AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


/!\ FORUM RP 18+ Yaoi au contexte contemporain fantastique. Monde dominé par les vampires. Maîtres/Esclaves - Politique - Action seront au rendez-vous /!\
 

Partagez | 
Or & Ambre [PV : Kallian]
Vampire odieux
Messages : 25
Métier : Représentant d'un grand laboratoire asiatique
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Or & Ambre [PV : Kallian]   Jeu 13 Avr 2017 - 6:41


Moi ?
Bien sûr que ce serait un jour comme tout les autres, un jour de rêve, un jour d'imagination, à oublier la réalité. Comme à chaque fois, j'ai mal dormi, fichu courant d'air. Mais bon, ça ne changera pas. Et si ça se trouve, j'aurais chaud sans lui. Ou pas, je n'en sais vraiment rien. Et ce n'est pas comme si je cherchais à savoir. La nuit tombe, les vampires s'éveillent, le petit déjeuner, ou un semblant de ce repas est servit, la boutique ouvre. C'est le quotidien. Je me gratte le poignet en ronchonnant, toujours aussi agacé par ce tatouage. Ou ce code barre plutôt, oui, n'oublions pas que je suis une marchandise. Un bon gros garde manger maigre comme une biscotte. Mais que voulez-vous, telle est ma place dans ce monde. Je m'assois au fond de ma cage, bien placée près de l'entrée. Fixant le par terre, je lâche un soupir en réalignant les cailloux que je collectionne. Des simples petits graviers qui des fois se décrochent des chaussures des clients et finissent chez moi. Des fois j'en ai assez pour faire une lettre ou deux, des fois le vendeur les virent tous en nettoyant ma cage. Tout dépend des jours, mais aujourd'hui, j'en ai quatre ! Et je les ais envoyés chez le voisin, pour m'amuser, pour rire un bon coup et me détendre. Ce ne fut ni du goût du voisin, ni du gérant qui frappa d'un coup sur les barreaux pour me faire peur. Et il a réussi cet abruti. Mon cœur a bien mis un moment à se remettre.

J'ai ensuite fait profil bas, inutile d'en rajouter après tout. Je me suis contenté de regarder un instant le dehors. Il fait si sombre, mais les étoiles sont si belles. Je comprend pourquoi les vampires préfèrent la nuit, c'est quand même bien plus joli que ce vieux truc qu'est le soleil. Lui qui t'éblouis la tronche et te crame la peau. Ouais, je comprend les buveurs de sang sur ce coup là. Mais pour moi, ce sera toujours un grand mystère. Et je soupire de nouveau, quel ennui.

Pour m'occuper, le gérant m'a lancé un paquet de cartes à jouer à la tronche et m'a dit de les trier. T'en qu'à faire... J'ai donc commencer à trier les cartes par nombre et par couleur, souriant sur les figures. Le Valet a vraiment une tête de benêt sur celle là tiens ! Je sentis l'odeur sur les cartes, l'alcool et le tabac froid. Ça a traîné dans de sacrées endroits, pas de doute là dessus. Mais après tout, ce ne sont pas mes affaires. Une fois finie, j'ai mélanger les cartes et j'ai recommencer de les trier, différemment. Ce petit jeu n'allait pas m'occuper bien longtemps. Sûrement allais-je retourner dans mes rêves après ça. Ça fera passer le temps jusqu'au repas de fin de « journée ». Je réfléchissais déjà à ce que j'allais imaginer cette fois là.

Mais la porte s'ouvrit et ma curiosité me fit tourner la tête vers l'entrée. Eh bien, je ne peux mentir, lui, il a la classe. Mon regard intrigué ne pouvait se défaire de lui, de ce vampire, de ce client. Pas une petite merde, c'est certain. Je mélange les cartes sans les regarder avant de détourner le regard sur elles. Bah, qu'est-ce que j'espère ? Un mec de cette catégorie là, ça veut des hybrides rares, pas des humains bas de gamme. Et l'agacement soudain s'exprima rapidement :

« Pff, encore un que je n'intéresserais pas. »

Ai-je doucement dit avant t'entamer un solitaire dans le peu d'espace que j'avais à disposition


Dernière édition par Arthur le Mer 19 Juil 2017 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 62
Métier : Avocat
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Ven 14 Avr 2017 - 10:33



Are you the next ? ~


Feat Arthur ~
Écriture en
#660000


Je tentais de rester concentré sur mon client combien même mon esprit était évasif ce soir. Le rendez-vous de ce soir touchait un client des plus classiques avec une offre tout autant banale. La seule différence était le prix. Ce client fortuné était prêt à mettre une grosse sommes pour la réussite de ce coup-là. Je n’allais pas cracher sur de l’argent facile tout de même. Je m’occupais alors de finir de régler les dernières affaires avec le client regardant souvent ma montre à mon poignet, une petite manie qui attira l’attention du vampire qui se trouvait en face de moi.

-Ho vous êtes attendu ?

-Eh bien j… Je n’ai rien de spécial non, je voulais simplement faire quelques courses avant de rentrer.

Qu’allais-je dire ? Je restais de marbre face à l’homme, mais mon esprit était troublé. Avais-je oublié qu’Esteban ne vivait plus sous mon toit ? Je soupirais doucement. La vérité était que je m’ennuyais maintenant. Les jours se ressemblent, plus personne pour vous divertir et vous faire penser à autre chose qu’au travail, plus d’excuses pour partir plutôt des rendez-vous chiants… Je connaissais parfaitement la solution à mon problème, mais je traînais un peu les pieds lorsqu’il s’agissait se trouvait un nouveau jouet. Je voulais le bon, quelque chose d’unique en son genre, quelque chose que je ne verrais qu’une fois en une éternité.

Le rendez-vous prit fin et je retournai à ma voiture. J’étais dans le centre-ville alors autant en profiter pour se promener un peu. Je fis quelques achats de textile et autres accessoires dont j’avais besoin. Sur le chemin du retour, je passais devant une boutique d’esclaves. Je la fixais un moment avant de me parquer devant de sortir de ma voiture en terminant ma cigarette. J’allais surement partir les mains vides mais tant pis et puis qui sait, peut-être que je trouverais ce que je cherchais. Après avoir écrasé ma cigarette, j’entrai dans le magasin. J’étais plutôt bien habillé à cause de mon entretien ce qui attira l’œil du vendeur qui vint tout de suite me voir pour me demander s’il pouvait m’aider.


-Je ne fais que regarder pour le moment, je vous appellerai si j’ai besoin de votre aide.

Sur ces mots, je commençais à faire mon petit tour dans la boutique, observant attentivement les marchandises en cage. Plusieurs me regardaient avec espoir d’enfin pouvoir sortir de ce trou, mais est-ce qu’il serait vraiment mieux chez moi ? Là était la question. Puis une voix attira mon regard. C’était un humain à la tignasse blonde qui jouait aux cartes dans sa cage. Encore un qui devait avoir perdu espoir de sortir de là avec le temps. Je m’approchais donc de l’esclave et le regardais attentivement. Il avait la tête basse et je n’arrivais pas à voir son visage. Je jetais un œil rapide sur sa fiche qui ne semblait rien annoncer de particulier, mais sa réaction avait attiré mon attention…

-Dis-moi l’humain, depuis combien de temps te trouves-tu dans cette cage ? Des mois ? Des années peut-être ?

Mon visage était neutre, impassible, ne laissant aucune émotion spécifique se traduire dessus. Je ne savais pas ce que valait cet humain et si j’allais vraiment lui donner sa chance pour qu’il puisse sortir d’ici. Tout dépendra de lui après tout et de ces arguments.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 25
Métier : Représentant d'un grand laboratoire asiatique
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Lun 17 Avr 2017 - 16:09


Moi ?
J'observais avec curiosité l'homme qui venait d'entrer. Non vraiment, agréable à voir. Mais peu importe, je me doutais que je n'étais pas le type de personne qu'il voudrait. Ça veut du luxe ce genre d'individus, pas de l'humain banal. Alors je repris ma partie de solitaire jusqu'à entendre sa voix. Je redressa le regard vers lui pour constater que j'étais son nouvel interlocuteur. Un sourire apparu sur mon visage. Oui, j'avais le droit à son attention. Autant ne pas gâcher ce peu de temps qu'il allait m'accorder. Je gardais une carte en main en me relevant pour être debout, à sa hauteur et l'observer davantage. Puis je repensais à sa question. Pertinente, mais je n'avais pas la moindre idée de la réponse. Je ne me souviens absolument plus. Je regarde la carte en main et la montre en disant d'un air taquin :

« Joker. »

Je ricanais bêtement, fier de ma blague. Puis je regarda la carte avec un plus léger sourire avant de la poser avec les autres, me rasseyant dans ma cage. Je m'étiras un peu et le regarda de nouveau un instant avant de reprendre ma partie de cartes, parlant calmement, presque pour moi même.

« Vous cherchez une nouvelle compagnie ? Bah, vous savez, je suis né au centre de dressage, soigneusement choisit pour être physiquement appréciable, éduqué pour savoir ce que je dois savoir, obéir et supporter la douleur. Suis-je parfait ? Nah, sûrement pas. Je suis même parfois le pire esclave possible parce que je suis encore pleins de volontés et de désirs humains. Mais hey, au moins je suis beau, ça compense hein ? »

Je ne pouvais m’empêcher de rire de nouveau après mes stupides paroles. Je gardais mon regard tourné vers lui en massant le poignet portant ma marque. Elle me démangeait par moment, rien de bien grave. Je fais au moins en sorte de ne pas trop l'irriter. Mais peu importe. Je le regardais à nouveau et pencha légèrement la tête :

« En tout cas, je n'oublierais pas votre visage. Vous êtes le genre qu'on aime retenir et imaginer dans nos bras lors qu'il faut dormir. »

Ou comment lui dire qu'il est physiquement appréciable, mais ce doit pas être une nouveauté pour lui. Peut-être est-il super vieux, qu'il a eu des femmes, des amants par paquets. Bah, je suis ni le premier ni le dernier à lui parler et lui lâcher un semblant de compliment. Après, moi je dit ce que je pense, c'est l'avantage. Je finis par me remettre sur mes pieds et le fixer simplement, prenant les barreaux de la cage entre mes mains.

« Vous êtes même du genre dont on regrette le départ et pour qui on se plierait en plusieurs morceaux. » Je souris alors avant de poursuivre « Ne vous méprenez pas, je ne ramperais pas à vos pieds. J'ai encore trop de fierté pour ça. »

Je finis par tendre la main hors de la cage pour lui donner la carte du Joker que j'avais depuis tout à l'heure. Un petit souvenir de ma part. Si il en veut.


Dernière édition par Arthur le Mer 19 Juil 2017 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 62
Métier : Avocat
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Ven 21 Avr 2017 - 10:53



Are you the next ? ~


Feat Arthur ~
Écriture en
#660000


Intéressant… La mentalité de ce gamin était spéciale… Où était-ce le fait qu’il avait accepté ce qu’il était et qu’il semblait heureux comme ça ? Je ne saurais le dire. Je l’écoutais simplement parler et l’observais tranquillement, prenant le temps de l’analyser dans le moindre détail, ne laissant filer aucune information. Apparemment il semblait avoir ce qu’il appelait de l’humour et aimait bien rigoler, soit à vrai dire ce n’est pas plus dérangeant que cela. Il me donna même ses qualités et ses défauts, une chose plutôt étonnante venant d’un esclave en cage. D’habitude il tente de cacher le négatif pour tenter de paraître le mieux possible face à un peut-être futur maître.

Je souris légèrement en l’entendant complimenter mon apparence. Non il n’était de loin pas le premier à me faire ce genre de compliment. En quatre cents ans, j’ai eu le temps d’en voir d’autre… Je le regardais à nouveau se lever pour me faire face et me regarder droit dans les yeux. C’était la suite de ses dires qui me faisait le plus sourire, j’en lâchais un bref rire quelque peu amusé. Ce n'était ça que jamais chez yeux, cette petite lueur de fierté et d’espoirs dans leurs yeux. C’était cette once d’espoirs et de volonté que j’appréciais de briser pour en faire de bon esclave bien docile, obéissant au doigt et à l’œil à leur maître, exécutant le moindre ordre de leur maître adoré… Je pris la carte et l’observais, la faisant glisser habilement entre mes doigts.


-Quelle situation cocasse quand même… Je suis ta clé de sortie de cette cage… Je doute que beaucoup de vampire du même rang social que moi s’arrête devant ta cage… Il serait stupide de ta part de laisser filer ta chance pour un petit brin de fierté non ?

Je souris en coin. J’aimais jouer ainsi et puis n’était-e pas lui qui avait commencé ? S’il voulait sortir d’ici, il n’avait qu’une seule chose à faire, me supplier. Ce n’était vraiment pas grand-chose en soi, il devait simplement ravaler sa fierté et ramper à mes pieds, rien de plus simple. Je lui tends sa carte de dos et la lui retourne toutefois, ce n’était plus un joker mais un roi de pique. Je laissais tomber la carte à ses pieds me détournant avant de sortir une autre carte de ma veste étant le joker.

-Les cartes sont entre tes mains, à toi de voir ce que tu veux en faire. Ah et je te remercie pour le compliment de tout à l’heure, c’est toujours plaisant à entendre. Sur ce, je continue de faire mon petit tour, il y a des hybrides intéressants en vitrine. Passe une bonne soirée petit humain.

Sur ses simplement mots, je continuais mon chemin pour aller observer les cages des hybrides, de très beaux hybrides je devais l’avouer. Je ne pouvais m’empêcher de me demander ce qu’allait bien pouvoir faire l’humain. Allait-il ravaler sa fierté pour sortir de cette cage ou au contraire, allait-il faire sa tête de mule, laissant cette unique chance lui passer sous le nez ? Je repérai un hybride loup, il était magnifique et cultivé. Je m’arrêtais devant sa cage pour discuter un peu avec. Je laissais alors encore un petit quart d’heure à l’humain pour se manifester sans ça, ce joli loup gagnera sa place à mes côtés…

Choisis mon petit mais… choisis vite ~


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 25
Métier : Représentant d'un grand laboratoire asiatique
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Ven 21 Avr 2017 - 15:17


Ce doit être moi !
Sur ce coup il m'a bien eu. Me faire monter le grand espoir que j'étais bien partit pour sortir de là, puis bam, en fait non. En plus de m'avoir rendu la mauvaise carte de manière tout à fait volontaire, il est partit voir ailleurs. Je serais quelqu'un de libre que je l'aurais insulté de sale con pour m'avoir fait un coup pareil. Je fixais longuement la carte après l'avoir ramassé en l'écoutant parler avec un autre. Une forme de jalousie fit battre mon cœur à pleine vitesse. Je finis par jeter le regard vers eux en retenant mon agacement. Ce que voulait ce vampire, c'est que je rampe plus bas que terre pour lui. Que je ravale le peu de fierté que j'ai oser exprimer et ça y est, je serais libre. Enfin, presque. Libre de cette cage et de ce fichu magasin, rien de plus. Je reste un être façonné pour le plaisir de la race vampirique. Et sûrement mourrais-je en remplissant mon devoir. Je fixais encore la carte de roi que j'avais en main. Il allait falloir que je choisisse et vite, sûrement y avait-il une sorte de compte à rebours qui trottait dans sa tête.

Et cet agacement pris le dessus, se mêlant au stress qui court encore et encore dans mes nerfs. Je pris les barreaux de ma prison dans les mains et laissa aller mon agacement, grognant en secouant la porte qui claquait fortement. La cage commençait presque à tanguer sous ma force. C'en est trop pour moi. Et pour le vendeur qui pris sa matraque pour taper sur la porte que je secouais :

« Suffit toi ! »

Mais je continuais d'agiter la porte. Je voulais sortir, je manquais d'air. Une forme de panique s'ajouta à ma colère et le gérant n'eut d'autre choix que d'ouvrir la fameuse porte pour me laisser sortir et me calmer. J'en trébucha sur la surprise et manqua de me prendre le sol, retrouvant l'équilibre juste à temps. Je repris mon souffle et tourna le regard vers le vampire sûrement amusé par la scène que je lui offre. Il faut que je sorte de là, il faut qu'il me sorte de là et que je puisse enfin accomplir mon rôle. Le vendeur voulait me remettre aussitôt dans ma cage, mais j'eus la force de le repousser. J'avais un autre objectif en tête, bien plus important. Je me dirigea vers lui d'un pas pressé avant de l’attraper par ses beaux habits et de le fixer droit dans les yeux, ma voix entrecoupé par les restes de ma crise de panique :

« Je veux sortir de là, je dois sortir de là ! Je dois accomplir mon rôle ! Je dois... faire ce pourquoi je suis né ! J'ai pas été conçu pour moisir là comme une merde ou pour finir en distributeur ! » J'eus du mal à retenir les larmes apparaissant aux coins de mes yeux, à vrai dire, je n'ai pas réussit « Pitié... Je veux juste... vous servir... de tout mon être... jusqu'à la mort... »

J'enfouis ma tête dans son torse en serrant davantage son haut dans mes mains, tentant ainsi de cacher vainement les larmes qui essayaient de rouler sur mes joues. Je suis tellement pathétique. Mais là, c'était plus fort que moi, tout ça devait sortir. Jamais je ne me serais pardonné d'avoir laisser passer cette seule occasion. Sous nos pieds toutes les cartes que j'avais triés se sont répandus sur le sol à force d'avoir secouer la cage. Quelle scène pitoyable. C'est là que je me rend compte que malgré tout, je veux vivre pour servir. A quoi sert la liberté ? Moi je suis né pour obéir, alors peu importe. Je veux une raison d'agir. Je veux qu'il me prenne dans ses bras et me dise qu'il me garde. Même si ça signifie une vie entière à souffrir sous son joug. C'est le but de mon existence.


Dernière édition par Arthur le Mer 19 Juil 2017 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 62
Métier : Avocat
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Jeu 11 Mai 2017 - 13:38



Yes, you are... ~


Feat Arthur ~
Écriture en
#660000


Je continuais de converser avec l’hybride qui me semblait de plus en plus intéressant. Il parlait plusieurs langues dont le russe. Il avait certes un accent anglais mais cela n’était pas plus gênant que ça. J’arrivais encore à bien comprendre ses paroles, Je jetais un œil à ma montre. Dix minutes avaient déjà passé… Même si l’hybride qui se trouvait en face de moins semblait l’esclave parfait, j’avais l’impression que ce serait bien plus amusant avec ce petit humain, si toutefois il voulait bien se décider à réagir... Lorsque je vis les treizièmes minutes passées, une légère sensation de déception m’envahit. J’avais envie de m’amuser un peu plus avec lui… Puis un bruit me fit tourner le regarde.

Je pus observer l’humain s’énerver et secouer avec violence la porte de sa cage, comme s’il était pris d’une sorte de démence. Je me retournais donc pour observer le spectacle. J’étais un spectateur et je ne comptais pas rater une miette de ce que ce jeune humain m’offrait. C’était d’un délice sans nom. Le voir ainsi, si pitoyable à secouer cette porte qui le retenait. J’allais faire un pas vers lui, mais je me retenais en voyant le vendeur arriver et frapper contre la cage pour le faire taire. L’homme finit par l’ouvrir et le jeune garçon s’empressa de s’avancer jusqu’à moi. Je le regardais attraper ma chemise.

« Dis-le…. »

Ses larmes roulant sur ses joues, sa voix saccadée par son angoisse. Je souris grandement en l’entendant. J’avais gagné. L’esclave venait de se rabaisser plus bas que terre, pleurant contre mon torse. C’était un magnifique spectacle. Le vendeur allait approcher mais je lui fis un signe de tête pour lui faire comprendre de ne pas intervenir avant de caresser la tête du garçon, glissant doucement ma main dans sa douce chevelure blonde. Un premier contacte d’une douceur infinie, lente semblant éternelle, puis d’un geste sec, ma main vint empoigner sa chevelure pour lui faire relever la tête. Je voulais voir son visage, celui d’un humain pathétique qui avait marché sur le peu de fierté qu’il lui restait pour sortir de sa cage. Ma langue glaisait alors sur sa joue, y récupérant une larme alors que ma main lui tire toujours un peu plus la tête en arrière.


-Tu as fait le bon choix mon petit, félicitations. Sache une chose, je ne suis de loin pas un menteur et je compte bien tenir ma parole. À partir d’aujourd’hui tu m’appartiens, je suis ton maître et toi tu es mon esclave et ce jusqu’à ta mort ou jusqu’au jour où je me lasserais de toi.

Je jetais un rapide coup d’œil au vendeur qui sortait déjà les papiers concernant l’adoption de jeune homme. Mon regard noisette se posa de nouveau sur l’esclave. Ma main relâche alors sa chevelure pour glisser à sa joue que je caressais doucement quelques secondes avant de retirer ma main.

-Je suis Kallian von Durheim, n’oublie jamais ce nom Arthur ~

Puis je me dirigeais vers e vendeur pour remplir le reste des papiers. Oui je connaissais le nom du jeune homme, c’était l’une des premières choses que j’avais pu observer sur sa fiche. Un nom simple à retenir il faut dire et peu commun à notre époque. Je signais tous les papiers que le vendeur me donnait, puis je payais pour mon nouveau jouet qui me semblait plus que prometteur. Je refusais poliment le collier, la laisse et la muselière, puis je fis signe à Arthur de me suivre dehors. Je le conduis jusqu’à la voiture avant de l’inviter à rentrer dedans. Je fis de même et m’allumais une cigarette tout en démarrant la voiture, puis je le regardais.

-As-tu besoin de quelque chose en particulier pendant que nous sommes en ville ? Ça m’évitera de faire des allers et des retours inutiles. Je t’expliquerai mes règles de vie lorsque nous serons à la maison. Sache que je suis du genre plutôt strict. Je n’hésiterai pas à te punir en cas de bêtises alors penses-tu pouvoir te tenir à carreau le temps de quelques achats ?





Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.


Dernière édition par Kallian von Durheim le Lun 5 Juin 2017 - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 25
Métier : Représentant d'un grand laboratoire asiatique
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Sam 13 Mai 2017 - 2:52


Et c'est enfin moi.
Je me pensais à l'abri, je me pensais sauf dans les bras de celui qui est désormais mon maître. Mais je me sens entre deux extrêmes. La douceur et la douleur. Cet homme semblait capable des deux. Il pouvait me caresser la joue et m'étrangler la seconde qui suit. Pas qu'il soit instable, mais dangereusement changeant. Je n'ai pas eu peur. Je n'ai pas eu peur quand il a saisit ma chevelure pour faire croiser nos regards. Je ne pouvais que contempler le visage de mon nouveau bourreau de mes yeux encore mouillés des larmes de ma panique. Mais pour autant, je sentais mon cœur lentement s'apaiser et mon souffle se clamer. Malgré le fait que mon nouveau maître puisse être le pire monstre que porte cette ville, je n'en avais rien à faire.

J'allais sortir de cette maudite boutique, vivre la vie pour laquelle j'ai été conçue. Servir, encore et encore, jusqu'à la mort. Telle est le credo de celui né dans les laboratoires. De celui conditionné et qui le sait très bien. Sûrement m'as t'on caché milles et une choses de la vie, mais alors ? Elle ne me seront pas utiles pour servir la race supérieure, la race qui vit éternellement en riant de notre nature éphémère. Mais qu'est-ce que cela peut faire ? Je le regardais simplement signer l'acte et donner l'argent alors que je repensais à ses paroles. Au moins n'est-il pas du genre à faire des entourloupes. Du moins j'ose le penser... Kallian Von Durheim. Un nom qui sonne de noblesse. Une allure qui y correspond, une fortune qui va de pair. Ce n'est clairement pas le clodo du coin, je devrais m'en estimer heureux.

Je ne regardais pas en arrière alors qu'on sortait de la boutique. Hors de question d'avoir des regrets. Adieu camarades en cage, un jour peut-être, ce sera votre tour. Mais aujourd'hui, c'est le mien. En rentrant dans la voiture, après avoir écouter ses paroles, mon regard se baissa sur les habits que je portais. Sale, abîmés, absolument pas décent. J'eus un soupir avant de tourner le regard vers le vampire :

« Des habits ? Je ne peux pas vous servir décemment dans de telles guenilles... »

Le reste, je n'en savais rien. A quoi aurais-je le droit ? Je n'osais même pas me demander si j'allais dormir par terre ou si j'aurais le droit à de la nourriture décente. Et se fier à ses intuitions n'est pas réellement une bonne idée dans ces situations. Au fond, peut-être ai-je envie de faire les magasins ? De courir comme un gosse en m'extasiant sur le moindre objet intéressant ? Un léger sourire se fit sur mon visage en imaginant la scène. Sûrement le maître me punirait si j'agissais ainsi. Comme il venait de le dire, il est du genre strict et a certainement une image à entretenir. Alors si je fais le mariolle à coté de lui, il n'allais guère apprécier.

« Maître ? Il y a t'il d'autres personnes chez vous ? Que vais-je devoir faire ? »

Je voulais me préparer mentalement à ce qui m'attendait là bas, peut-être un véritable enfer ou une petite vie confortable en travaillant sans trop de contraintes. Pour le moment, Dieu et mon nouveau propriétaire seuls savent. Mais peu importe, j'obéirais. Après tout, c'est pour ça que j'ai été créer. Pour être le jouet, la poupée, le serviteur de l'immortel. Sûrement mourrais-je en le servant, mais alors ? Je me contentais de le fixer encore un instant avant de tourner le regard vers le dehors, frissonnant légèrement, il y a un léger air frais dehors et dans la voiture, vivement que je m'habille... Je ne voudrais pas tomber malade trop rapidement, ce serait... néfaste pour ma vie.


Dernière édition par Arthur le Mer 19 Juil 2017 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 62
Métier : Avocat
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Lun 5 Juin 2017 - 10:18



Ne me déçois pas


Feat Arthur ~
Écriture en
#660000


Mon nouvel achat était silencieux et ce n’était pas plus mal. Je  n’avais absolument pas envie de répondre à trente-six questions pour le moment. Je lui avais posé une question simple et il m’avait répondu intelligemment. Bien, je savais au moins qu’il avait un minimum de  bon sens et d’intelligence.  Des habits… Effectivement, Arthur avait plus l’allure d’un pouilleux qu’autre chose, mais j’allais m’occuper de ça aussi. Enfin nous irons en premier dans un petit magasin normal avant d’aller dans celui qui me semblait le mieux. Je faisais toujours attention à mon image, et je n’allais pas me balader avec un clochard à mes côtés dans une boutique luxueuse et raffinée. Je conduisais rapidement comme d’habitude, une main sur le volant et l’autre tenant ma cigarette près de la vitre à moitié ouverte. Toujours la tête face à la route, seul mon regarde se tournait quelques instants sur lui avant de se replacer sur la circulation.

-Non il n’y aura que toi et moi, et pour ce que tu vas y faire ce n’est pas compliqué. Tu feras ce que tout esclave et censé faire... Obéir, divertir son maître et quelques tâches ménagères. Rien de bien compliqué. Au moins je ne serais pas déçu par une quelconque forme d’incompétence. Du moins j’ose l’espérer… Après tout ce n’est pas un chien que je souhaitais acheter.

Sèche et méchante. C’était le seul but de ses paroles. Effectivement je n’attendais pas grande chose d’un humain banale et je ne m’étais pas gêné pour le lui faire remarquer. Bien sûres, mes paroles n’avaient pas été dites au hasard. C’était de la psychologie inversée. Je voulais qu’il se montre à la hauteur de mes espérances et l’ayant un peu analysé, j’étais presque certain qu’il tenterait de faire de son mieux pour que mon jugement change, du moins j’ose espérer. Je continuais à conduire jusqu’à un magasin de vêtements classique. Je garais alors ma voiture tranquillement avant de couper le moteur. Les portes de la voiture étaient encore fermées. Je finissais tranquillement ma cigarette en regardant l’humain avec insistance. Il fallait que je mette les choses aux claires avant de rentrer dans le magasin.

-Bien nous y sommes. Je te laisserai choisir tes habites pour autant que tu ne ressembles pas un clown non plus. Tu auras le droit à sept hauts, cinq pantalons, dix caleçons et dix paires de chaussettes, trois paires de chaussures pour commencer en plus d’une tenue que tu enfileras maintenant. Je compte sur toi pour rester calme et te comporter correctement, car sache que je peux tout te donner comme tout reprendre et ce bien plus vite que tu ne le penses.

À ces mots, je déverrouillais alors les portes de la voiture pour pouvoir faire les achats en question. Si cela se passait bien, j’avais ma petite idée pour le récompenser car oui, c’était un test. Je voulais tester sa façon de se comporter en société, savoir s’il pourrait m’accompagner en rendez-vous ou s’il allait devoir rester à la maison. Je m’avançais alors pour entrer dans le magasin suivit de l’humain. Parti de là, je me reculais un peu pour le laisser passer devant et je le suivais laissant une certaine distance entre nous. Mon regard est perçant, à l’affut de la moindre erreur de sa part.  

« Me surprendras-tu ? »







Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 25
Métier : Représentant d'un grand laboratoire asiatique
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Lun 5 Juin 2017 - 11:07


Et c'est enfin moi.
Il me sous estimait clairement lui. Obéir, divertir, les tâches de base. Hmm, c'est le lot quotidien de l'esclave oui, mais la manière qu'il a eu de le dire était étrange. A croire que j'en serais incapable. Je suis né pour servir, éduqué comme il se doit pour exécuter ses demandes banales. Pourquoi donc doutait-il de moi ? Je ne dit rien et l'écoutais tout du long me dire les consignes. Visiblement, il craint même que je lui fasse honte. Ai-je donc l'air si pathétique que ça pour qu'il craigne une telle chose ? Ou a t'il une telle image à conserver ? Car au fond, je ne sais toujours pas ce qu'il est. Enfin, je connais son nom, mais c'est tout et ça n'allait pas m'emmener bien loin. J'allais sûrement finir par le savoir un de ces jours. Rien ne pressait. On arriva au magasin et je tâchais de retenir tout ce que j'avais le droit de prendre. En plus de la tenue pour maintenant. Il comptait sur moi pour rester calme. A t'il vraiment peur que je fasse des bêtises ? Je me sentais quelque peu vexé au fond de moi et me contenta de hocher la tête alors qu'on entrait. J'avais retenu le nombre d'habit autorisé et m'aventura d'un pas calme dans les rayons en cherchant ce qu'il fallait. Pas plus que nécessaire, en faisant attention aux tailles. Je pris surtout des chemises pour être bien présentables, des blanches, des noires. Ensuite les bas, les sous vêtements. Je prie le temps d'essayer les chaussures pour être bien à l'aise dedans et rangea tout avec grand soin.

Au final, j'avais tout ce qu'il fallait, de quoi être présentable et passa à la caisse pour laisser le vampire payer. J'osais penser que ça lui convenait. Je voulais qu'il me fasse confiance, qu'il sache que je suis quelqu'un de fiable, de bien dressé. Cette absence de confiance entre lui et moi jetait une sorte de froid qui me déplu. Une fois que tout était payé, je pouvais m'habiller complètement et m'inclina devant mon maître dans ma nouvelle tenue. Je lui sourit et prit mes nouvelles acquisitions dans mes bras :

« Tout est là, on peut y aller ! »

Théoriquement le compte est bon, j'avais bien tout vérifié avant de me diriger à la caisse. Remerciant le vendeur, je retournais vers la voiture du maître pour ranger les achats dans le coffre et me rasseoir à ma place en attachant ma ceinture. Je l'attendais sagement en m'étirant et lui sourit, tentant de briser la glace en engageant la conversation :

« Maître, ça se voit que vous êtes quelqu'un d'important, puis-je savoir quelle profession vous exercer ? »

Je voulais apprendre à mieux le connaître pour mieux le servir, c'est ce qu'il fallait après tout. J'allais certainement lui donner ma vie entière et je ne comptais pas le décevoir. Il n'attendait pas beaucoup de moi, mais je comptais donner le meilleur de moi-même pour lui faire comprendre qu'il a fait un bon choix. Je suis un esclave d'élevage, un produit soigneusement conçu, je ne pouvais pas me permettre de décevoir l'homme bien habillé. On allait sûrement se diriger à la demeure maintenant. Je ferme les yeux et tente d'imaginer l'endroit. Ça doit être une grande demeure, je vais galérer à en faire le ménage ! Ou alors je vais y passer mes nuits et mes jours. Oulà... Dans quoi je me suis fourré au final ?

Mieux vaux ne pas y penser. J'attendais de voir ce que le vampire allait me dire. En fait, je n'ai pas vraiment attendu qu'il me réponde avant de me permettre de poser une nouvelle question, exprimant une inquiétude qui commençais à me parcourir :

« Vous... pensez vraiment que je vais vous décevoir ?... »

Je le regardais d'un air triste, inquiet. Était-je vraiment prévu d'être un boulet ? Non, j'osais croire que non, qu'il allait me dire qu'il plaisantait. Je ne veux pas le décevoir, c'est ma plus grande peur...


Dernière édition par Arthur le Mer 19 Juil 2017 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 62
Métier : Avocat
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Lun 5 Juin 2017 - 12:49



Récompense


Feat Arthur ~
Écriture en
#990000


Arthur avait été touché par mes mots voire même blessés. Après tout c’était un peu le but. Il restait silencieux et une fois dans le magasin, il s’exécutait à la tâche, choisissant des vêtements corrects. Je l’avais bien observé faire pendant tout le temps qu’il était dans le magasin. Il avait été à la hauteur de mes espérances, impeccable. Je n’avais rien à redire là-dessus. Je payais alors les habits qu’il avait choisis. J’attendis donc qu’il ait fini de s’habiller afin de l’observer. Oui il était beaucoup mieux ainsi, bien plus agréable à regarder. Je le regardais s’incliner et me sourire en guise de remerciement avant de m’annoncer que tout était bon. Bien nous pouvions alors partir de ce magasin. Je me rendis à la voiture avec l’humain, le laissant ranger tous les achats dans le coffre pendant que j’allumais le moteur de ma voiture. Une fois qu’il fut à la place passager, je commençais à rouler. Sa question plutôt pertinente attira mon regard à lui. Mais je n’eus pas le temps de répondre qu’il avait déjà enchaîné avec une autre question qui m’arrachait un léger rictus.

Le feu avait passé au rouge et je pouvais enfin contempler son visage. J’y voyais de l’inquiétude, de la tristesse. Il était blessé par mes paroles, bien plus que je ne l’avais espéré. Cette expression était si belle… Je voulais la voir encore et encore. Tu es si délicieux mon cher Arthur et tu ne t’en rends surement pas compte. Était-il du genre à pleurer comme Esteban ? Peut-être pas, mais il semblait tout autant divertissant, même plus… Mon sourire n’est pas bon, mon regard perçant encore moins rassurant, toutefois j’allais quand même lui donner des réponses même si ce n’est pas forcément celle qu’il souhaiterait entendre.

-Je travaille en tant qu’avocat depuis de nombreuses années. Je peux croiser des clients à tout moment et c’est la raison principale pour laquelle je ne souhaite pas avoir des problèmes avec des comportements puérils. Pour ce qui est de ta dernière question… Je pensais tout ce que j’ai dit jusqu’à maintenant.

Toujours aussi sec, j’avais sorti ses mots d’une façon naturelle. Mes yeux scrutaient son visage. Montre-moi encore ce visage meurtri, Je veux te voir tomber encore plus bas. Te sens-tu inutile ? Te sens-tu comme un simple objet de décoration ? Je veux voir tout cela sur ton visage… Oui j’aimais observer les autres souffrir, toutefois, je sais me montrer généreux envers les méritant et il l’avait mérité. Le feu étant toujours rouge, je viens alors passer une main délicate sur sa joue. Mes doigts glissèrent jusqu’à son menton pour le relever légèrement en douceur.

-Cependant c’est à toi de me prouver le contraire. Remonte donc mon estime, sois un bon humain dévoué pour son maître et peut-être que je reverrais mon jugement à ton égare. Tout bon comportement est récompensé. Tu as été irréprochable au magasin, tu seras donc récompensé pour cela.

Je relâchais son visage alors que le feu passait au vert pour reprendre ma conduite. Je savais qu’Arthur serait à la hauteur de mes espérances, je l’avais bien vu tout à l’heure mais je voulais voir jusqu’où il irait pour me prouver le contraire. Je veux connaitre ses limites, jusqu’où je peux le torturer mentalement avant de le briser. Je conduis mais ne pris pas la direction des habitations. Nous roulions dans un quartier bien plus luxueux, des boutiques de marque à tous les coins de rue. Je finis par me parquer devant un magasin de costume. Je descendis de la voiture en faisant signe à Arthur de me suivre. J’entrais donc dans la boutique et fus accueilli par un vendeur que je connaissais déjà. Il faut dire que je venais faire faire mes costumes ici.

-Bonsoir Monsieur von Durheim, que pouvons-nous faire pour vous ?

-Bonsoir, je souhaiterais faire faire un costume sur mesure pour mon humain ici présent, pour les tissus je vous laisse faire à votre goût, il faut dire que je n’ai jamais été déçu par vos conseils.

Le vendeur hoche la tête et emporte Arthur avec lui pour prendre ses mensurations. Quant à moi, je l’attendais simplement en faisant un petit tour de boutique. Comme je l’ai dit avant, je peux te donner beaucoup de choses…






Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 25
Métier : Représentant d'un grand laboratoire asiatique
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Mar 6 Juin 2017 - 10:57


Et c'est enfin moi.
Je l'écoutais expliquer ce qu'il exerçait sans sourciller. Un avocat ? N'est-ce pas quelqu'un qui défend les gens ? Il était loin de faire chevaleresque comme personne, mais je suis loin de connaître le monde tel qu'il est vraiment. Et il venait presque de me mettre une claque dans la tronche en m'avouant qu'il pensait réellement que je ne serais d'aucune utilité si ce n'est les choses basiques. Vexant, totalement vexant et blessant. C'était clairement son but de me faire du mal à ce niveau là. Et plus j'y réfléchissait, plus ça m'agaçait. Non, il faut que je reste calme, si je pète un plomb là maintenant, il va me faire la peau. Une main sur ma joue, des paroles pour me dire qu'il y avait une chance que je remonte dans son estime. Et là je me sentais mieux. Il y avait donc une chance de prouver ma vraie valeur. Et j'allais clairement la saisir, hors de rester de rester un moins que rien alors que j'étais été conçu pour faire partie des meilleurs esclaves humains possibles ! Puis il parla d'une récompense et je commençais à tenter de me dire ce que serais cette fameuse chose. Ça pouvait être tout et n'importe et surtout une récompense plus agréable pour lui que pour moi. On finit par aller dans les beaux quartiers, c'est vraiment chouette ! Et beau en plus de ça ! Je souris légèrement en appréciant le décor de ces lieux.

On arriva finalement à une boutique. Ça semblait encore un de ces lieux où tout se vendait à prix d'or. Je suivait mon nouveau maître et écoutait ses dires. Un costume ? Quel genre ? Oh suis-je bête, les trucs qui font pingouins comme on dit chez nous ? Avec la cravate et tout le bazar ? Oh, peut être que je serais beau là dedans ! Je suivais alors docilement le vampire responsable pour qu'il puisse prendre toutes mes mesures. J'avais eu un bon comportement jusque là, autant continuer ainsi. Je tenais à ma vie et à garder intact l'honneur de mon maître. Ce serait terriblement nuisible pour moi qu'il me ramène en disant que je l'ai humilié. Quoi que, je doute revenir en vie dans ce cas là. Peu importe, je restais docile et obéissant envers le monsieur . Je ne sais même comment l’appeler. Le costumier ? Non ça ne sonne pas bien. Bah tant pis. Il me laissa rejoindre mon maître le temps des préparations.

Je retournais donc à ces cotés et n'osa rien dire. Je ne voulais pas poser davantage de questions, j'obtiendrais bien mes réponses. Je restais à une distance raisonnable. Sûrement ne voudrait-il pas que je le colle de trop. Je reste un pathétique humain à coté de lui, si noble si puissant. Bon, ce n'était peut-être pas le vampire le plus puissant de la ville, mais j'ose penser qu'il est bien placé dans le classement. Si il existe... Tiens ça pourrait être marrant. J'attendais sagement à ses cotés qu'on m’appelle pour les premiers essayages. J'y allais rapidement et pris grand soin des habits confiés, ça a sûrement de la valeur. Donc hors de question d’abîmer quoi que ce soit. Je mis la tenue, quelques petites retouches et me hâta de rejoindre mon maître, tout sourire et tournant sur moi même :

« Comment vous me trouvez ?! »

J'espérais discrètement un petit compliment pour me réchauffer le cœur et me sentir déjà un peu plus valorisé. Car il faut dire clairement que là, j'étais complètement en bas de l'échelle de l'estime. Ça allait se faire, j'allais trouver ma place, je ne m'en fais pas, mais autant commencer le travail maintenant comme dirait l'autre. J'attendais donc avec hâte la réponse du vampire qui me possède.


Dernière édition par Arthur le Mer 19 Juil 2017 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire odieux
Messages : 62
Métier : Avocat
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vampire odieux
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   Mer 7 Juin 2017 - 14:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Or & Ambre [PV : Kallian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Or & Ambre [PV : Kallian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Please, forgive me ♣ Ambre
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Ambre Nocis(Serdaigle)
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)
» Arthur Ambre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires World  :: Hors Rp :: Archives :: RPs Terminés-
Sauter vers: