AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


/!\ FORUM RP 18+ Yaoi au contexte contemporain fantastique. Monde dominé par les vampires. Maîtres/Esclaves - Politique - Action seront au rendez-vous /!\
 

Un recensement de septembre est ouvert! C'est par ici!

Partagez | 
Castle of dreams [Jack Hunt]

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Castle of dreams [Jack Hunt]   Jeu 29 Juin 2017 - 0:45

- précédemment -

À nouveau installé, la ceinture bouclée, il se mura dans un silence renfrogné. Toujours secoué par la conduite de l’enfoiré, Artémis grogna à de nombreuses occasions. Sa patience s’émiettait à chaque instant. Impossible d’être plus mauvais chauffeur, songea-t-il irrité. Un autre trou et il finirait par l’étriper. Paulo dut sentir l’hostilité du carcajou énervé car leurs regards se croisèrent dans le rétroviseur ajusté. Pour le reste du chemin, la voiture ne fut plus secouée.

Légèrement calmé, l’esclave regarda par la fenêtre teintée. Sous la lumière des lampadaires, les quartiers malfamés disparurent, remplacés par un centre-ville bondé. Sous ses yeux défilèrent une multitude d’insignes de commerces et de restaurants huppés. Sa tête se tourna afin d’observer plus longuement une boutique d’esclaves destinés aux hautes sphères de la société. Derrière la baie vitré, un cerf, bien installé dans une chaise longue dorée, mangeait des raisins à la main d’un client envouté. Sa langue claqua, Artémis en était dégouté.

Paulo les déposa devant un immeuble dont la hauteur fit lever la tête à l’hybride étonné.

« C’ta piaule ? »

Invité à avancer vers l’entrée et une fois les portes passées, Artémis se tourna sur lui-même pour observer le hall dans lequel ils venaient de pénétrer. Sans en avoir honte, le jeune homme faisait tâche dans cet espace propre et lustré.

« Holy shit…en fait, t’es plein aux as. »

Pour une énième fois aujourd’hui, il entra dans un ascenseur et vit le doigt du milicien descendre l’ensemble des numéros pour enfoncer le dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bon Gros Géant

avatar

Le Bon Gros Géant

Messages : 64
Métier : Lieutenant de la Milice

Suppléments
Amour(s):
Maître/Esclave: Artémis - Skanah
Commentaires:

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Jeu 29 Juin 2017 - 2:20


Artémis et Jack



J'embarque Artémis avec moi, Paulo à la gentillesse de nous déposer à mon appartement, je lui fais un signe de la main, en le regardant partir. Je suis vraiment content de l'avoir dans mon équipe. Artémis et moi rentrons dans le hall, là ou le gardien nous accueille, ouvrant la porte en pressant un bouton électrique, je le salue brièvement comme à mon habitude et ricane de la réaction de l'hybride, j'étais pareil au début, quand j'ai pu acheter dans cette partie-là de Dornia. 

Je l'entraîne une fois de plus vers l'ascenseur, celui-ci a un design blanc avec de grands miroirs sur chacun de ses côtés. En haut, une sorte de haut-parleur est incrusté et pendant que l'hybride s'exclame, une voix électronique répond automatiquement. 

« Bienvenue Mr Hunt, bon retour chez vous. » 

J'ai hâte de voir la réaction de l'hybride après être arrivé au dernier étage, sans un bruit, lorsque nous sortons de l'appareil la voix reprend.

« Bonne soirée. Au revoir. » 

Je choisis ma clé et déverrouille la porte avec un petit bip de bienvenue, je le laisse rentrer peu après moi et verrouille la porte rapidement, cachant mes clés tant qu'il est dos à moi et bien trop absorbé par toutes les nouveautés. Il me fait rire, je l'envie un peu, son insouciance, sa naïveté et sa vie. 

C'est à mon tour de m'avancer, je pose mes lunettes sur la table et laisse voir donc mes yeux glacés à l'hybride et un morceau de ma cicatrice. Je vais faire un tour dans ma chambre, pour me délester de ma veste et je reviens le visage libre de tout type d'accessoires. Je reviens aux côtés d'Artémis et pose ma main sur son épaule en lui souriant de mon air protecteur.

«Bienvenue chez toi.»

Je me doute qu'il veuille voir la vue, alors j'énonce à haute voix, pour que les stores se relèvent et comme par magie, l'électrique s'exécute, probablement sous tes yeux émerveillés. 

«Suis moi, je vais te montrer les trois chambres, tu choisiras celle que tu préfères.» 

J'omets le fait qu'elles se ressemblent toutes.
Je lui montre les trois chambres et le laisse faire sa petite affaire, je le laisse fouiner à sa guise. Hormis ma chambre qui est verrouillée. Et je reprends mon téléphone composant un numéro, observant Artémis, quand il passe dans mon champ de vision. Un mince sourire accroché in-extremis à mes lèvres.

Visual de Jack Grosso merdo:
 

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Jeu 29 Juin 2017 - 3:48

Artémis sursauta lorsque la voix s’éleva. Les crocs dévoilés, il chercha l’étranger qui venait de parler. Ses yeux scrutèrent le plafond pour y voir un haut-parleur incrusté. Son corps se relaxa, souriant face à sa propre naïveté. Il devait avouer que l’hybride n’était pas habitué à ce genre de gadgets sophistiqués dans les quartiers malfamés. La tête relevée vers la voix artificielle, il suivit le vampire cagoulé lorsque les portes s’ouvrirent pour les laisser passer. Son ouïe lui indiqua que l’ascenseur repartait récupérer de nouveaux passagers.

La porte d’entrée déverrouillée, il pénétra dans l’appartement ; non, sa maison. De nature généralement composé, il ne put empêcher ses yeux de s’écarquilla. Une injure proférée, il s’avança vers le centre de la pièce afin d’y jeter un coup d’œil émerveillé. Il était tout à fait charmé de cet environnement à faire rêver. Au bruit que fit son maître, le carcajou se retourna et croisa les prunelles glacées. Un sourire en coin et il se détourna pour poursuivre son exploration.

Artémis fut interrompu par la main posée sur son épaule musclée. Une fois de plus, il fit face au vampire afin d’observer son visage dévoilé. Cette piaule, c’était chez lui. Lui, le carcajou fuyard dont personne n’osait acheter à cause de son passé vivrait dans ce palace de la haute société. Il en aurait presque rigolé s’il n’avait pas été attiré par la baie vitrée. Le monde lui était dévoilé par quelques mots prononcés. Il s’y colla le front pour scruter les rues éclairées. Tout semblait plus petit vu d’ici, comme si les gens n’étaient que des fourmis. Il dut s’en éloigner pour suivre le vampire.

Des trois chambres, il choisit celle donnant au sud. Artémis apprécierait siester sous les rayons du soleil d’été. N’ayant aucun bien à y déposer il en ressortit sans tarder. Sans plus se soucier du vampire occupé, il visita les autres pièces soigneusement décorées. Il s’attarda dans la cuisine afin d’y vérifier s’il avait de quoi se sustenter. Sans se gêner, il attrapa une boîte de biscuits qu’il tint contre lui de son bras à la main blessée et se mit à en dévorer le contenu sucré. Il vint s’asseoir sur l’un des fauteuils du salon pour y manger sa collation.

« Fait, j’dois t’appeler comment ? Maître ? Sir ? Monsieur Hunt ? » lui demanda-t-il en essuyant les mains sur son pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bon Gros Géant

avatar

Le Bon Gros Géant

Messages : 64
Métier : Lieutenant de la Milice

Suppléments
Amour(s):
Maître/Esclave: Artémis - Skanah
Commentaires:

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Jeu 29 Juin 2017 - 5:11


Artémis et Jack



La réaction que tu eus dans l'ascenseur ne me surprit pas et c'est même un rire dissimulé qui avait franchi mes lèvres. Désormais à l'intérieur, te laissant prendre tes appartements et partir à la découverte de l'appartement, je tiens mon téléphone contre mon oreille, tout en te surveillant du regard. C'est un nouveau rire étouffé, quand je te vois revenir dans la cuisine, pour te servir dans un paquet de biscuit déjà entamé. Tu n'es pas farouche, du moins tu ne sembles pas l'être, je note dans un coin de ma tête que la nourriture semble être un bon moyen de pression.

En même temps, j'ai enfin la réponse du restaurant et je commande assez pour 6 personnes, me doutant parfaitement que même s'il en restait, tu serais bien content d'en récupérer demain à ton réveil, à moins que tu ne te réveilles dans l'après-midi ? Après tout, tu ne devais pas avoir trop dormi ces dernières années ? Je suis presque sûre, qu'après deux, trois jours de réhabilitation au confort, tu me montrerais d'autres facettes de ta personnalité que j'ai hâte de découvrir.

Je raccroche le téléphone et le glisse dans ma poche, je me dirige vers toi tout en laissant quand même un certain périmètre, après tout, je ne te connais pas encore très bien et tu ne me connais pas non plus. Tu as sans doute besoin de prendre tes repères ? C'est même une évidence.

« Appelle moi, Jack, ou Hunt, fait comme il te plaira. »

Cependant, je t'observe brièvement et je me rappelle de ta main blessée, elle aussi, je l'avais presque oubliée. Je m'éclipse sans prévenir, me dirigeant vers une des salles de bains, j'ouvre le placard et me saisis de la boîte à infirmerie. Referme le placard et me dirige vers la cuisine, ouvrant le congélateur pour en sortir des poches de glaces.

« Comment tu te sens ? Ta main ? Est-ce que je peux la regarder ?»

Je montre la boîte d'infirmerie et une petite poche de glace que je tiens entre mes longs doigts fins. Et j'ajoute.

« Je te laisse regarder l'intérieur de la boîte, mais je ne veux pas laisser tes doigts comme ça, en plus ce serait dommage de devoir amputer si ça empire.»

Je prends une voix sérieuse et légèrement soucieuse, pour te faire, réagir et t'encourager inconsciemment à me donner ta main, pour te laisser soigner. Oui, je reconnais que je suis un peu vicieux et un remarquable menteur. Mais tu t'y feras avec le temps.

Tu t'essuies la main sur ton pantalon, j'en ai un petit plissement de nez et un rictus se forme au coin de mes lèvres. Quel drôle de numéro tu sembles être.

« Dis-m'en un peu plus sur toi, Artémis. S'il te plaît.»

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Jeu 29 Juin 2017 - 6:10

Pas de Monsieur, Maître ou Sir. Jack ou Hunt tout simplement. Artémis l’observa un biscuit dépassant de ses lèvres gercées. Devrait-il se méfier de cette sympathie témoignée ? Il le regarda s’éclipser pour revenir avec une boîte à infirmerie et un sac glacé. Immédiatement, il poussa un soupire soulagé lorsque ce dernier fut placé sur ses doigts bleutés et gonflés. La douleur se faisait légèrement oublier pour être remplacée par la morsure glacé.

« Peut aller » grommela-t-il malgré le mal de chien qui le tenaillait.

S’il devait noter sa douleur sur un échelle d’un à dix, il aurait certainement dit six pour ne pas exagérer. La note maximale était conservée pour un corps complètement pulvérisé. Comme indiqué, il regarda l’intérieur de la boîte sans savoir quoi chercher. Outre les bandages pour les coupures, il n’y connaissait rien. Amputer ses doigts ? Impossible ! Pas pour si peu pas vrai ? C’était qu’une main cassée pas… Autre chose de plus dangereux. Il pressa sa main contre sa poitrine le temps d’analyser les possibilités de ne pas être soigné. L’hybride se décida à tendre son membre blessé prêt à le retirer. Ses yeux ne quittaient plus le balafré.

« Pas grand-chose à dire. Tout est dans mon dossier. Quand et où j’suis né. L’nombre de combats auxquels j’ai participé, l’nombre de fois qu’j’ai fui. Pas d’ancien maître. J’sais pas c’que j’peux dire. J’suis un hybride carcajou qui s’fait la malle parce que c’est plus fort que moi ? »

Lui dire ça, alors qu’il venait tout juste de l’acheter n’était sûrement pas la meilleure idée. Néanmoins, Artémis sourit, narquois.

« J’aurais p’t’être dû te’l dire tout à l’heure. »

Le bandage de fortune fut défait et le carcajou aspira entre les dents en voyant sa main gonflée. L’autre enfoiré ne l’avait pas raté. Il la tourna pour l’observer.

« C’est moche. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bon Gros Géant

avatar

Le Bon Gros Géant

Messages : 64
Métier : Lieutenant de la Milice

Suppléments
Amour(s):
Maître/Esclave: Artémis - Skanah
Commentaires:

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Jeu 29 Juin 2017 - 7:21


Artémis et Jack



Tu met la poche de glace sous ton bandage de fortune et je vois ton visage se détendre un peu, tu me laisses t'approcher et c'est déjà un grand pas pour moi, tu ne dois sans doute pas t'en rendre compte. Mais chaque détail compte pour moi, tout ce qui touche à ton bien-être et à la confiance que tu mets en moi.

Le temps que tu te décides à me tendre ta main, fut relativement court, mon mensonge avait encore fait son petit effet, ce que tu pouvais être naïf parfois. Ça avait pour moi tout son avantage. J'attrape ton poignet et je pose ta main sur la poche de glace, défaisant le plus doucement possible ton bandage de fortune. J'observe tes doigts bleutés et je me relève un instant, je pars vers la cuisine et quand je reviens, je pose doucement une seconde poche de glace sur ses doigts, pour atténuer le gonflement.

« Est ce que tu peux tenir, la poche de glace sur tes doigts, tu sauras mieux que moi gérer la pression.» 

Je te laisse alors être ton propre maître, je soulève un compartiment caché de la grosse boite de secours et sors une pochette noire, elle est encore neuve, je ne m'en suis encore jamais servit mais maintenant c'est l'occasion ou jamais.

Tu refuses de me répondre correctement, par flemme ou juste parce que tu te méfies mais je continue de te poser des questions pour que tu ne te focalises pas trop sur la douleur.

« T'es né où ? Quand ?» 

J'attends ta réponse, tout en défaisant une sorte de chaussette moulante et élastique, je retire la poche de tes doigts doucement, regardant l'impacte puis j'écarte cette espèce de chaussettes, la glissant jusqu'à ton poignet. Je coupe un trou pour ton pouce et le fait passer doucement par le trou que je viens de faire. Voici déjà ton poignet immobilisé c'est un bon début.

« Des combats ? De rues ? Combien tu en as fait ? »

La chaussette s'arrête au bout de tes doigts, je suis satisfait de moi. Mais je n'ai pas encore fini. J'applique maintenant du sparadrap autour de la chaussette qui entoure ta main, immobilisant un peu plus ta main mais je n'ai toujours pas terminé. Je remercie mentalement le shérif et le médecin du village sans qui aujourd'hui je n'aurais pas pu te soigner.

Je me relève un instant, pour arriver avec un saladier et je met des bandages de plâtres dans l'eau et je te regardes, au moment ou je vais pour ouvrir la bouche, l'interphone sonne. Je me redresse et va répondre au gardien de laisser entrer le livreur.

« Ne bouge pas s'il te plaît j'ai presque fini.» 

Je te demandes cette faveur, j'ouvre quelques minutes après la porte au livreur qui amène avec lui une forte odeur de nourriture asiatique, je le paie et il disparaît sans demander son reste. Je referme la porte et prend une boîte de nems encore chaud avec moi et quelques serviettes. Je les poses à côté de toi et t'invites à commencer à manger, déliant doucement les bandes de plâtres, avant de les appliquer sur ton poignet. ta main, tes doigts par gros paquets. C'est presque fini, un peu de patience jeune homme. Je lisse le plâtre en essayant de ne pas trop appuyer sur tes doigts, pour ne pas te décocher un couinement de douleur.

« Combien de fois tu as fuis ?» 

J'applique un autre bandage par dessus le plâtre qui est entrain de sécher, pour vraiment bien immobiliser tes membres. J'applique un dernier morceau de plâtre et maintenant il faut attendre que ça sèche. Je nettoie le bordel que je viens de faire et je ramène le repas, exceptionnellement sur la table basse du salon. Je t'interdis de bouger ton bras.

« Il faut que ça sèche ! Tu m'as compris !? Mange de ta main valide. » 

Je plante une paille dans une boisson pétillante et je te la tend, j'espère que tu aimes le coca..

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Ven 30 Juin 2017 - 1:04

« Ici, v’là vingt ans. »

Artémis ne lui apporterait aucune autre précision à la question car il n’aimait pas parler de sa vie passée. Même après de nombreuses années, sa séparation forcée avec sa mère n’était pas cicatrisée. Le plus difficile restait de ne plus se souvenir du visage adoré. Quelle triste réalité de ses garçons créés pour le plaisir des créatures détestées. Il ne pouvait effacer l’amertume de ses pensées. L’autre devrait se contenter du récit écrit dans son dossier.

Sans trop bronché, le carcajou se laisse soignée. Intrigué par les mouvements assurés, il observait. Bien vite son poignet fut immobilisé et l’hybride détesta la sensation. D’un autre côté, Jack posait toujours ses questions. Le blessé haussa les épaules n’ayant pas calculé le nombre de combats auxquels il avait participé. Beaucoup trop aurait-il parié. Dès son enfance, il avait usé de ses poings et de ses crocs pour se défendre ou attaquer. Pas parce qu’il est un esclave qu’il va se laisser marcher sur les pieds.

Une fois solidement immobilisée, Jack se leva pour revenir sans tardé. Le plâtre prenait forme peu à peu et il aurait bientôt terminé. Toutefois, il fut dérangé par l’intercom et laissa Artémis à nouveau seul avec sa main blessée. Il lui demandait de ne pas bouger, ce à quoi l’hybride témoigna son mécontentement car il devenait impatient. L’autre fut néanmoins pardonné lorsque l’odeur de la nourriture vient lui titiller le nez. Déjà retourné, les yeux sombres fixés sur le sac de papier, il commença à saliver. Son ventre se mit à grogner tellement il était affamé. À demi levé, le jeune pivota pour ne pas perdre du regard la source du parfum épicé. Il ne se fit pas répéter deux fois l’invitation à manger. Ses doigts valides plongèrent dans la boîte pour en ressortir un nem chaud. Il le mangea la bouche ouverte respirant pour faire oublier la chaleur du morceau. Il répéta l’action encore et encore jusqu’à être de nouveau interrogé.

« Chais ‘as. Ou’ent ? ingt wois ? ente ? »

Toujours avec un haussement d’épaules n’y portant aucune importance. Artémis partait et revenait comme les saisons. Jack le saurait bien assez tôt.

Le plâtre terminé, l’espace nettoyé, la bouffe rassemblée, le carcajou voulait que manger. Il mangeait pour la première fois ces mets étrangers et, par tous les dieux, qu’il savourait chaque bouchée. Le marchand n’était pas en mesure de leur offrir une nourriture aussi savoureuse. Une fois rassasié, Artémis se lécha les doigts et se calla dans le canapé.

« ‘Dois bien avoir des règles. Des attentes. Tous les vampires ont des attentes… »

Son regard sombre plongea dans celui glacé sans se soucier du manque de respect qu’il pouvait lui témoigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bon Gros Géant

avatar

Le Bon Gros Géant

Messages : 64
Métier : Lieutenant de la Milice

Suppléments
Amour(s):
Maître/Esclave: Artémis - Skanah
Commentaires:

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Lun 3 Juil 2017 - 9:15


Artémis et  Jack


Spoiler:
 

Tu ne réponds pas vraiment à mes questions, tu restes vague, tu dois sans doute rester méfiant après tout, tu ne me connais pas. Et je pense qu'à ta place, j'aurais été sans doute le même. Mais je m'applique sur tes doigts et ton poignet, bientôt, tu seras immobilisé et même si ça ne doit pas vraiment te plaire. Tu finiras sans doute par me remercier, si ça ne t'écorches pas trop les lèvres. J'ai un sourire moqueur à cette pensée et mes yeux se plissent légèrement. 

Tu n'as pas rechigné face à la nourriture, ton ventre te trahissant, depuis combien de temps n'as-tu pas mangé ? Depuis combien de temps vis-tu si mal dans cette boutique ? Est-ce que c'est normal ? Est-ce que c'est tolérable ? Je pense que tout le monde s'en fout. Et malgré ma place assez bien placée, je ne pourrais pas faire grand-chose. À vrai dire, je ne connais pas vraiment beaucoup de gens, enfin du moins j'en connais un paquet mais je ne me lie pas aux gens. C'est ça qui fait toute la différence. Je n'ai pas d'amis vampires. Davon et Paulo ne sont que des collègues.

Je te pose une question mais tu baragouines la bouche pleine et j'ai l'immonde honneur de voir l'intérieur de ta bouche. Charmant. Merci de cette scène dégoûtant Artémis. Je note que ton éducation, s'est fait la malle depuis un bail et que cela ne te ferais pas de mal, d'apprendre les bonnes manières sans pour autant devoir courber l'échine sous l'autorité. 

Tu manges, engloutis tous les sacs de nourriture, je termine rapidement mon riz cantonnais et sirotant doucement ma boisson gazeuse, je ne te quittes pas du regard et là t'ajoutes encore un truc, tu parles un peu dans ta barbe. Si tu n'as pas un truc dans ta bouche et que tu essaies de parler en même temps. 

Ton regard se plante dans mes iris glacés et en guise de réponse, j'arque un sourcil, demeurant silencieux. Un sourire amusé se dessinant sur le coin de mes lèvres. T'avais l'air d'être un sacré numéro quand même. Vu ton attitude, tu as l'air presque dans une phase d'acceptation de te faire dominer. Bon chien donne moi la patte. 

Je me redresse et me saisis de ta main emplâtrée, tapant du bout du doigt sur le plâtre durci pour voir si je l'ai bien réalisé. Chance, il tient parfaitement, enfin résiste bien, je suppose que tu n'as même pas dû sentir un seul pincement de douleur. Je plisse les yeux satisfaits, les coins de ma bouche se relevant doucement, discrètement. 

« Prend en soin et utilise ta main le moins possible. Pour un mois environ. Je demanderais à un médecin quand même.»

Je pouffe un peu de rire. Et me redresse, te faisant face. 

« Maintenant file te coucher, du repos! Tu sembles en avoir bien besoin. Si tu veux manger, tu as des biscuits et du lait à côté du frigo.»

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Ven 14 Juil 2017 - 4:47

L’observant, Artémis fronça les sourcils alors que l’autre s’amusait visiblement de sa réparti. Qu’avait-il a rigolé ? Sa question n’était pourtant pas compliquée ; quels étaient les règles de sa maisonnée ? Peut-être serait-ce une conversation pour le lendemain ? Sauf grogner, le carcajou ne trouva rien d’autre à faire pour le faire parler. Puis, il n’avait pas l’intention de faire faux bon à son maître dans les heures à venir. Tant qu’il serait nourri, tout allait pour le mieux dans son monde.

Sa main plâtrée à nouveau soulevée, l’hybride songea à la retirer avant de changer d’idée. Selon la logique, l’autre ne l’avait certainement pas soigné pour le blesser. Ainsi, il le laissa observer son œuvre sans parler. Après tout, Artémis n’hésiterait pas à riposter au moindre coup, promesse de carcajou. Il n’avait jamais hésité face à des hommes plus grands ou plus musclés que lui, ce Jack ne serait certainement pas le premier devant lequel il avancerait tête baissée.

Avachi, le jeune homme ose les épaules aux recommandations de l’immortel. Il ferait bien ce qu’il voudrait de sa main et il emmerdait quiconque le lui interdirait. Fatigué, il bâilla sans chercher à s’en cacher. L’autre l’invite à aller se coucher, mentionnant la présence de biscuits et de lait en cas d’appétit nocturne. Le message ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd, Artémis sourit. Il se redressa sans trop de difficultés, puis se dirigea vers sa chambre. Sa chambre, la pensée n’était aucunement désagréable.

« Nuit. »

Ni plus, ni moins, l’esclave referma la porte de sa chambre derrière lui. Une bonne nuit de repos l’attendait dans un confortable lit. Il s’y assit, puis se dévêtit avant de rester coincé.

« Shit. Fuck c’te merde. » Son plâtre était pris dans sa manche serrée. « Bloody hell. »

Paré de son caleçon usé, il ressortit.

« Hey » Il retint l’insulte de justesse. « J’besoin d’ton aide. » Il agita le bras, ce qui fit bouger son haut. Son autre main gratta son ventre dénudé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bon Gros Géant

avatar

Le Bon Gros Géant

Messages : 64
Métier : Lieutenant de la Milice

Suppléments
Amour(s):
Maître/Esclave: Artémis - Skanah
Commentaires:

MessageSujet: Re: Castle of dreams [Jack Hunt]   Ven 14 Juil 2017 - 9:55


Artémis et Jack



Je te regarde partir, un petit sourire moqueur au coin des lèvres, tu sembles être un drôle de personnage, je suis sûr que tu peut être quelqu'un d'attachant.

Je retourne vers la cuisine, pour me prendre un verre d'eau et j'entends déjà, tes injures, je me retourne et te voilà coincé, dans tes propres vêtements. Je me mords les lèvres pour ne pas rire et j'avance vers toi, me saisis de ton avant-bras plâtré et te libère de ta prise.

Je suppose que tu n'as pas besoin d'aide pour le pantalon, vu comme tu es maigre, je pense qu'il finira par tomber tout seul. Je te donne tout de même un coup de main défaisant la boucle de ta ceinture. Et je te laisse repartir vers ta chambre.

«Bonne nuit.»

Je ne tarde pas trop et finis aussi, par verrouiller la porte d'entrée, emportant la clé avec moi et je demande aux stores de se fermer et je laisse la porte de la terrasse déverrouillée mais fermée, si tu désires sortir prendre le soleil, si jamais tu te réveilles dans la journée.

Je souris doucement en y pensant et vais me barricader dans ma chambre, verrouillant celle-ci, fermant les verrous et c'est à mon tour de fermer mes yeux, direction les rêves.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Castle of dreams [Jack Hunt]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Technique du Jeune Jack
» Mes poèmes (By Dreams-of-poetry)
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington
» Merac Castle Siege

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Hors Rp :: Archives :: RPs Terminés-
Sauter vers: