AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


/!\ FORUM RP 18+ Yaoi au contexte contemporain fantastique. Monde dominé par les vampires. Maîtres/Esclaves - Politique - Action seront au rendez-vous /!\
 

Un recensement de septembre est ouvert! C'est par ici!

Partagez | 
Pivot point [Jack Hunt]

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Pivot point [Jack Hunt]   Dim 25 Juin 2017 - 17:01

Bâillonné, les poings liés, Artémis attendait. Son pied tapait le son au rythme des secondes, témoin de son impatience grandissante, tandis que son regard féroce se posait sur quiconque s’intéressait un peu à lui. Ces vampires, l’hybride les avait, pour la plupart, déjà vus. Pas qu’il appréciait leur compagnie, loin de là. Toutefois, à force de disparaître dans la nature pour mieux se laisser attraper une fois affamée, certains visages devenaient familiers. D’un autre côté, leurs noms lui importaient peu, il ne les retenait jamais. Pour lui, il s’agissait du Balafré, de la Tête de gland ou du Vieillard. Aujourd’hui, il avait eu droit au Coincé du cul. Loin d’être son préféré pour tout avouer, ce dernier avait peu apprécié les injures proférées lors de la capture non désirée. Cette fois, Artémis avait refusé de coopérer puisqu’il n’était qu’au début de son escapade mensuel. Loin d’être affamé, il aurait continué son chemin s’il n’avait pas été arrêté. Morsures et coups de poings furent alors au rendez-vous jusqu’à être cloué au sol, les doigts cassées.

Un brouhaha se forma autour de lui et il lâcha sa dernière victime du regard pour le porter vers l’entrée. Son propriétaire venait d’arriver. Habit noir et souliers bien cirés, il retira ses gants pour serrer la main du Mal baisé. Il vérifia l’état de sa marchandise, claquant la langue de mécontentement face aux doigts noirs et gonflés. Rien qui ne pouvait être soigné avec du sang de vampire, mais l’idée ne lui plaisait guère. Trop en donner aux esclaves engendrait une dépendance dont aucun maître sain d’esprit ne voulait s’enticher. Un signe de la main et Artémis se leva. Enfin, il pouvait rentrer et peut-être même manger. À la démarche du marchand, l’esclave sut qu’il était énervé.

« Pas de repas pour toi ce soir. Ni demain. »

Le glouton ne put répondre d’un grognement.

« Continue et je te rationne pour la semaine. » La créature appuya sur un bouton afin d’appeler l’ascenseur. Propriétaire et marchandise pénétrèrent dans l’espace restreint de la cabine. Au grand étonnement du jeune homme, au lieu de descendre, ils montèrent de deux étages.

« Tu restes à côté de moi. »

À l’ordre, Artémis leva les yeux au ciel, mais obéit puisqu’il n’avait plus l’âme à s’échapper. Le marchand s’avança jusqu’à un comptoir, où il s’appuya.

« Bonsoir, je souhaite porter à votre attention une attaque sur deux de mes esclaves. » Malgré ses bonnes manières, la créature ne réussit pas à cacher sa frustration. « Ils ont été vidés de leur sang. »

Le carcajou s’intéressa à tout, sauf à la conversation. Pas de bol pour les deux êtres décédés, Artémis n’en avait rien à cirer. Plutôt concentré sur sa main blessée, il tentait d’en oublier la douleur acérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bon Gros Géant

avatar

Le Bon Gros Géant

Messages : 64
Métier : Lieutenant de la Milice

Suppléments
Amour(s):
Maître/Esclave: Artémis - Skanah
Commentaires:

MessageSujet: Re: Pivot point [Jack Hunt]   Lun 26 Juin 2017 - 18:53


Artémis et Jack



C'était encore un soir plutôt calme, j'étais dans mon bureau faisant tourner un crayon entre mes doigts et mon talon gesticulant frénétiquement, j'étais en train d'écrire mes rapports des dernières punitions vampiriques effectués. Dornia allait vraiment mal et ça ne s'arrangeait pas avec les années. 

Paulo et Davon n'étaient pas au bureau d'accueil, pour accueillir les potentielles plaintes et les rediriger vers le bon service, ce n'était pas la première fois que quelqu'un se trompait. Mais voilà, ils n'étaient pas là. Et la personne qui espérait être reçue s'était mis à hausser la voix. 

J'étais sorti de mon bureau en me dirigeant d'un pas sûr et plein de confiance vers le bureau d'office, je n'avais pas pris la peine de m'asseoir et j'observais l'individu et l'esclave qui semblait plutôt mal en point. J'avais haussé un sourcil face à la surprise du spectacle que j'avais sous les yeux. C'était la seule chose que ma cagoule et mes lunettes laissaient voir de mon visage. 

Ce mec, je le reconnaissais, ce n'était pas la première fois qu'il venait ici. Après avoir entendu sa plainte, je n'avais toujours pas décroché un mot, me mettant à farfouiller un dossier qui avait été créer à son nom. Je l'avais ouvert et garder entre mes mains avant de le poser sur une page avec des chiffres et des dates.

Certes, je n'étais pas toujours d'accord avec les méthodes de la milice, mais ils faisaient leur travail et c'était tout ce qui importait sur le coup.

« Bonsoir, Mr Olms, j'ai entendu votre plainte, mais... »   Tout en marquant une pause dans ma phrase, j'avais posé mon doigt ganté sur le papier suivant une ligne imaginaire en montrant une date. 

« Vous n'avez pas refait les normes de votre boutique, il n'est donc pas surprenant que vos esclaves puissent s'enfuir. Vous voyez comme moi, que vous avez largement dépassé le délai. Et je vais donc vous demander de payer votre amende qui s'élève à.. » 

Après avoir annoncé le prix, j'avais pu remarquer que toute la contenance qu'avait eu l'individu s'était évaporé rapidement, il tenait toujours fermement son esclave et j'avais penché la tête sur le côté. Il me faisait pitié au fond. 

Davon était finalement revenu de je ne sais où, je lui avais expliqué alors les raisons et c'était avec un sourire machiavélique qu'il s'était tourné vers Olms, pour récupérer les sous, liquide, carte, chèque un vrai petit démon, dès que ça parlait d'argent et de crimes. Je pouvais dire qu'au moins Davon avait bien trouvé sa voie. 

J'étais passé devant le bureau, venant prendre l'esclave doucement, frôlant ma main derrière son crâne en commençant à marcher et surtout observer ces mains. 

« Mr Olms, le temps que terminer votre affaire, je vais m'occuper de « lui ». Davon, tu m'enverras Paulo quand il sera de retour s'il te plaît et propose un café à Mr Olms, nous ne sommes quand même pas des sauvages ! » 

J'espérais que l'esclave veuille bien me suivre, je l'avais emmené dans mon bureau et j'avais fermé la porte, je lui avais montré le siège en cuire pour qu'il s'asseye, ne le quittant pas du regard, enfin le gardant dans ma vision, pendant que je récupérais la boîte de soin. 

« Comment tu t'appelles ? » 

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: Pivot point [Jack Hunt]   Mar 27 Juin 2017 - 20:28

Derrière son bâillon – un morceau de duct tape bien collé – Artémis sourit à la situation. Si le marchand espérait quelque chose de sa déposition, il ne s’attendait pas à devoir vider le fond des poches de son pantalon. Délectable ironie pour un hybride tel que lui. Il ne ressentit aucune sympathie pour le vampire démuni. S’il attendait la conclusion pour retourner dans la boutique qui lui servait de maison, il fut toutefois surpris lorsqu’il ressentit une main glisser dans ses cheveux emmêlés. Invité à marcher, le carcajou avança les pieds et ce, malgré les protestations d’Olms. Le fugitif le regarda amusé et lui aurait envoyé un baiser s’il n’avait pas été bâillonné.

Le jeune homme fut emmené dans un bureau sobrement décoré. Il obéit, prenant place dans le siège désigner, et attendit. Instinctivement, ses yeux détaillèrent son environnement afin d’évaluer les possibilités de faucher compagnie à l’étranger. Néanmoins, il se fit à l’idée qu’il lui serait impossible de s’éclipser sans être à nouveau appréhendé. Même avec de la chance, Artémis savait que ces miliciens étaient entraînés pour arrêter plus dangereux qu’un hybride blessé. Acceptant sa défaite, il se calla dans le siège en cuire alors qu’il posait ses mains délicatement devant lui.  

Le carcajou observa le vampire se rapprocher, une boîte se soin entre les mains. Ce dernier lui arracha le morceau de ruban adhésif des lèvres, ce qui provoqua un grognement du jeune homme aux mains liées. Une lueur sombre et frustré traversa son regard, alors qu’il bougeait les mâchoires pour retrouver un peu de confort. Afin, il répondit à la question qu’il lui était posée.

« Artémis. » grogna-t-il.

Après un vain effort à percevoir le regard caché derrière les verres teintés, l’hybride détailla le reste l’étranger. Aucune gêne ne l’arrêtait.

« V’savez, il a pas assez d’argent pour tout rembourser. I’ comptait sur la vente des esclaves… C’pour ça qu’il est emmerdé. C’t’un enculé qui a plus de pognon. I’ pensait sûrement recevoir un dédommagement. J’sais pas c’qui paie le plus… la vente d’un esclave ou l’dédommagement. »

Parler lui faisait oublier la douleur. Il retira toutefois sa main blessée lorsque l’autre l’eut touchée. Il en montra les crocs, près à mordre au mouvement de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bon Gros Géant

avatar

Le Bon Gros Géant

Messages : 64
Métier : Lieutenant de la Milice

Suppléments
Amour(s):
Maître/Esclave: Artémis - Skanah
Commentaires:

MessageSujet: Re: Pivot point [Jack Hunt]   Mar 27 Juin 2017 - 22:26


Artémis et Jack



J'avais retiré le bout de scotch sur la bouche de l'esclave d'un coup sec, bien sûr que ça avait dû lui faire mal, surtout pour les petits poils qui sont autour de la bouche. Je ne savais pas à quel type d'esclave j'avais à faire, s'il était calme ou énergique, s'il était sauvage ou docile. C'était un risque que je n'avais cependant pas hésité à prendre.

J'étais à son niveau et pourtant, il venait de reculer sa main en montrant les gencives et les dents en grognant. Peu après avoir donné son prénom, l'esclave avait commencé à parler vraiment mal de son gérant et ça m'avait fait esquisser un petit sourire sous ma cagoule. Quel drôle d'énergumène j'avais sous les yeux. 

Bien, il avait récupéré sa main, je n'allais donc pas insister, j'avais sorti une poche de glace et lui avait dit d'un ton calme et autoritaire. 

«Met ça sur tes doigts et si tu ne veux pas que je te touche.» 

J'avais attendu qu'il s'exécute, Paulo était venu toquer au même moment pour me faire le rapport de Mr Olms. Il sentait la clope et avait les cheveux décoiffés, à mon avis, il n'avait pas fait que fumé le Paulo. Il m'avait informé que Mr Olms allait rester ici, pour la nuit et que c'était donc à moi de ramener l'esclave en boutique. J'avais hoché plusieurs fois la tête avant d'informer Paulo, qu'il viendrait avec moi et que Davon devrait terminer toutes les formations administratives. 

Artémis avait toujours la poche dans sa main et j'avais laissé comprendre à Paulo que j'avais besoin qu'il le tienne pour m'occuper de son bandage de fortune. Paulo était arrivé par-derrière maintenant sa mâchoire fermée. Artémis allait sans doute s'exciter et se débattre, mais dans le feu de l'action, j'avais terminé son bandage et Paulo avait directement filé vers l'ascenseur quittant mon bureau. 

J'avais attendu qu'Artémis se calme et je m'étais redressé, le prenant par l'épaule pour le diriger vers l'extérieur du bureau, que j'avais fermé à clé. J'étais passé devant Mr Olms, qui avait dévisagé Artémis en pestant des mauvaises choses à son égard et que lorsqu'il reviendrait ça ne se passerait pas comme ça. 

J'avais ricané intérieurement embarquant Artémis dans l'ascenseur direction la voiture. Paulo était au volant et je m'étais mis derrière avec l'hybride. 

« Quel âge as-tu ?» 

J'avais passé la ceinture autour de l'hybride pour l'attacher par sécurité, il semblait virulent même avec les mains attachées et des doigts cassés. Paulo avait inscrit l'adresse de la boutique et la voiture avait démarré, direction la boutique de Mr Olms, il s'agissait désormais de faire notre introspection et de rediriger peut-être tous ses esclaves vers d'autres boutiques plus adaptés, idem pour Artémis.

« Est-ce que tu peux me parler de la boutique ? Tu manges bien ? L'hygiène comment est-elle ? » 


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: Pivot point [Jack Hunt]   Mar 27 Juin 2017 - 23:42

Une fois la glace posée sur ses doigts bleutés, il inspira profondément afin d’éviter de geindre plaintivement. Le choc passé, il soupira, soulagé. Deux coups à la porte et Artémis tournait la tête pour y braquer ses yeux cendrés. Un sourire narquois étira ses lèvres gercées, n’ayant aucune pitié pour son propriétaire malfortuné. Emprisonné pour la nuit, était peu cher payé pour deux esclaves tués pour avoir négligé la sécurité de son commerce.

Le retour du carcajou planifié, ce dernier s’apprêta à se relever sans pour autant y arriver. Paulo, ainsi nommé, vint derrière lui. Avant que l’hybride ne puisse se dégager, il fut muselé par une main fermement plaquée sous son menton. L’instinct s’éveilla sans tardé et Artémis chercha à s’en libérer. Il remua férocement la tête, son regard voilé d’une colère intensifiée par la douleur de son membre blessé. L’odeur de tabac disparue au même moment que la main et le jeune homme claqua ses dents dans le vide. La respiration saccadée, il emmerda du regard le vampire cagoulé. Ce ne fut qu’une fois calmé qu’il réalisa être soigné. Pas un remerciement franchit ses lèvres.

Obligé de se relever, l’esclave garda contre lui ses doigts bandés. Il fut alors forcé d’avancer jusqu’à l’entrée où attendait le marchand fâché. Artémis retrouva son sourire amusé. Au travers des insultes d’Olms, il osa lui répliquer.

« Bonne nuit Mr Olms. »

Sur quoi, les portes de l’ascenseur se refermèrent sur le duo. À leur sortie, une voiture les attendait et Artémis prit place aux côtés du vampire qui le surveillait. Ses yeux s’élevèrent au ciel lorsque sa ceinture fut bouclée. Il lui était désormais impossible de fuir sur le trajet.

« 20 ans, j’crois. » dit-il avec un haussement d’épaules négligé. « Y’a jamais assez de bouffe. Même si on est plus qu’une dizaine dans le magasin. On est lavé à l’occaz… peut-être une ou deux fois par semaine. L’autre dit que ça coûte trop cher. Moi, j’dis qu’s’il arrêtait d’aller se faire foutre par les putes, il aurait un peu d’tune pour sa boutique. Après, i’ s’étonne qu’on veuille s’faire la malle. C’pas comme si c’était difficile quand il est trop pauvre pour réparer ses cages. Le mec, c’est sûrement le pire vendeur d’la ville. »

Sur quoi, il rigola sans éclat. Sa main secouée par la route, un choc de douleur lui remonta le bras ce qui le fit grogner.

« I’ va arrêter de rouler dans les trous ou j’lui défonce la gueule. » grommela-t-il entre les dents. L’autre l’entendit et une nouvelle secousse remua la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bon Gros Géant

avatar

Le Bon Gros Géant

Messages : 64
Métier : Lieutenant de la Milice

Suppléments
Amour(s):
Maître/Esclave: Artémis - Skanah
Commentaires:

MessageSujet: Re: Pivot point [Jack Hunt]   Mer 28 Juin 2017 - 1:45

Suite ici Your Choice


Rp peut être verrouillé :D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pivot point [Jack Hunt]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Capitaine Jack Sparrow
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Les broderies au point compté de la souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Hors Rp :: Archives :: RPs Terminés-
Sauter vers: