustre tellement.

Merde. Il y en a un maintenant qui prend le temps de lire ma pancarte. Son sourire ne me plaît pas. Je durcis mon regard mais il ne semble pas le prendre en compte et commence à me parler. "Tu es trop persistent toi..." En guise de réponse, je fais monter lentement un joli doigt d'honneur en imitant le mécanisme de mon autre main. Un vendeur, me voyant faire fuir le client,  vient alors me voir pour me menacer mais j'en ai que faire. Son blabla me passe au-dessus de la tête. Je ne veux pas d'un autre maître. Le dernier en date était le pire. J'ai même manqué de me faire tuer par ses animaux sauvages de compagnie. Non, vraiment, je suis très bien ici. On ne me viole pas, ne me tape pas, me donne à manger et je peux dormir en paix même si ce n'est pas dans un bon lit. Franchement, j'y suis très bien.

Le vendeur repart. Je soupire légèrement et je reprend ma routine. Un nouveau client entre. Des cheveux violets...Cela me rappelle automatiquement mon ancien maître. "S'il m'approche celui-là, je vais lui faire avaler toutes ses dents" Je sais qu'une couleur de cheveux ne veut rien dire mais c'est plus fort que moi que de penser qu'il serait le même que lui. De toute façon, combien de chance pour qu'il soit gentil ? Presque qu'aucune. Je continue de le regarder malgré moi, comme pour être sûr qu'il ne viendra pas à ma cage pendant que je serais occupé à mater d'autres maîtres.

Bien. Il commence par l'autre bout de la salle. Un nouveau vampire passe l'entrée. Je reprend mon activité dans ma tête. Silhouette élancée, cheveux mi-long blond, corps visiblement bien foutu sous cette chemise et ses bijoux de famille - je baisse les yeux sur l'autre-jambe - , ils ont l'air correct. Mes hormones s'agitent. "Argh!Shawn arrête bon sang!" Pour me dissuader de continuer à penser que me faire prendre par ces putain de sangsues, ça serait le pied, je pose le front sur mes genoux, fermant les yeux un instant. Je me hais.

Je relève finalement le visage et je tombe nez à nez avec l'homme aux cheveux violets de toute à l'heure qui semble s'être arrêté à ma cage. Je deviens tout mou dans mon pantalon et mon air se durcit presque instantanément quand mes yeux croisent les siens. J'entends vaguement le vendeur faire ma promotion à l'homme. Ce dernier semble s'en foutre autant que moi mais pourtant, voilà qu'il me tape la causette, se présentant et me proposant un travail. Dédaigneux, je ricane et je me redresse, m'approchant alors des barreaux pour les prendre dans mes mains. Je n'allais pas le laisser m'acheter.

- Je dois dire que celle-là, on ne me l'avait jamais faite. Très drôle. Cependant, je sais exactement ce que travailler pour toi signifie et je ne suis pas du tout intéressé. De plus...

Je passe alors ma main gauche, vu que je suis gaucher, hors des barreaux et je lui attrape les couilles pour les serrer aussi fort que je le peux, histoire de les éclater.

- ...je n'aime pas que l'on se foute de moi.


Sans tarder, le vendeur sort son taser et m'en met un coup dans le bras. Je ne lâche pas. Je lui jette un sourire narquois. Je ne doute pas qu'il sache que je ne peux pas ressentir la douleur mais son premier réflexe est d'utiliser son joujou. Quel demeuré!

- Mauvaise pioche, idiot.

Il s'énerve mais réagit enfin. Il choppe mon poignet et pète chacun de mes doigts pour que je lâche enfin prise, ce qui arrive. Il me repousse alors violemment dans ma cage mais je rigole. Je me relève et je tire sur mes doigts pour les remettre en place. Bien, avec ça, j'espère que l'homme ne sera plus tenté de m'acheter. Après tout, s'il est du genre violent, il ne sera pas du tout satisfait avec moi.



Code par Keira M. sur Epicode


_________________
Shawn écrit en #cc3333.


Dernière édition par Shawn le Mer 19 Juil 2017 - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur tout nu
Messages : 65
Métier : Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Docteur tout nu
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]   Dim 16 Juil 2017 - 6:40

« Agressif » est le premier mot qui me vient à l'esprit quand il me répond. Je le laisse me cracher son venin à la figure. C'est évident qu'il est en colère et surtout, c'est normal, bordel ! Qui aimerait rester enfermer dans une cage à attendre qu'un vampire l'achète pour le foutre dans une autre cage encore plus miteuse, et surtout pour être le chien de celui-ci. Il se méfie donc et c'est tout à fait normal. Je ne percute pas tout de suite qu'il s'approche de moi, je ne le comprends qu'au moment où je ressens une vive douleur au niveau de mon entre-jambe. J'ai presque envie de remercier ma race, car, être un vampire aussi vieux, fait que la douleur n'est pas si forte. Je n'imagine même pas à quel point j'aurais souffert si j'avais été humain. Je n'arrive pas à retenir un gémissement de douleur.


Je n'ai à peine le temps de me défendre que le vendeur lui met un coup de taser. Je ne cherche pas à l'arrêter, sous la douleur, mais surtout parce que je reste choqué devant l'impassibilité de cet humain à la douleur. La mienne et de moins en moins supportable.

Quelle journée de merde...

Mon visage est crispé, mes sourcils froncés, mes yeux plissés et je me mords la lèvre. Je sens la pression se relâcher, entendant un craquement sourd. Je recule instantanément tout en posant ma main sur mon entre-jambe meurtri.

Le vendeur essaie de s'excuser et de m'amener ailleurs, mais comme je suis un idiot fini, je reste là, à regarder ces yeux empli de rage. Il n'a pas l'air de regarder les autres vampire de cette manière... Alors pourquoi moi ? Je ne comprends pas... Mon regard reste figé dans le sien, j'essaie de savoir pourquoi.

Je fais signe au vendeur de me laisser mais il ne bouge pas.

- Laissez-nous ! Je sais me défendre, merci...

Ça y est, il se décide à retourner à son comptoir, en bougonnant un je ne sais quoi de « le magasin ne sera pas responsable de ce qui vous arrive. ». Je regarde à nouveau l'humain. Je me tiens à une certaine distance de sécurité cette fois-ci.

Il m'intrigue, le fait qu'il n'a pas l'air de ressentir la douleur, ou encore sa rage. Il faut que j'essaie de lui faire comprendre que je ne suis pas comme les autres, que je suis sérieux.

- Tout d'abord, tu m'as fait très mal... Tu peux en être fier. Je comprends ta rage en vers ma race, mais crois-moi je ne suis pas comme les autres. Je sais ce que signifie un travail. Le boulot que je te propose n'est pas de faire ma vaisselle, de ranger ma maison ou d'autres tâches ingrates ! Je te propose un boulot avec des horaires, de l'argent et des tâches particulières. Je ne te considérai jamais comme m'appartenant. Ce ne sera qu'un vulgaire bout de papier. La seule chose que je te demanderai ce sera de répondre au téléphone et gérer le carnet de rendez-vous. Tu auras ta chambre et tout ce qui va avec. Je ne te forcerai jamais à faire quelque chose que tu ne souhaites pas. Sauf peut-être cohabiter avec moi. Bref, je ne me fous pas de toi, je te donne juste une chance d'avoir une autre vie.

Je ne lâche pas son regard bleu des yeux. Je veux qu'il comprenne que je suis sincère, et j'essaie de lire en lui pour connaître son ressenti. J'aimerai vraiment le faire sortir de cette cage pour lui offrir une vie meilleure. Mais s'il ne me croit pas, je ne me sentirai pas capable de vivre avec quelqu'un qui me détesterait et qui ne travaillerait pas comme on aurait convenu. Je devrai peut-être me rabattre sur un humain plus docile, plus gérable parce que je n'ai pas de temps à perdre...

Mais le con que je suis n'abandonne jamais. C'est pourquoi j'essaie de créer un contact. Je soupire pour évacuer la tension que je ressens, ce qui radoucit mes trait.

- Comment t'appelles-tu ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]   Lun 17 Juil 2017 - 17:20




Entretien d'embauche particulier

Kieran Sevensea x Shawn

Je me rassoies sur le sol dur de ma cage, revenant prendre mes genoux dans mes bras. Je regarde le vendeur s'excuser auprès de l'homme et lui proposer de voir d'autres esclaves qui ne seront pas aussi revêches que moi. J'esquisse un petit sourire moqueur.

- Lèche lui bien la raie ouais, ça serait dommage qu'il fasse de la mauvaise publicité au magasin et tant qu'à faire, tu pourrais aussi lui faire le devant.

Il me foudroie du regard. J'en frissonne à la fois d'horreur et de plaisir. Ce soir, ma dignité en prendrait sûrement un coup mais mon corps sera comblé. Je tourne ensuite mes yeux vers le vampire que je venais presque de castrer. Il me fixe. Je me demande pourquoi il est encore là, lui. Ne peut-il pas déjà se casser? Apparemment, ce n'est pas son intention parce que je le vois bientôt congédier mon futur bourreau et revenir à moi, me parlant à nouveau de son 'travail' et en m'expliquant que je n'aurais pas à jouer la bonne pour lui et qu'il ne me considérera pas comme sa possession. Je reste sceptique. Pourquoi m'offrirait-il tout ça ? Ca sent le coup d’enfoiré pour moi.

En pleine réflexion, j'en oublie de lui répondre, l'entendant finalement reprendre en changeant de sujet et me demander comment je m'appelle. J'ai envie de lui balancer que s'il veut le savoir, il peut lire mon prénom sur ma présentation à ses côtés mais son air est doux et malgré ce que je venais de lui faire, il semble vouloir me connaître. Je ferais donc un petit effort.

Après un petit temps, je finis par le lui dire.

- Shawn.

Mon regard reste cependant dur et je ne suis pas prêt à m'excuser pour l'attrapage de couilles de toute à l'heure. De toute façon, il n'a pas l'air de m'en tenir rigueur, ni d'être en colère contre moi. C'est étrange d'ailleurs. Il me fait maintenant plutôt  penser à mon premier maître, un homme doux et gentil que j'ai apprécié, qu'à mon plus récent qui lui, aurait piqué une crise et m'aurait salement fait regretter mon acte. De plus, ce dernier m'aurait imposé son choix et ne m'aurait même pas demandé mon avis alors que là, c'est tout le contraire. Je réfléchis. Peut-être je devrais lui laisser le bénéfice du doute. Oui, ça, je peux faire.

- Ce job...c'est pour de vrai ? J'ai du mal à comprendre un truc pourtant. Pourquoi choisir un esclave pour le tenir s'il est aussi honorable que tu le prétends ?

Implicitement, je lui montre que je suis méfiant. Pour moi, il n'est pas logique. Il doit bien avoir une petite idée derrière la tête pour venir ici et se prendre un esclave, comme tout vampire, gentil ou non. Cependant, si tout ce qu'il m'a dit est bien vrai, cela me plaît bien.

- Admettons que j'accepte...a part devoir vivre avec toi et jouer l'assistant pour toi, je pourrais faire ce je veux de mon temps libre et de mon argent ?

Merde. Je suis en train de me faire convaincre mais il a l'air d'être honnête. Si tout cela s'avère réel, il n'y a qu'un idiot qui passerait à côté! Toutefois, il y a un risque. Un risque qu'une fois chez lui, je déchante direct et que je finisse dans un traquenard...Mon attitude n'a pas changé malgré ce que je pense et je ne quitte pas ses yeux, essayant d'y trouver la réponse à ce que je devais faire.


Code par Keira M. sur Epicode


_________________
Shawn écrit en #cc3333.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur tout nu
Messages : 65
Métier : Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Docteur tout nu
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]   Mer 19 Juil 2017 - 7:16

- Shawn, enchanté, moi c'est Kieran ou docteur Sevensea, comme tu préfères. Mais vu que nous allons travailler ensemble, Kieran serait plus juste.

Je le regarde toujours dans les yeux. Je vois très bien que je le trouble. Il a l'air de ne pas avoir connu que des maîtres horribles, sinon, il ne me donnerait même pas le bénéfice du doute. Je ressens bien qu'il n'est pas du tout confiant - il ne m'aurait pas éclaté les boules... – mais ma proposition l’intéresse.

- Oui c'est pour de vrai. C'est la première fois que je suis dans ce genre de magasin car malheureusement, dans cette villes personnes ne recherche du travail dans ce style-là. J'ai tout fait, des vampires, des humains, des hybrides, mais personne n'était intéressé, ou alors les vampires ne voulaient pas qu'ils travaillent. Donc non, je ne cherche pas un « esclave ».

Je lève mes deux mains pour faire des guillemets avec mes doigts.

- Je cherche un assistant, un secrétaire si tu préfères. C'est assez compliqué pour moi de répondre au téléphone quand je suis en consultation.

Je ressens quelques regards sur nous, des regards surpris. Sûrement des clients se méfiant de moi, se disant que j’étais le genre de vampire qui finirait dans l'une de ces cages car j'aide les humains. Je les ignore, même si cela a éveillé une petite craintes en moi. Je baisse d'un ton, pour éviter que les oreilles indiscrètes ne m'entendent.

- Tu feras ce que tu souhaites de ton temps libre et de ton argent, la seul choses que je te demande, c'est de faire ton boulot correctement, et de ne pas tenter de fuir. Si c'est le cas, je serai obligé de te ramener ici à contre cœur, si je ne le fais pas, je peux risquer très gros. Chez moi sera donc chez toi, bien-sûr, chacun mettra ses règles de vie comme une collocation basique.

Ma langue à bouger plus vite que prévu, je me trouve bête. La collocation, un mot qui doit lui être inconnu. Auparavant il devait vivre chez son maître et non chez lui. Tant pis, je lui apprendrais. Mais je préfère quand même m'assurer qu'il soit capable de bien travailler.

- Je suis médecin, je soigne des humains et hybrides. Et c'est souvent des humains appartenant à des vampires odieux.

Comme d'habitude, j'ai du mal à m'exprimer entre humain et hybride parce que je ne veux pas prononcer le mot « esclave ».

- Alors l'une des choses les plus importantes dans cet emploi, c'est de mettre de côté ton ressentiment envers mes patients. Tu auras évidemment le droits de discuter avec eux, surtout que se sera ton job. Tu auras sans doute souvent des vampires t’expliquant les tortures qu'ils ont infligé à leurs... Mais tu ne devras pas être malpoli, insolant ou faire autre chose qui pourrait leur déplaire. Je ne te dis pas que tu devras être souriant, mais au moins poli. Et puis, dis-toi que c'est pour le bien de tes congénères.

Je sais que ce que je lui dis peut lui déplaire. Je veux le sortir de cette cage, mais pas s'il m'empêche d'en sauver d'autre. Entre sauver un ou cent, je choisis cent, sans hésiter.

- Si tu acceptes cela, je te formerai pour le reste du métier. Alors maintenant c'est à prendre ou à laisser. Je n'ai qu'a passé à la caisse pour te faire sortir de cette cage et t'offrir une vie meilleure.

Mes mots peuvent passer comme un ultimatum, mais je veux être sûr de ce que je fais. Il est farouche et je ne veux pas que des patients meurent ou souffrent, plus que ce n'est déjà le cas, pour un humain trop farouche. Et je ne veux pas qu'il me tue dans mon sommeil non plus, mais bon, je saurais sûrement me défendre s'il le faut.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]   Mer 19 Juil 2017 - 21:54




Entretien d'embauche particulier

Kieran Sevensea x Shawn

De ce que je comprends de ses explications à ma première question, il est bel et bien ici pour se trouver un assistant, ayant fait chou blanc jusqu'à maintenant, et j'apprends au passage que c'est la première fois qu'il vient dans ce genre de lieu. Tout de suite, je me dis qu'il doit soit être un jeune vampire soit faire réellement partie de ces vampires qui ne cautionnent pas ce système. C'est interessant et surtout, cela me rassure quelque peu même si je ne lui fais toujours pas confiance.

Il baisse ensuite la voix et répond à ma seconde question, me confirmant que je pourrais faire ce que je veux de mon temps libre et de mon argent tant que je fais bien le job sans tenter de fuir sinon il aurait à me ramener ici. Il me parle ensuite de colocation. Je ne suis pas sûr de ce que c'est mais je suppose que cela est une bonne chose.

Sans pour autant lui montrer que je suis vraiment intéressé, je me renseigne ensuite un peu sur sa profession.

- Tu es médecin, c'est ça ? Tu soignes qui exactement ? Assurément pas ta race vu que votre sang vous soigne tout seul mais ne suffit-il pas de cela aussi pour nous soigner ?

En gros, je ne comprends pas à quoi il pouvait bien être utile. Jusqu'à maintenant, et pour les rares fois où j'ai du être soigné, j'avais eu droit à de leur sang, non un médecin. Il me répond bientôt qu'il soigne surtout des esclaves humains ou bien hybrides possédés par des vampires du genre de mon dernier maître en date, ce qui me fait plisser les yeux un peu plus, mais je comprends mieux maintenant. Le sang étant une drogue pour notre organisme, ce genre de maîtres ne voulait sûrement pas faire de leurs esclaves des putes à sang et donc préféraient les emmener voir un médecin. "Mais alors...si je travaille pour lui...j'aurais à...être sympa avec eux...?"

Sans même que j'ai à demander, l'homme me fournit la réponse, me disant que j'aurais à mettre ma haine de côté pour rester poli envers eux, même quand ils parleront des tortures qu'ils ont fait subir à l'esclave amené. Je serre mes poings. "Je me disais bien qu'il y avait une couille dans son offre" Pourtant, mis à part ce détail, je ne peux pas dire qu'elle est déplaisante. Pourrais-je vraiment me taire et être poli avec ce genre de personnes ? Comment lui le pouvait alors qu'il semble être contre tout ça aussi ? Des questions que j'aurais à taire pour l'heure, entendant finalement l'homme me demander de choisir.

Après un petit temps de réflexion, je me redresse et viens aux barreaux de ma cage pour faire face à l'homme. Je lui tends alors ma main valide, le regardant droit dans les yeux.

- D'accord. J'accepte.

Que je sache ou non si j'allais pouvoir être capable de rester à ma place en face de ses clients n'est qu'un détail à mes yeux, me disant que je peux bien tenter de l'être pour l'argent et une liberté de mouvement non négligeable.

Le vendeur, sûrement ayant eu peur que je fasse encore du mal à son client, était revenu vers nous et il est désormais debout à côté de l'homme. Comprenant qu'on s'est en fait mis d'accord pour l'achat, il sort son trousseau de clés et ouvre ma cellule. Calmement, j'en sors. Cependant, mon air est toujours revêche. Je ne fais toujours pas totalement confiance aux dires de cet homme mais je ne voulais pas manquer cette occasion d'avoir possiblement un travail autre que celui de faire le ménage ou combler un lit. Non pas que pour cette dernière, mon corps n'en raffole pas mais ma tête ne veut pas y être forcée.

Restant silencieux, je suis les deux hommes à la caisse du magasin. J'entends bientôt mon prix. 1500 dollars. C'est vraiment bas. Franchement, c'est insultant mais je préfère ne pas relever, préférant plutôt piquer le vendeur autrement pendant que mon nouveau maître règle mon achat.

- Finalement, tu ne pourras pas me faire des choses ce soir. Pas trop triste ? Mais ne t'inquiète pas, tu pourras toujours te l'astiquer en pensant à moi. Je te l'autorise.

J'esquisse un sourire moqueur mais pour seule réponse, il grogne légèrement et me lance un sale regard avant de remercier l'homme de son achat et de lui souhaiter bon courage. J'en rigole mais je suis bien content de ne pas à avoir à subir l'humiliation qui m'attendait. On sort ensuite du magasin.

Une fois dehors, je m'étire et soupire d'aise, fermant un instant les yeux en laissant le léger vent  de la nuit me caresser le visage doucement. Deux semaines d'enfermement, c'est long. Je pose ensuite mes yeux sur l'homme qui semble m'attendre. Il est près d'une voiture. Surement la sienne. Elle est imposante. Aucune surprise. Les vampires ont tendance à aimer les grosses voitures. Je monte à l'intérieur docilement et quand il est aussi dedans, je détaille un peu sa silhouette. J'aime beaucoup sa peau mate, ses mains et sa carrure. Son visage n'est pas désagréable non plus. En revanche, je ne comprends pas son délire à porter des boucles d'oreille aussi imposantes et cette couleur de cheveux violette. Mais bon, personne n'est parfait. J'en suis la preuve. Mon visage, quoique rester agréable à regarder, n'a plus rien de parfait depuis qu'un de mes anciens possesseurs m'a défiguré en me laissant une putain de cicatrice en plein milieu...

Durant le trajet, je regarde mes doigts cassés puis je les lève vers lui.

- Vous allez me les réparer ? Ils ne me font pas mal mais je veux pouvoir les bouger correctement à nouveau. Si possible, avec votre sang. J'ai compris que vous étiez médecin mais je n'ai pas envie d'attendre que cela se répare. J'aime ma main gauche.

Et oui, j'avoue ne pas avoir été malin toute à l'heure. J'aurais dû utiliser la droite parce que là, je vais pas pouvoir me toucher et pour moi, c'est quelque chose de très problématique. Stupides hormones.



Code par Keira M. sur Epicode


_________________
Shawn écrit en #cc3333.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur tout nu
Messages : 65
Métier : Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Docteur tout nu
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]   Sam 22 Juil 2017 - 15:55

Il accepte. Le con que je suis, oublie la crainte que j'avais de lui. Je lui offre un magnifique sourire que je perds en voyant le vendeur arriver. Hors de question de lui offrir quoi que ce soit à celui-là. Je le regarde ouvrir la cage. Quand Shawn m'approche ma crainte revient, je fronce le nez en hésitant, de peur qu'il me donne un autre coup. Mais il a l'air vraiment intéressé par mon offre, alors bon, il suit simplement le vendeur vers la caisse. Je n'adresse toujours pas un mots au vendeur. Il me donne son prix, je sors mes espèces et lui laisse sur le comptoir. J'entends ce que dit Shawn en récupérant les papiers dont j'ai besoin, carte d'authentification, etc. Plusieurs questions viennent s'imposer dans ma tête. S'est-il fait violer ? Souvent ? Par qui ? Son ancien maître ? Le vendeur ? Mon Dieu... Je ne préfère pas y penser quand je me dis que c'est fréquent sur les humains. Ce n'est même plus étonnant. Personne ne s'en inquiète, c'est monnaie courante, alors qu'avant c'était une abomination punie.

Le vendeur me remercie de mon achat en me souhaitant bon courage... Quel connard... Je ne réponds pas, et ne lui adresse aucun mot d’au revoir. Je laisse Shawn me suivre jusque ma voiture. D'ailleurs il est où ? Je regarde autour de moi et le voit toujours devant le magasin. Il prend l'air, comme un condamné qui a fini de purger sa peine. Il me fait sourire. Mes sentiments sont contradictoires, je suis heureux pour lui, et en même temps, tellement dégoutter par le spectacle qui ce passe dans chacun de ces magasins.

Une fois dans la voiture, je le sens me regarder. J'imagine qu'il doit encore se poser pas mal de question. Je me penche doucement presque que sur ses genoux pour atteindre la boite à gant, afin d'y ranger tous les papiers de mon assistant. Je me redresse c'est à mon tour de le regarder. Il a bien était amoché, mais reste tout de même un très bel homme. Tout à fait mon genre. Mais ses cicatrices me rappellent qu'il a grandi pour être un esclave, pour assouvir tous les désirs de ses maîtres, et cela m’empêche de ressentir du désir. Pourquoi ? Parce que je ne veux pas forcer, et j'ai trop peur de coucher avec un humain qui n'est pas entièrement consentant.

Je démarre et prend la route. J'ai envie d'apprendre à le connaître, mais je ne veux pas précipiter les choses. Sa question me perturbe un peu, je jette un coup d’œil à sa main.

- On verra ça à la maison s'il te plaît. Partager mon sang ne me dérange pas, mais cela rend accro et dépendant, comme une drogue. Mais si tu as besoin de beaucoup de soin qui prennent du temps, je ferais une exception.

Je continue de rouler vers chez moi, j'allume un peu la musique. Il ne doit pas en connaître beaucoup. Mais peut-être donc je tente ma chance, et lui demande ce qu'il aime comme musique. Puis je continue sur ses préférences culinaires. Je discute avec lui jusqu'au moment où nous arrivons à la maison que je lui fais visiter, toujours souriant. Je lui montre sa chambre, la cuisine, la piscine, la terrasse. Je lui précise de faire comme chez lui, et que nous parlerons de son travail demain.

J'ai un nouvel employé. Je suis content, j'aurais enfin du temps pour moi, et surtout, j'ai aidé Shawn qui j’espère, sera heureux avec moi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entretien d'embauche particulier [Pv: Shawn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)
» Entretien d'embauche [PV Sibelle Grown]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Hors Rp :: Archives :: RPs Terminés-
Sauter vers: